Yaarh ! Lancez vous à l'eau ! Venez incarner un pirate, une Autorité ou un citoyen.
 

Partagez | 
 

 Flash back (Pv. Elliot)

Aller en bas 
AuteurMessage
Crevette-sama
Sloop
Sloop
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 07/08/2013
Age : 18
Localisation : Sous ton lit
Humeur : Bwaaaaaaaaaah

MessageSujet: Flash back (Pv. Elliot)   Dim 11 Aoû - 14:46



Tout allait de travers ces derniers temps. Le capitaine cherchait a obtenir des informations sur Isadora Finderberg mais tous ses espions échouaient. Ou presque, un avait réussi a leur rapporter qu'elle savait jouer de l'accordéon. Sans commentaire. Et donc le capitaine n'était pas content. Il était contraint d'aller lui-même a la pêche aux infos et ça ne semblait guère lui plaire. Et quand le capitaine était de mauvaise humeur, cela attristait Shaé. Enfin, attrister... Elle était soucieuse quoi. Elle devrait peut-être se proposer pour y aller ? Après tout, elle était la commandante, il serait tout a fait légitime qu'elle s'en occupe.

C'était donc toute pensive que la commandante des Savants se baladait dans LandyLake. Elle avait récemment fait l'acquisition d'une petite clochette au tintement cristallin. Elle l'avait fixée au ruban qui enserrait habituellement son cou, renforçant encore plus sa ressemblance avec un chat. Un grand chat avec une longe chevelure, des yeux bizarres, une couronne, un sabre d'escrime et des formes avantageuses. Un drôle de chat. La petite clochette tintait donc a chacun de ses pas, faisant se retourner quelques passants curieux de savoir d'où provenait ce petit bruit délicat (et fort agaçant a répétition). Pas très discret. Mais Shaé n'en faisait qu'a sa tête tant que le capitaine ne se plaignait pas de son comportement. Elle avait trouvé cette clochette jolie, elle l'avait achetée dans le but de la porter, fin de l'histoire. Passant devant une taverne, elle prêta une oreille curieuse aux voix qui en provenaient. C'était bruyant, ça fleurait bon l'alcool, on entendait des ivrognes chanter de leur voix cassée par le rhum, c'était ce genre de chose qui plaisait a Shaé. Jetant un coup d'oeil a l'intérieur, elle aperçut des prostituées proposer leurs "services" aux clients. Des bribes de souvenirs assaillirent la jeune femme. Elle se rappelait avoir été a leur place. Et elle se rappelait comme elle s'était tirée de là. Comment elle était devenue commandante. Comment elle était entrée au service d'Elliot Van Tassel.

//FLASH BACK//

" Shaé, un client !! "
" Où est-elle passée ?"
" Aucune idée ! Trouvez-la ! "


Oh non, pas cette fois. Elle avait des choses autrement plus importantes a faire. Courant dans les rues du souterrain, tenant son jupon d'une main, ses pieds nus claquant le sol, Shaé cherchait. Elle avait abandonnées ses chaussures a talons si peu pratiques dans un coin du bordel et s'était sauvée comme une chatte. Arrêtant quelques passants qui avaient l'air le moins bourré, elle leur demandait:

" N'auriez-vous pas vu... ? "

" Désolé ma belle, mais crois-moi, si tu veux "t'amuser" avec lui, tu perds ton temps. Par contre moi... "


Et s'empressait de les repousser et de reprendre sa course. S'amuser avec l'homme qu'elle cherchait ? Jamais l'idée ne lui aurait traversé l'esprit. Il était clair qu'ils n'étaient pas du même monde. Enfin, si tout fonctionnait comme prévu, plus pour longtemps.

Elle finit par l'apercevoir. Ce port altier, ces traits presque féminins, cette démarche, elle le reconnaîtrait entre mille. Trottinant a sa hauteur, elle l'interpella:

" Elliot Van Tassel ? "

._______________
Incarnant la superbe, la magnifique, l'horripilante Shaé Katreaper, commandante du non moins horripilant Elliot Van Tassel ainsi que Suzuka, leur inégalable progéniture (?) ♥️

Miaou ♥️

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gaki
Sloop
Sloop
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 25
Localisation : Bah ici --} x
Humeur : Euphorique

MessageSujet: Re: Flash back (Pv. Elliot)   Lun 12 Aoû - 23:33

Une flèche oui, semblable à une flèche il traversait d’un pas sur et déterminé les nombreux dédales du côté ouest des souterrains, sachant exactement ou tourné, ou bifurqué, se rappelant parfaitement du chemin comme si il était née en ces lieux, ce qui heureusement, n’étais pas la cas. Il traversait d’ailleurs toujours très vite la distance qui le séparait entre le resplendissant QG et les rues de Landylake. Evitant les prostitués lui faisant des avances et les hommes shootés à l’opium qui vous prenait pour des rats mutants. Car toutes ces âmes damnés ne connaissaient même pas le visage de leurs maitre absolu, celui qui gérait tout ce monstrueux réseau dans l’ombre, que seul son nom résonnait dans ces galléries. Seulement les gérants respectifs des sections le connaissait, et encore, il ne le voyait que pendant de rapide transactions ou autre réunions. Le réseau de trafic d’armes, de prostitués et de drogue étaient comme trois balles avec lesquelles jonglait le capitaine des Savants, et le boulot de jongleur rapportait plus qu’il n’y paraissait.
Il dévala les escaliers pour arrivé au secteur de la prostitution, le deuxième plus grand bordel du pays existant. Titre de second du podium qui déplaisait quelque peu à Elliot, il fallait d’ailleurs qu’il aille négocier tôt ou tard avec cette…Miss Coco dont beaucoup de gens en parlait avec entrain. Elle, cette femme, était gérante de la plus grande maison close du pays, et rien que sa dites glorieuse existence titillait l’orgueil de notre ancien noble habitué à ce qu’on réponde quasi instantanément à ses caprices. Le fait qu’une de ses marionnettes ne voulait pas coopérer docilement tachait son égo.
Les petites salles se suivaient les unes à côté des autres. Il y résonnait différents sons de jouissance émit par ses volailles en chaleurs. Des clients arpentaient le long couloir, les filles de joies disponible posté devant leurs chambres, comme exposé à la vue de tous, attendant ainsi que les clients reviennent du bureau de paiement et en choisisse une d‘entre elle. Tout était bien organisé, ca c’était certains, ce n’était pas le cas avant l’arrivé des Savants. Une chose d’ailleurs cruciale avait changé après la réorganisation total du lieu par Elliot : On paye avant d’obtenir le bien, et non après. Il n’était en effet pas question de subir un vol ou une arnaque, sinon, les morts s’entasseraient et cela en serait devenu vraiment embêtant pour cacher les corps, l’attention des autorités allait trop vite se porter sur ces tunnels.
Ses bottes claquaient sur la pierre, résonnant à travers les rires et les nombreux cris dont l’écho en devenait assourdissant. Les filles de joies dites disponibles, accrochant leurs regards sur le passage d’Elliot, comme envieuse mais à la fois hésitante, intimidé par l’aura inquiétante qu’il dégageait.
Au milieu de cet cohue, une voix féminine résonna, toute proche, trop proche à son gout.

« Elliot Van Tassel ? »

Qui pouvait l’appeler par son nom dans ces lieux ? Qui avait eut l’informations que c’était bien lui ? Hmm, les rumeurs surement, qui aurait cru que le secret serait gardé plus longtemps avec toutes ses allées et venues. Seulement, ces rumeurs s’étaient avérées juste dans les tréfonds de ce trou à rat. Si une personne étaient au courant, il devait certainement en avoir d’autres, et son identité révélé pouvait s’avérer dangereuse pour lui.
Le jeune capitaine ne ménagea pas sa réaction, il fit un demi-tour rapide, digne des meilleurs escrimeurs, dégaina avec agilité et reflexe le fleuret caché dans sa canne noire et menaça la dites personne qui l’avait surpris d’une manière plutôt déplaisante. Il vit ainsi à qui il avait à faire. Une jeune et particulièrement ravissante femme de vingt ans tout au plus, se tenait derrière lui, surement inconsciente de son acte. Elle portait une robe typique de celle qu’étaient vêtue les filles de joies, et à en juger par sa…morphologie plutôt avantageuse, il n’y avait pas de doute concernant son statut. Mais comment une simple prostitué, un simple et minuscule pion sur l’échiquier, en bas de la chaine du pouvoir, connaissait le nom entier d’Elliot.

« Comment connaissez-vous mon nom ? »

Affirma-t-il froidement, dans une sorte de chuchotement inquiétant qui servait à la fois à intimider et à ce que d’autres personnes n’entendent pas ses paroles. Car oui, elle venait de prononcer son nom, ici, en plein milieu de ce couloir infâme, et rien que ce petit détail agaçait profondément Elliot, un manque de discrétion chez une personne l’énervait toujours.
Il remarqua ainsi par la suite cette petite couronne posé sur le haut de sa tête, un objet qui semblait être d’une valeur particulière au premier coup d’œil, une simple prostitué ne pouvait certes pas se permettre de se payé ce genre de fantaisie joaillière avec ses maigres revenus. L’avait elle depuis…un certains temps ou l’avait elle tout simplement volé à un client fortuné ?
Cette jeune femme intriguait malgré tout Elliot, tout ne concordait pas, le fait qu’elle sache son nom entier, cette couronne, sans compter sa façon distingué de se tenir débout. Cette fille, n’était pas qu’une prostitué, il y avait autre chose.

._______________
"Life is a game."

*Grumpy*

Jouant Elliot Van Tassel Capitaine des Savants
Image:
 


Revenir en haut Aller en bas
Crevette-sama
Sloop
Sloop
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 07/08/2013
Age : 18
Localisation : Sous ton lit
Humeur : Bwaaaaaaaaaah

MessageSujet: Re: Flash back (Pv. Elliot)   Mar 13 Aoû - 12:45

La réaction de l'aristocrate ne se fit pas attendre. Réagissant au quart de tour, il avait dégainé une arme cachée dans sa canne et la pointait maintenant en direction de la jeune femme. Elle fut un peu surprise sur le coup. Elle savait que c'était un très bon escrimeur mais sa rapidité l'avait épatée. Sans se démonter pour autant, Shaé eut un petit sourire admiratif et tapa légèrement dans ses mains comme pour applaudir.

« Comment connaissez-vous mon nom ? »

Sa manière de chuchoter, froide et tranchante comme une lame de rasoir, était telle que la demoiselle l'avait imaginée. Tout en lui était tel qu'elle l'avait imaginé. Non, encore mieux qu'elle n'avait pu l'imaginer. Un petit rire cristallin s'échappa de sa gorge, un rire pur et innocent, ou du moins, qui aurait pu être pur et innocent si il avait était émis par n'importe quelle autre jeune fille que Shaé KatReaper. Posant délicatement deux doigts sur la lame, elle l'abaissa légèrement et planta ses yeux vairons si particuliers dans ceux noirs abysses de l'homme qui lui faisait face. Imitant sa façon de chuchoter, mais en plus chaleureux et sensuel, elle lui dit:

" Je connais beaucoup de choses de vous. De votre nom complet jusqu'à votre manie de tout vouloir contrôler autour de vous, en passant par l'identité de l'assassin de votre mère. "

Elle jouait là une de ses cartes maîtresses. Cette information, elle avait eu un mal fou a l'obtenir, mais ça en valait la peine. Quand Elliot avait dit a qui pouvait l'entendre que c'était son père qui avait tué sa génitrice, personne ne l'avait cru. Mais elle, elle savait qu'il n'aurait jamais pu inventer un mensonge pareil. Il était tellement plus subtil.

" Et je sais aussi que pointer son arme sur la gorge d'une prostituée au milieu d'une rue fréquentée n'est pas forcément la chose la plus intelligente a faire. "

Nouveau petit sourire. Elle savait qu'elle risquait très gros a provoquer ainsi le gérant de l'immense réseau souterrain de Landylake. Elle finirait sûrement au cachot ou même exécutée en bonne et due forme par ses hommes de main. Mais si il écoutait jusqu'au bout ce qu'elle avait a lui dire, elle devrait s'en sortir. Elle soutint un instant le regard du jeune homme. Ces yeux noirs la faisait intérieurement frissonner. C'était la première fois qu'elle pouvait les voir d'aussi près. Décidément, cet homme la fascinait de plus en plus. Il était beau, doué, intelligent, riche, prêt a tout pour parvenir a ses fins, capable des pires bassesses pour servir son propre intérêt, en bref, tout ce dont Shaé avait toujours rêvé. Une vie aux côtés d'Elliot Van Tassel devait être terriblement palpitante. Et c'était ce qu'elle était venue lui demander. Ayant appris que la place de commandant était vacante dans l'équipage des Savants, Shaé avait aussitôt commencé a mettre un plan en oeuvre. Jamais Elliot ne l'accepterait si elle venait bêtement lui demander. Il fallait quelque chose de plus subtil. Elle avait trouvé une solution parfaite. Puisqu'elle voulait intégrer l'équipage des Savants, équipage prônant la ruse et la mesquinerie, elle n'avait qu'a agir selon leur mode opératoire. Toutes les informations qu'elle avait patiemment amassées allaient enfin lui servir.

" J'ai beaucoup de choses a vous dire vous savez. "

Oh oui, elle avait énormément a dire. Tout d'abord a quel point elle l'admirait. Ensuite qu'elle était ravie de pouvoir enfin lui parler. Et pour finir, le délicieux petit chantage qu'elle lui avait concocté. Elle était sûre de son coup. Elle en savait sur lui plus que quiconque dans ce souterrain et elle comptait bien exploiter au maximum ses connaissances pour le faire céder. Elle ferait n'importe quoi pour se sortir de sa misère et le rejoindre. Elle en avait assez de vivre comme une sous-merde. Elle était bien plus que ça.

(désolée je réponds très vite mais je suis incapable d'attendre ;w;' Je saaaais que je devrais laisser un peu de répit aux gens mais c'est plus fort que mooooooiiii *mur*)

._______________
Incarnant la superbe, la magnifique, l'horripilante Shaé Katreaper, commandante du non moins horripilant Elliot Van Tassel ainsi que Suzuka, leur inégalable progéniture (?) ♥️

Miaou ♥️

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gaki
Sloop
Sloop
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 25
Localisation : Bah ici --} x
Humeur : Euphorique

MessageSujet: Re: Flash back (Pv. Elliot)   Jeu 15 Aoû - 2:24

La lame à quelques centimètres de son visage, la jeune femme se contenta d’un petit mouvement de surprise qu’elle n’aurait d’ailleurs absolument pas put évité. Une réaction tout à fait normale lorsqu’on vous menace soudainement avec une arme blanche. Cependant l’attitude qui suivit, fut assez surprenante et…plutôt amusante. Elle se contenta de légèrement applaudir, accompagné d’un léger sourire, signe non pas révélateur d’une certaine admiration soudaine, mais plutôt, d’un détachement volontaire presque provocateur. Cette réaction inattendue, manqua de peu d’arracher un petit rictus amusé au capitaine des Savants, disons que cette petite provocation culottée qui pourtant n’était qu’un détail, plaisait quelque peu à Elliot, car cette fille avait du cran.
Elle enchaina ensuite un petit rire charmant en guise de réponse à la question cassante d’Elliot. La jeune femme osa éloigner légèrement et délicatement la lame de deux de ses doigts fins. Le capitaine ne montra aucune résistance, la laissant agir, comme soudainement dévorer par une certaine curiosité de sa présence ici, devant lui, lui adressant la parole. Elle commença par le suite à le défier du regard, elle arborait d’ailleurs une couleur d’yeux tout à fait exceptionnel, des yeux vairons, dont un d’une couleur clair et rosée qui semblait presque irréaliste et l’autre d’un bleu azur scintillant comme les eaux claires des mers du sud. Tout en essayant de l’intimider d’un simple regard, ce qui était bien évidemment peine perdue, elle prit enfin la parole, tout en prenant intentionnellement le même ton froid qu’Elliot précédemment.

«  Je connais beaucoup de choses de vous. De votre nom complet jusqu'à votre manie de tout vouloir contrôler autour de vous, en passant par l'identité de l'assassin de votre mère. »

Cette phrase bouscula radicalement la concentration de notre capitaine, une déstabilisation qui le lui était pas arrivé depuis bien longtemps. Elliot resta de marbre, contrôlant ses émotions le plus qu’il pouvait, mais ne put s’empêcher de faiblir, laissant échappé une simple petit respiration soudaine, accompagné d’une légère expression de surprise. Cette fille n’était certes pas ordinaire, elle était cruellement informée, même beaucoup trop informé à son goût. COMMENT avait elle obtenu une telle information à son sujet, un secret de famille que personne n’avait voulu croire et dont tout le monde avait volontairement terré l’affaire, écrasés sous la poigne dorée de son ordure de père.
Cette fille de joie…n’en était définitivement pas une, ou du moins, elle ne devait pas l’être par le passé, elle était plus que ça, une petit fouine qui en savait trop sur ce cher Elliot, inhabituellement dépassé par la situation. Elle venait de toucher l’un des points les plus sensible de son existence, et elle semblait en être parfaitement au courant…Mais qui pouvait savoir une tel chose mise à part…un noble présent sur les lieux, il y a à douze ans de cela, assistant ainsi au désespoir d‘un garçon de dix ans, clamant que son père était le vrai coupable du meurtre de sa mère.
L’esprit d’Elliot ne fit qu’un tour, il était pratiquement sur à cent pour cent que cette jeune femme avait un passé noble, peu importe lequel, seul le milieu aristocrate pouvait être un minimum au courant d’une tel chose, et elle, elle était bel et bien informé.
Elle continuait d’afficher ce petit sourire presque mesquin, satisfaite de son œuvre, défiant radicalement les compétences et le savoir d’Elliot à tout épreuve. Elle continua, toujours du même ton, certifiant qu’il n’était pas très judicieux de menacé une prostitué ainsi, au milieu de cette allée, ce qui était vraie en soit. Elliot, lui, avait d’une seconde à l’autre réussi à dissimuler son état d’anxiété qui s’était d’ailleurs transformé en une sorte de colère mélangé d’agacement. Cette fille en savait trop, et cela le faisait sortir de ses gonds. Cependant, il parvenait bien mieux à caché un état de colère, à celui d’une simple inquiétude.
Il fit mine d’ignorer la mise en garde de la jeune femme, détachant son regard d’elle, le portant ainsi sur la lame qu’il venait d’éloigner de son visage, commençant à la rengainer lentement, affichant un calme et une fausse décontraction si contrôlée que le réalisme en était parfait. Ne prononçant pas un seul mot. La fille de joie, elle, continua en une troisième phrase, trop confiante, avouant qu’elle avait beaucoup de chose à lui dire. Elliot, le regard toujours porté sur sa canne, afficha un simple sourire amusé en guise de réponse. Il venait en effet de repéré à sa droite, une galerie étroite perpendiculaire à la principale, déserte, un endroit parfait pour discuter sans avoir les regards des prostitués et leurs clients sur le dos. Il attendit simplement que la jeune femme termine, pour, d’un geste foudroyant, empoigner son avant bras fermement, l’entrainer violemment vers cette étroite galerie déserte. D’un geste sur, il l’a plaqua contre le mur tout en prenant bien soin de coincé son cou entre sa canne et le mur, l’empêchant ainsi d’effectuer toute tentative de fuite. Approchant son visage à quelques centimètres de celui de la jeune femme, lui lançant le pire de ses regards noirs, fusillant son âme. Il finit par murmurer, détachant ses mots, d’un ton au bord de celui de la menace.

« Ne jouez pas à ce jeu avec moi. »

Cela était clair, la provocation avait des limites, et surtout quand la personne était aussi bien informé que pouvait l’être Elliot. Elle risquait en effet gros à vouloir jouer les fine espionne avec lui, elle n’avait donc aucun instinct de survie ?

._______________
"Life is a game."

*Grumpy*

Jouant Elliot Van Tassel Capitaine des Savants
Image:
 


Revenir en haut Aller en bas
Crevette-sama
Sloop
Sloop
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 07/08/2013
Age : 18
Localisation : Sous ton lit
Humeur : Bwaaaaaaaaaah

MessageSujet: Re: Flash back (Pv. Elliot)   Jeu 15 Aoû - 18:03




Quand l'expression impassible du jeune homme se mua en un air surpris, Shaé sentit naître en elle un délicieux sentiment de victoire. Elle l'étouffa aussitôt, elle ne devait pas se réjouir trop vite. Même si elle jubilait d'avoir réussi a le faire un tant soi peu se départir de son air froid et insensible. Shaé dansait pieds nus sur la corde la plus sensible du jeune aristocrate, et cette corde était si coupante qu'elle risquait a tout moment de s'y trancher un orteil. Elle devait donc rester prudente.
Le jeune homme rangea lentement son fleuret quand la jeune femme le lui conseilla. Il avait de nouveau l'air calme et semblait avoir reprit le contrôle de sa personne. C'est seulement quand elle eut finit de parler qu'il l'empoigna brutalement, l'entraîna dans une galerie adjacente déserte et la plaqua violemment contre le mur, la canne-fourreau contre sa gorge, le visage si près du sien qu'elle pouvait sentir son souffle contre sa figure. Ses yeux semblaient s'être assombris et sa voix sonnait comme un glas.

« Ne jouez pas à ce jeu avec moi. »


La jeune femme était stupéfaite. Elle ne s'attendait pas a une réaction pareille. Puis lentement, sa moue surprise se mua en un sourire en coin, puis en un éclat de rire. Sauf que ce rire n'avait rien a voir avec son rire pur du début. Celui-ci était narquois, sarcastique. Elle rit ainsi pendant une bonne minute et quand elle s'arrêta enfin, elle planta de nouveaux ses yeux vairons dans ceux d'Elliot et sourit de nouveau. Sauf qu'elle n'avait plus rien a voir avec la jeune fille de joie enjouée, rieuse et frivole. Ses yeux dissemblables brillaient d'une intense lueur volontaire et son sourire était celui d'une femme déterminée.

" Vous détestez ça, n'est-ce pas ? Vous voulez toujours avoir le contrôle de la situation. Sauf que là, il y a des élements que ne vous contrôlez pas. Je sais des choses que vous ne savez pas. Et cela vous met hors de vous. Cette simple manifestation de violence de votre part, vous qui êtes d'habitude si calme et confiant, en est une preuve irréfutable. En tout cas je suis ravie de pouvoir vous admirer d'aussi près. "


Elle croisa les bras et releva légèrement le menton, dans une attitude fière et sûre d'elle, lui servant un sourire sarcastique.

" Pour en revenir sur mon savoir si étendu, je sais qui est le commanditaire d'Adam Breckman. Mais ce n'est qu'un exemple... "


Voilà, elle entrait dans le vif du sujet. Si ça marchait, elle devenait pirate aux côtés de l'homme le plus intelligent et ambitieux du continent. Si ça foirait, au mieux elle redeviendrait une simple prostituée sans importance, au pire son corps irait reposer au fond des océans. Elle n'avait rien a perdre a part sa propre vie, mais elle s'en souciait peu. Elle avait tout perdu. Dit ainsi, on pourrait croire que Shaé KatReaper était une femme désespérée. Elle était bien loin d'être désespérée. Elle n'avait plus de rêve. Qu'importe, elle s'en créerait de nouveaux. Elle n'avait pas tellement envie de mourir mais elle cela ne la dérangeait pas non plus. En la voyant, on la croyait optimiste, enjouée, gaie, frivole, peut-être un peu idiote. Mais ce que les gens ne savaient pas, c'est qu'elle était terriblement déterminée.

._______________
Incarnant la superbe, la magnifique, l'horripilante Shaé Katreaper, commandante du non moins horripilant Elliot Van Tassel ainsi que Suzuka, leur inégalable progéniture (?) ♥️

Miaou ♥️

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gaki
Sloop
Sloop
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 25
Localisation : Bah ici --} x
Humeur : Euphorique

MessageSujet: Re: Flash back (Pv. Elliot)   Ven 30 Aoû - 23:00

Le réaction de la jeune femme n’étonna même pas le Capitaine. Il avait en effet compris très vite que cette fille n’était pas quelqu’un d’ordinaire, le genre de personne banale qui tombe dans le premier piège de bas-étage qu’on lui tend, ça non, elle était bien plus que ca, et était même à un niveau au dessus de ces trafiquants scrupuleux des souterrains. Cette fille était une personne que qualifiait Elliot comme étant une personne rare, et l’adjectif était bien utilisé, car cela était également très rare qu’Elliot considère une personne en tant que tel.
Le jeune femme, après avoir esquissé un bref sourire en coin, éclata d’un rire clair et assez révélateur de l’extrême confiance en elle qu’elle semblait posséder. Cette fille pouvait s’avérer plutôt agaçante à jouer, pour ainsi dire, le même jeu qu’Elliot en se basant sur la provoque. Mais cette facette n’était pas une si mauvaise chose, non, ce culot et cette façon de faire plaisait ceci dit à Elliot, même si celle-ci l’agacé tout du moins. La voir rire ainsi, il avait presque l’impression de se voir agir lui-même lorsqu’il cherchait à éveiller la colère chez un adversaire. Cette fille semblait savoir beaucoup de chose sur lui, mais pas seulement sur son passé, mais également sur ses façons de faire et de son savoir-être. Elle avait beaucoup appris de lui, et bien. Une…admiratrice ?
Une fois son petit fou rire terminé, elle plongea son regard dans celui d’Elliot, un regard qui avait désormais pris une teinte plus sérieuse. S’ensuit donc une petite bataille de regard, Elliot ne faiblissant la noirceur de ses yeux pour rien au monde. Elle finit par rompre le silence entre eux pour affirmer d’un air déterminé.

« Vous détestez ça, n'est-ce pas ? Vous voulez toujours avoir le contrôle de la situation. Sauf que là, il y a des éléments que ne vous contrôlez pas. Je sais des choses que vous ne savez pas. Et cela vous met hors de vous. Cette simple manifestation de violence de votre part, vous qui êtes d'habitude si calme et confiant, en est une preuve irréfutable. En tout cas je suis ravie de pouvoir vous admirer d'aussi près. »

Elle avait raison sur toute la ligne, et surtout, les doutes d’Elliot se confirmèrent, elle savait énormément de choses sur lui, jusqu’au moindre détail. Cela était plutôt flatteur quelque part, surtout venant d’une…oui il fallait l’avouer aussi jolie femme. En plus de ca, elle avait sut desceller les pensée d’Elliot aussi facilement que lui pouvait le faire. Le Capitaine, bien que ce discours avait amoché son égo, fut plus impressionné que énervé. Le tension qu’il avait eut il y avait quelque minutes avait disparue, car uniquement le sujet de son père le faisait perdre intérieurement presque totalement son sang-froid. Désormais, elle le rendait simplement à l’évidence de sa réaction, et il le savait mieux que personne ce qu’elle venait de lui dire.
Ayant desserré son emprise qu’il avait malgré tout modéré, ne voulant pas pour ainsi dire briser ce sublime cou, la jeune femme elle, en profita, non pas pour se dégager, mais croiser les bras et garder la tête haute, paraissant encore plus sur d’elle qu‘elle ne l‘était déjà. Que cherchait-elle ? Pourquoi venait elle le voir d’un seul coup, il était clair qu’elle voulait quelque chose en particulier…mais quoi ?
Elle finit par continuer son petit discours, toujours de ce même ton presque provocateur.

« Pour en revenir sur mon savoir si étendu, je sais qui est le commanditaire d'Adam Breckman. Mais ce n'est qu'un exemple...»

En passant sur le côté vantard de sa phrase, le nom d’Adam Breckman tilta immédiatement dans l’esprit d’Elliot. Un des quelques traitres dont il avait eut à faire il y avait de cela bien trois mois. Un traitre parmi tant d’autres ? Non, celui-ci, il n’avait pas réussi à lui soutirer les informations qu’il voulait, il n’avait pas réussi à le faire craquer, même sous la torture, l’homme n’avait rien voulu cracher sur son véritable supérieur qui l’avait envoyé espionner l’équipage des Savants.
Cette affaire avait particulièrement laisser les nerfs du capitaine à vif pendant bien deux semaines, mauvaise humeur et caprices à supporter pour tout les membres de l’équipage, un vrai calvaire pour eux.
Cependant, la dernière phrase de la jeune femme éveilla une réponse dans l’esprit du Savant, une question qu’il s’était posé depuis le moment ou elle était venu lui parler. En effet, elle avait clairement une info à vendre, encore une fois, une info qu’elle avait obtenue plutôt miraculeusement. Pourquoi irait-elle proposer une information de ce genre à une personne si haut placé, comme ca, prise d'un élan de générosité ? Non, la générosité n’avait pas sa place dans ce monde dirigé par des avares assoiffés d'argent et de savoirs prés à tout pour arriver à leurs fins, avares dont Elliot en faisait clairement partis. Cette info sur Breckman, elle voulait l’échanger, c’était clair, c’était ça le business, Elliot en avait l’habitude, mais normalement c’était lui qui tirait constamment les ficelles. Cependant, il y avait un certain détails parallèles : La place de commandant de son équipage avait été annoncée vacante il y a de cela très peu de temps, beaucoup de prétendant était venu faire leurs piètres preuves pour au final tous lamentablement échoué. Ce que cette femme voulait en échange de cette information cruciale, c'était le poste de commandant. Elle cherchait pour résumé à acheté le poste. Méthode qui ressemblait beaucoup en passant à celle d’Elliot, l’achat était la meilleure manière d’obtenir les choses vite et bien selon lui. Et justement, cette méthode utilisée par quelqu‘un d‘autres…ne marchait pas avec lui, car Elliot en voulait toujours plus que les autres et ