Yaarh ! Lancez vous à l'eau ! Venez incarner un pirate, une Autorité ou un citoyen.
 

Partagez | 
 

 Mikhail J. Scarr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mikhail J. Scarr
Youyou
Youyou


Messages : 11
Date d'inscription : 16/08/2013
Age : 22
Localisation : Sur l'océan.
Humeur : Bonne.

MessageSujet: Mikhail J. Scarr   Lun 19 Aoû - 13:26


    MIKHAIL J. SCARR


    INFORMATIONS

      Nom : Scarr.
      Prénom : Mikhail [prononcé Mirahel]
      Deuxième prénom : Jones.
      Surnoms : Le vagabond, l’Homme au Chat.
      Âge : 40ans.
      Date de naissance : 12 janvier.
      Ville de naissance : Né à Créus.
      Famille : Son père, Jones, décédé. Sa mère, Ana. Sa sœur jumelle, Katia. Son ex-compagne, Nora. Sa fille, Liz Mary. Son fils, Elias.
      Equipage : Les Ouragans.
      Ancienneté dans l'équipage : Rejoint peu après que Grace soit devenue la capitaine.
      Rang : Polyvalent, homme à tout faire, appelez ça comme vous le voudrez.



    CARACTERE
    Jongler entre vertus et péchés, pencher parfois plus vers l’un que vers l’autre, se renfermer progressivement sur soi-même avec de se rouvrir une bonne fois pour toute, gravir les marches vers son ascension et rester au sommet de son caractère. Les années l’ont forgé et entrainé, et les années l’ont aussi changé.

    Parmi ce que l’on nomme vertus, l’intersection même de la philosophie, de la religion et la politique, Mikhail a acquis bon nombre d’entre elles.
    Le Courage. Il ne recule devant rien, ne renonce jamais. Malgré le fait qu’il n’est pas de ceux qui n’ont rien à perdre, il va à l’avant des conflits, protégeant ceux qui doivent être protégés. Ainsi, c’est sans hésitation qu’il vient en aide aux plus faibles, femmes âgées ou jeunes enfants.
    La Tempérance. Mikhail n’abuse de rien, excepté les cigarettes. Il garde ainsi les idées claires, ne supportant plus les avoir embrouillés par l’alcool et autres drogues. Rien n’empêche quelques verres et un peu d’opium, s’arrêtant à la frontière de ses limites. Le fait qu’il tienne bien ces deux produits sont d’ailleurs un avantage, il sait s’amuser après tout.
    La Justice. Oh, que oui, il en a soif de justice. La lame de son sabre ne trempe jamais dans le sang des innocents. Malgré son appartenance à un équipage connu pour le vol, il choisit ses cibles. Une grand-mère rampante, ce n’est rien par rapport à un riche bourgeois véreux entouré de ses gardes. Il a ses propres notions, ses propres règles, et les respecte à la lettre. Il ne s’en prendra ainsi pas aux enfants et personnes infirmes, et ne donnera pas un coup de grâce dans le dos d’un adversaire. Il ne cherche pas non plus d’ennuis auprès des Autorités, ne prenant aucun plaisir à les tuer ni même à les chercher de près, préférant garder ses distances avec elles.
    L’Intelligence et la Connaissance. De par son éducation, il sait lire, compter et écrire. Les années passées sur la Mer, à combler les postes manquants, l’ont aussi rendu polyvalent. Ainsi a-t-il apprit la médecine, l’art de dessiner une carte, de réparer un mat ou de recoudre une voile, voir tout simplement de cuisiner –d’ailleurs, il est plutôt cordon bleu-.
    Humilité. Mikhail sait ce qu’il vaut, ce qu’il est. Il connait ses limites, sait de quoi il est capable ou non. Il n’apprécie pas les compliments, qu’il détourne sans cesse ou renvoi immédiatement vers la personne. C’est une des choses qu’il a appris avec le temps, laissant son orgueil de côté.
    La Foi. Mikhail croit en un Dieu, du moins un être tout puissant veillant sur eux. Il est aussi quelque peu superstitieux, sensible au mauvais sort et se pliant aux croyances diverses. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il porte un anneau en or à l’oreille droite.

    A l’inverse, le temps ne le lava pas de tous péchés, et il conserva quelques-uns de ces capitaux.
    La Paresse. Il faut bien l’avouer, Mikhail aime dormir et se la couler douce. Certes, il obéit aux ordres, mais il y va à son rythme, et les exécute à sa façon. Partisan du moindre effort, il sait cependant se démener lorsque cela est nécessaire.
    La Luxure. Homme fidèle et respectueux envers ces dames, il n’en reste néanmoins un pirate. Appréciant les femmes chaudes, il ne crachera pas dessus une fois le bateau à l’arrêt. Il a une préférence pour les types exotiques.
    La Gourmandise. Qui aime manger, aime cuisiner. C’est un peu ce qui s’applique à lui. Il apprécie la bonne nourriture, privilégiant la qualité à la quantité. Il est fin cuisinier, et sait s’en sortir même avec peu d’ingrédients.
    L’Avarice. Ce n’est pas par hasard qu’il a rejoint les Ouragans. Il aime l’or et les pièces rondes, les trésors et les bijoux. Ainsi, comme tous membres dignes de cet équipage, il sait voler en se montrant particulièrement furtif. Un sourire, quelques formules de politesse et il s’en va avec votre bourse pleine à craquer sans que vous n’ayez eu le temps de lui dire au-revoir. A noter qu’il ne vole pas n’importe qui, préférant le défi à la facilité, il ne s’en prend qu’aux grosses prises.
    La Colère. On ne voit pas quand il s’énerve. On le ressent. Une rage froide l’habite, il utilise plus des mots acérés que les poings. Il sait parler et argumenter. Les mots ne l’atteignent pas, il sait relativiser et se détacher de la situation. Rancunier sur les bords, il se souvient de toutes les choses qui ne lui ont guère plus. Et longtemps. Quoi qu’il en soit, il sait s’énerver malgré son expression détachée du monde. A noter que si l’on s’en prend à un membre de sa famille, voir à son chat, il ne passera pas par les mots et usera rapidement de la violence.

    Et puis, il y a d’autre chose entre ces deux extrêmes.
    La liberté. Ce n’est pas pour rien qu’on le surnomme le Vagabond. Il aime voyager, ne supporte pas de rester trop longtemps à la même place. Il aime le gout du risque, rencontrer de nouvelles têtes, étendre son savoir. C’est une des raisons pour laquelle il changeait souvent d’équipage, jusqu’à se calmer de ce côté-ci du moins en restant de plus en plus longtemps dans un équipage. Ces changements eurent au moins l’avantage d’étendre son réseau de contact, lui permettant d’obtenir rapidement certaines informations.
    L’humour. Il aime bien déconner, que ça soit vanne froide ou humour gras. Il n’hésite pas à saisir les perches qu’on lui tend, et aime animer un peu les soirées, même si ce n’est pas le moment pour ça.
    La protection. Protéger les enfants et les personnes faibles. Mais aussi défendre ses amis, sa famille, voir juste son chat. Toucher à un être qu’il apprécie revient à déclencher l’apogée de sa colère.

    Voilà plus ou moins ce qu’il est, d’autres traits pouvant toujours être forgé au cours du temps. Il n’en est qu’à la moitié de sa vie après tout.

    Qualités : brave – tempéré – juste – modeste – intelligent – fort – franc.
    Défauts : indolent – avare – voleur – imprévisible – vicieux.



    HISTOIRE
    En résumé:
     
    Jones avaient toujours apprécié ses enfants. Du moins, quand ils étaient petits. Il leur donna la meilleure éducation, leur offrant quelques professeurs digne de ce nom, pour leur apprendre la littérature, les mathématiques et leur faire prendre quelques leçons de sabre. Il avait les moyens de les rendre important. Après tout, il était un membre important des Autorités. Très important. Il espérait qu’un des deux, au moins, le suivrait dans sa carrière.
    Ana avait toujours valorisé l’apprentissage de la culture des autres mondes auprès de sa progéniture. Elle avait beaucoup voyagé, et leur comptait ses récits et les légendes de pirates.
    Jones n’avait jamais vu ça d’un bon œil, à ses yeux c’était leur mettre de mauvaises idées dans la tête. Il n’avait peut-être pas tort.
    Mikhail est donc né dans une famille riche, quelques minutes à peine avant sa sœur Katia, d’un père haut-gradé et d’une mère presque pirate. C’était un peu paradoxal, au fond. Il a passé une enfance tranquille dans la ville de Créus, dans une grande maison avec un vaste jardin un peu à l’écart de la ville. Au moins eut-il la chance d’apprendre à lire, à écrite et à compter, mais aussi de savoir rapidement manier le sabre et l’arc. Son père ne négligea rien, voulait faire d’eux de parfaits petits soldats digne de voir couler son sang dans leurs veines. Mikhail n’a jamais vraiment apprécié cela, préférant les histoires de sa mère. Il voulait découvrir le monde, passer sa vie sur les mers.
    C’est pourquoi il partit de la demeure familiale à l’âge de 14ans. L’âge de sa véritable naissance, l’âge où il est devenu pirate. Quittant la ville de Créus, il avait marché jusqu’au village le plus proche. Chance ou destinée, un petit équipage accepta de l’engager. Deux jours plus tard, et il prenait la mer pour la première fois.

    ___________________________________________16ans__

    Adossé au ponton, Mikhail entamait sa deuxième cigarette de la journée, recrachant doucement la fumée. Ses yeux verts d’eau plongèrent dans ceux des vagues, avant qu’un gémissement étouffé ne se fasse entendre. Il tourna la tête, observant un vague instant un matelot plus jeune que lui s’efforcer de nettoyer le navire. Ah, les débuts dans la piraterie…
    Les siens furent difficiles, il lui fallut plus d’un an pour enfin évoluer dans la hiérarchie et obtenir le post qu’il occupait désormais, celui de cuisinier. Jusqu’à présent, il s’était occupé des tâches ingrates sans jamais broncher. Il avait la volonté, la motivation et l’ambition d’aller plus loin. Enfin, il était encore jeune, ayant soufflé ses 15ans il n’y avait pas si longtemps que ça.
    « Hé toi, au boulot, le capitaine crève la dalle ! »
    Haussant les épaules, Mikhail se tourna, allant s’afférer dans la cuisine. C’était pas si mal, au final. Dommage que le capitaine ne savait pas vraiment profiter de la cuisine, engloutissant à la manière d’un porc tout ce qui lui passait sous la main et descendant un litre d’alcool fort au cours du repas. Mais il devait s’estimer heureux, comme lui rabâchait sans cesse le chef. Il n’était pas dans n’importe quel équipage après tout, même s’il avait l’impression que si.

    ___________________________________________21ans__

    Un an, un équipage. Ça allait devenir une habitude, à force.
    Enfin, presque. Ca faisait un an et demi qu’il était dans cet équipage. Il avait eu l’infime chance de se faire désigner comme étant l’assistant du médecin, faisant ainsi parti d’un des plus gros équipages naviguant sur les mers de cette époque. Le trésor présent dans la soute étant gros, mais moins que celui caché de leur capitaine. Il était source de bien des légendes, c’était peut-être pour cette raison que tous le respectaient tant. Mikhail l’appréciait assez, même s’il vouait encore plus de respect à son mentor. En un temps record, il apprit la médecine, et put ainsi l’épauler efficacement lors des sanglantes attaques, avant de prendre définitivement sa place lorsque son maître fut promu commandant.
    Même avec ce haut grade, le commandant ne le traitait jamais comme un de ses sous-fifres. Lui continuait de l’appeler par son prénom, Elias. Il lui avoua même quelques vérités, comme celle d’un trésor, qu’il n’aurait qu’à chercher ensemble si le capitaine venait à perdre la vie. Bien entendu, le commandant ne tua pas son capitaine, lui étant bien trop fidèle. Et lui non plus d’ailleurs.
    Le sort le tua tout autrement.

    ___________________________________________22ans__

    Il y avait foule, ce jour-là, sur la place de la capitale.
    Portant des vêtements semblables à des haillons, s’apparentant à un paysan, Mikhail regardait les dents serrées les hommes présents sur l’estrade non loin de lui, les mains attachées dans le dos. Des Autorités étaient parvenues à s’infiltrés dans l’équipage, et l’avait démantelé une fois parvenu au port suivant. La bataille avait été longue, mais vaine. La moitié de l’équipage avait péri, le tiers de ceux restants s’étaient fait capturé. Les images de ces têtes coupées, de ses membres volants, des armes qui tombaient et du sang qui coulait ne quittaient pas sa tête. Et surtout, il n’oubliait pas le bruit du boulet tiré par un canon qui venait fendre le bois du navire, et le capitaine hurlant l’ordre de prendre les armes et de se battre.
    Sa motivation n’avait pas suffi, car il se trouvait désormais sur cette estrade. Tout comme le commandant, qui fut aussi son mentor.
    Mikhail retint son souffle à chaque tête que la guillotine tranchait. Il fallut deux coups pour que la tête de son mentor tombe, d’abord à moitié tranché et penchant d’une étrange façon sur le côté. Il cilla un instant, tachant d’oublier ce macabre moment.
    Lorsque la manifestation fut terminée, il quitta rapidement la place. Il était temps de trouver un nouvel équipage.

    ___________________________________________23ans__

    Basth poussa un miaulement aigue, venant se frotter à ses jambes. Il se baissa pour prendre l’animal au pelage gris strié de rayures plus foncées dans ses bras, puis se retourna vers la mer.
    C’était important pour lui, d’avoir un chat. Il semblait avoir un donc avec eux, parvenant aprioris à les dresser. Pour lui, c’était un symbole de chance. Déstressant, capable de chasser les nuisibles et de bonne compagnie. Il avait trouvé celle-ci sur un porc, l’animal ayant chapardé un poisson avant de se faire attraper par le commerçant. Il le lui avait racheté pour quelques pièces, lui sauvant par la même occasion la vie.

    ___________________________________________24ans__

    « Ça te donne un air bad boy, le cocard. »
    Mikhail se retourna, toisant la jeune femme aux yeux bridés et aux soyeux cheveux d’un noir de jais. La lèvre en sang, l’œil un peu gonflé, il n’avait pas été épargné par le récent conflit où il avait pris part. Mais il avait vaincu, c’est ce qui importait.
    « Merci en tout cas. »
    Froncement de sourcil. Pourquoi le remercier ? Il haussa les épaules, répondant d’un air nonchalant.
    « De rien. »
    Il apprit plus tard que cette jeune femme appartenait aux messieurs qu’il avait mis hors d’état de nuire, après que l’un d’entre eux s’en soit pris à un enfant qui devait aussi leur appartenir. Elle se nommait Nora, et venait d’un Royaume lointain, ayant été retiré à son peuple pour être vendue ici. Une femme chaude, portant une douce odeur d’encens et qui ne cessait de regarder les gens avec une lueur amusée dans son regard profond. Ils finirent par faire plus ample connaissance, s’apprécièrent et s’aimèrent.

    ___________________________________________26ans__

    Cette fois-ci, l’équipage était le sien. Un jeune capitaine, avec des membres tout aussi jeune que lui. Il avait eu besoin d’un peu d’aide, pour une expédition bien particulière. Celle de récupérer le légendaire butin d’un de ses anciens équipages, celui dont Elias lui avait parlé. Une simple croix sur une vieille carte, une boussole, un petit navire et un peu de vivres, ils partirent dans leur épopée sans superflue.
    Ils restèrent des mois en mer, sans apercevoir une seule ile, et évitèrent de justesse de devenir la cible des Autorités.
    Ils franchirent la limite du Royaume, continuant à tracer leur route sans jamais ralentir. Les vivres commençaient doucement à manquer, deux de ses hommes perdirent la vie de maladie dues à des carences alimentaires.
    Certains se moquaient de cela, heureux d’avoir ainsi une plus grosse part du butin. Il les envoya par-dessus bord.
    Quinze à la base, ils parvinrent à l’île à seulement sept.
    L’île était vaste, florissante. Les marins remplirent les caisses de fruits, de champignons et chassèrent un peu de gibier pour laisser sécher leur viande. Ils firent le plein d’eau potable dans une source. L’île semblait inhabitée, ce qui leur facilita un peu la tâche. Il ne voulait pas de conflit avec d’autres peuples.
    L’excursion sur l’île fut plus ardue que prévue. Le climat était difficilement supportable, très chaud et très humide, la dense végétation n’aidant en rien.
    « Ça devrait être par ici. »
    Encore un pas en avant. Il retint un cri de surprise lorsqu’il passa à travers les branchages, atterrissant dans ce qui semblait être une…galerie souterraine ?
    « Ca…Capitaine ? »
    L’un des matelots se pencha par-dessus le trou.
    « On approche du but, descendez. »
    Il attendit un peu plus loin que tous les membres le rejoignent, avant de reprendre sa route. La galerie déboucha sur une vaste clairière extérieure. Des ruines d’une civilisation ancienne s’y trouvait, on aurait dit un temple. Le matériau des bâtiments semblait être bien noble, luisant de reflets dorés sous les rayons du soleil. L’architecture était des plus soignées, il pouvait le constater rien qu’avec ces ruines.
    Le capitaine n’avait pas pris la peine d’enterrer de façon classique le coffre. Ni même de le mettre en haut des escaliers. Il avait été posé sur les restes éparses d’une maison,  à moitié recouvert par du lierre.
    Il s’approcha, retirant rapidement les  plantes qui le couvraient, observant longuement le coffre. Délicatement, il l’ouvrit, se mordant presque la lèvre en découvrant le trésor.
    Ils le rapportèrent au bateau, quittant l’île pour rentrer à bon port. Ils se partagèrent équitablement le butin, et repartirent chacun de leur côté. Il préféra dissoudre l’équipage. Le commandement, c’était pas trop son truc, même si ses gars pensaient autrement. Il préférait être tranquille.
    Il vendit le navire, et rejoignit Nora pour lui offrir quelques richesses et une vie plus décente.

    ___________________________________________32ans__

    « Mikhail…. »
    Il s’arrêta, la mâchoire crispée. Sa voix tremblait, sonnée presque faux. Il se retourna lentement, croisant les yeux abyssaux de sa compagne. Puis les deux paires d’yeux des hommes qui la retenaient solidement par les bras, lui empêchant le moindre mouvement.
    « Nous avons ordre de la relâcher si vous vous rendez. Sinon, nous serons dans l’obligation de la tuer. »
    Ils avaient réussi à l’avoir, cette fois-ci. Mikhail n’opposa la moindre résistance, se rendit malgré lui. On lui attacha les mains dans le dos, le conduisant vers son exécution.
    Mais avant de se faire pendre -ou guillotiner, il ne savait pas vraiment ce qu’on lui réservait-, il séjourna à la prison de Luo, dans une sombre cellule dépourvue de fenêtre.
    C’est son père qui lui rendit visite en premier.
    « Rends-toi, Mikhail. Et je te ferais libérer. Il me faut juste les noms de tes anciens camarades. »
    Il bascula la tête en arrière, poussa un bref rire sarcastique.
    « Je ne suis pas du genre à trahir mes semblables.
    - Si tu ne le fais pas, c’est ta compagne qui en patira.
    - Elle n’a rien à voir là-dedans. »
    Son père haussa les épaules, le regardant d’un air mi-désemparé, mi-moqueur.
    « Elle était avec toi, c’est suffisant pour devenir complice. Savais-tu qu’elle était enceinte ? J’ai l’impression que non. Alors, s’il te plait, faut ce que je te dis.
    - Jamais. »
    Jones poussa un long soupir, avant de s’approcher de lui. D’un bref coup de couteau, il traça une cicatrice horizontale sur son visage.
    « Pour que tu ne m’oublies pas, mon fils. »
    Il tourna les talons et quitta sa cellule.

    ___________________________________________33ans__

    Un an, et il n’en pouvait déjà plus. Sa gorge était sèche, il avait perdu du poids. Il ne savait même pas s’il pourrait un jour revoir la lumière du soleil. Il aurait préféré se faire pendre, l’agonie aurait été bien plus courte que dans la situation où il se trouvait actuellement.
    Lorsque la porte de sa cellule s’ouvrit, il ferma les yeux, détournant la tête pour ne pas être ébloui. Quelqu’un s’approcha de lui, passa dans son dos. Détacha ses liens. Il fronça les sourcils. Le jour de son exécution avait-il sonné ?
    « Allez frangin, on décampe d’ici. »
    Katia. Elle risquait gros, en osant venir le libérer, elle, une membre des Autorités.
    Il lui redevrait ça, un jour. Ils rejoignirent le continent à la barque. Cette nuit-là, il put parcourir les rues de la ville en toute liberté.

    ___________________________________________36ans__

    La retrouverait-il un jour ? Déjà deux ans qu’il naviguait sur les mers, avec l’espoir fou de la retrouver. Il en était venu à rejoindre un équipage pourris de l’intérieur, tenant compagnie à des gens forts peu appréciables. Soit, il n’y resterait pas longtemps. Enfin, la majorité n’était pas bien méchante, une fois écartée du capitaine. C’était lui, qui les corrompait. Il ne l’appréciait pas vraiment, celui-là.
    Mais il le supportait, tant bien que mal, ravalant sa haine. Du moins, jusqu’à ce qu’il aille un peu trop loin en empoignant son chat, un mâle entièrement noir, et qu’il le jette par-dessus bord. D’un rire gras, il avait observé l’animal se débattre face aux vagues, tentant tant bien que mal à s’agripper au navire en usant de ses griffes.
    Mikhail l’avait alors empoigné par le col, et n’avait pas bien réfléchi. Il l’avait projeté par-dessus bord et, à son tour, l’avait observé se noyer. Il lui ferait presque pitié.
    Le reste de l’équipage, devant tant de témérité, ne broncha pas. De toute façon, il les quitta une fois arrivé à un port de province, adoptant par la même occasion un vieux chat qui ne tint malheureusement que deux ans. La Grande Chasse eut définitivement raison de cet équipage.

    ___________________________________________37ans__

    « Ça devait arriver, un de ces jours. »
    Mikhail hocha la tête, le bout de son sabre frôlant le sol. Lentement, il la releva, plongeant ses yeux luisant d’une lueur de détermination dans ceux de son père.
    Des années de poursuite, de brèves rencontres, pour enfin aboutir à cet affrontement final. Il savait pertinemment qu’ils n’en rechaperaient pas tous les deux. Ce soir, la lune se devait d’être teinte d’une brume sanglante.
    Un mouvement sur le côté, et les sabres vinrent s’entrechoquer. Le bruit du métal entraina une courte pause, où ils se dévisagèrent mutuellement. Le père regarda le fils, le fils regarda le père.  Un nouveau mouvement, et les sabres se rencontrèrent de nouveau. La danse se fit plus rapide, plus fourbe. Le sang commença à couler.
    Se projetant à demi en arrière, Mikhail ne put éviter entièrement le cou. La lame de son géniteur traça un profond sillon sur son visage, une parfaite trace verticale. Sa vue se fit plus rouge, son œil gauche ne répondait plus.
    Dans un dernier geste, profitant du bref moment de satisfaction de son adversaire, sa lame vint fendre l’estomac, creusant une large plaie.
    Jones suffoqua, laissa tomber son sabre. S’effondra sur le sol. Resserrant l’emprise sur sa lame, Mikhail s’approcha du mourant. Ce dernier s’agita, il l’immobilisa en posant brusquement son pied sur son poitrail.
    « Attends ! Je te dois la vérité, avant de mourir. »
    Le sabre s’arrêta à quelques centimètres de sa gorge. Sa voix claqua comme un fouet.
    « Je t’écoute.
    - Ta compagne n’est pas morte. Elle vit en ce moment à Klyx, avec…avec un enfant. Ton enfant. Je peux t’y mener, si…
    - Je sais où se situe Klyx. »
    La lame vint fendre son cou en deux.

    ___________________________________________38ans__

    « Nora ? »
    La femme stoppa brusquement ses activités, elle retint son souffle. Cette voix… Elle se retourna dans un mouvement, une larme perla sur sa joue. Il la sécha d’un revers de la main, repoussant par la même occasion une mèche de cheveux.
    « Mikhail ! Je…je te croyais… »
    Il la serra dans ses bras, la laissant pleurer contre son torse. Moi aussi, je te croyais morte. Ils avaient tant de choses à rattraper, tant de choses à se dirent. Il retrouvait enfin celle qu’il avait aimée, avait atteint son but. Enfin.
    Une petite fille d’à peine six ans s’approcha, relevant curieusement ses yeux verts d’eau dans sa direction.
    Avec elle aussi, il avait beaucoup de temps à rattraper.

    Il s’installa à Klyx, passant du temps au côté de sa famille. C’était un concept nouveau, une vie tranquille. L’occasion pour se poser un peu, et laisser un moment sa vie mouvementée derrière lui. Il prenait à cœur son rôle de père de famille, tachant d’éduquer un minimum sa fille, Liz Mary. Nora lui donna rapidement un fils, qu’ils baptisèrent Elias.
    Mais bientôt, l’appel de la mer sonna de nouveau, comme il avait sonné à ses douze ans révolus.
    Sans remords, il quitta sa famille, rompant avec sa compagne tout en gardant de très bonnes relations avec elle. Il revenait les voir dès qu’il en avait l’occasion, de toute façon.

    ___________________________________________39ans__

    Il revenait de Klyx, s’arrêtant aux abords de Landylake. Il était temps de se réapprovisionné un peu en nourriture, avant de chercher un bateau et un équipage qui voudrait bien de lui à son bord, une nouvelle fois.
    Longeant les quais, quelque chose passa rapidement devant lui, avant de glisser pour tomber dans un bruit sourd dans l’eau. Se penchant pour mieux voir, croyant à un animal, il se trouva confrontée à une petite fillette, se débâtant pour espérer rester à la surface.
    Répondant à ses règles, il plongea à son tour, la projetant sur la terre ferme avant d’aller la rejoindre à son tour.
    La laissant recracher l’eau ingurgitée, un vieil arménien se précipita dans sa direction, baragouinant il ne savait trop quoi. Des remerciements, sans doute. Ses paroles se firent plus correctes, et il lui offrit alors un chat répondant au nom de Darya. Un chat-nageur, selon ses dires.
    N’ayant plus de compagnon félin, et ne supportant guère cela, son cadeau fut plus que bienvenue.

    ___________________________________________40ans__

    La piraterie, ça ne s’oublie jamais.
    Quelque semaines à peine après qu’un nouveau capitaine fut nommé, et peu après en avoir quitté un -peut-être même le dernier qu’il laissait derrière lui-, Mikhail entra dans celui des Ouragans, sous les ordres de la charmante Grace O’Weckdonn.
    La suite reste à écrire.



    PHYSIQUE
    Mikhail n’est pas excessivement grand. Du haut de ses 1m83, il passe inaperçu, entrant dans la moyenne. Large d’épaule et musclé, il pèse 80kg pour un IMC de 23,9. Sa carrure fut forgée après des années de combat et de piraterie, l’ayant rendu endurant et capable de porter de lourdes charges.
    Niveau visage, Mikhail a une mâchoire assez carrée et prononcée, amoindrie par une barbe soigneusement taillée et assez courte. Un nez droit, une bouche assez fine et des yeux verts d’eau légèrement plissé, il a le parfait type caucasien. Ses cheveux sont d’un brun foncé, presque rouge, et constamment ébouriffé. Il porte un bandeau pour les maintenir un peu en place. Il n’a pas une pilosité des plus abondantes, sans pourtant être dépourvu de virilité.
    Comme le veux les coutumes de son équipage, il arbore le tatouage sur la poitrine. Il porte aussi de l’or, comme le témoigne la chaine à son bras droit et la bague, ainsi que les deux anneaux sur chacune de ses oreilles -ça, c’est aussi un peu par superstition-.
    Il porte un cache-œil sur l’œil gauche, du fait qu’il soit borgne, la cicatrice verticale témoignant de ceci. Une autre cicatrice, horizontale et plus ancienne, lui traverse aussi le visage, venant croiser l’autre dans une croix presque parfaite. Elles ont toutes deux étés infligés par le même sabre. A force, son oreille gauche est devenue plus sensible au bruit, permettant un équilibre avec son champ de vision considérablement réduit.



    ANIMAL


    Mikhail est accompagné d’un chat nageur, un Turc de Van, offert par un vieil homme arménien. Il s’agit d’une femelle de deux ans, au pelage tortie et blanc. Elle a les yeux vairons, un bleu et un or, et répond aux caractéristiques de sa race en appréciant fortement l’eau et en sachant parfaitement nager.  C’est une chatte intelligente et bonne chasseuse, fidèle et très attachée à son maître. Elle se nomme Derya, signifiant l’horizon et l’infini, mais aussi la mer. C’est aussi son quatrième chat, ne voyageant jamais sans un félin à ses côtés.


    ARMES UTILISEES
    - Un Dotanuki. Il s’agit d’un long sabre japonais, le sien mesurant environ 90cm. La lame est large et résistante, et relativement tranchante. Mikhail frappe la plupart du temps avec le revers de l’arme, n’utilisant le tranchant qu’en ultime recours, l’arme étant assez lourde pour infligée des dégâts sans faire couler le sang. Le manche est entouré d’un cuir très foncé, légèrement rouge. La lame est d’une étrange couleur noire.
    - Un tromblon, très rarement utilisé.





    LEVIALHEM


    Qui êtes vous, et comment avez vous connu Sea's Calling ? Je suis Levialhem, j’ai connu SsC peut après sa création, par ‘Keuz si mes souvenirs sont bons !
    Qu'attendez-vous de nous ? Que vous me surpreniez BD
    Codes de validation : YARH.

._______________


Mikhail J. Scarr
Droit vers l'horizon

    Spoiler:
     


Dernière édition par Mikhail J. Scarr le Lun 19 Aoû - 14:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Crevette-sama
Sloop
Sloop
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 07/08/2013
Age : 18
Localisation : Sous ton lit
Humeur : Bwaaaaaaaaaah

MessageSujet: Re: Mikhail J. Scarr   Lun 19 Aoû - 13:38



Il aime les chats et les filles de type exotique ? Choueeeette 8D //PAN// Bienvenue ♥

._______________
Incarnant la superbe, la magnifique, l'horripilante Shaé Katreaper, commandante du non moins horripilant Elliot Van Tassel ainsi que Suzuka, leur inégalable progéniture (?) ♥️

Miaou ♥️

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nessie Blavatsky
Sloop
Sloop
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 14/08/2013
Age : 20

MessageSujet: Re: Mikhail J. Scarr   Lun 19 Aoû - 13:43

Bienvenue à lui^^ j'aime beaucoup son design et son animal de compagnie ♥

._______________

 
Dessin de Nessie par d'autre personnes ♥️♥️♥️:
Spoiler:
 

 
Melédiction de Nessie en détaille sur sa fiche =====> ici
Revenir en haut Aller en bas
Kankû'
Youyou
Youyou
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 05/08/2013
Age : 18
Localisation : Dans sa cabine à boire /o/
Humeur : Joyeuse

MessageSujet: Re: Mikhail J. Scarr   Lun 19 Aoû - 14:32

Bienvenuuue!! :DD

._______________

© Crevet and Kankû' /o/

♠️ BlackCloud Alexiel
Commandante des Bêtes
"Je me fout de tes goûts, de ta nationalité ou de ton orientation.
De toutes façons, je n'aime personne."

Posez-lui vos questions ♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Rapass
Youyou
Youyou
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 02/08/2013
Age : 20
Localisation : Là où on peut trouver des beaux vikings poilus. 8U
Humeur : Oisif.

MessageSujet: Re: Mikhail J. Scarr   Lun 19 Aoû - 14:41

    Bienv'nue °-°

._______________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mikhail J. Scarr
Youyou
Youyou


Messages : 11
Date d'inscription : 16/08/2013
Age : 22
Localisation : Sur l'océan.
Humeur : Bonne.

MessageSujet: Re: Mikhail J. Scarr   Lun 19 Aoû - 14:47


Merci à tous /0/

._______________


Mikhail J. Scarr
Droit vers l'horizon

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Callum B. Cheesmann
Youyou
Youyou
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 02/08/2013

MessageSujet: Re: Mikhail J. Scarr   Lun 19 Aoû - 15:37

Il est trop cool ce garçon. /o/

._______________
Callum B. Cheesmann.
Dit le Gollum & Naviguant sur Le Petit.
Gouverneur de l'Océan Nord.

L'Homme :
 
Revenir en haut Aller en bas
Grace O'Weckdonn
Youyou
Youyou
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 04/04/2010
Age : 23
Localisation : Like I'd tell ~
Humeur : Plutôt maniaque.

MessageSujet: Re: Mikhail J. Scarr   Mar 20 Aoû - 10:24

WIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ! ♥️
:pirate: 

Coucou toi \o\

._______________
Revenir en haut Aller en bas
Rhan Gaps.
Captain' Rêveuse.
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 02/04/2010
Age : 26
Localisation : Là bas.

MessageSujet: Re: Mikhail J. Scarr   Ven 23 Aoû - 16:48

OUIMADAME ! OUIJOLIMONSIEUR :D
Validatiooooon effectuée ♥
Bon jeu *^*

._______________
.___Un homme se bat pour ce qui lui manque le plus.




    Jouant avec... Rhan Gaps Cap'tain' des Ferrés, maudit (voir fiche)
    Spoiler:
     




Revenir en haut Aller en bas
http://seas-calling.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mikhail J. Scarr   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mikhail J. Scarr
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mikhail Victor
» Réception chez les Dmitriev [sur invitation bien sûr] [1999/2000]
» Mikhail " Psycho " Kamarov, War transforms us into beasts [OVER]
» Mikhail Alekseiv [TERMINÉ]
» Hey dinosaur, baby you're pre-historic! Just like me ★ MIKHAIL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sea's Calling :: Avis de recherches et autorités. :: Ils débarquent... :: Pirates validés-
Sauter vers: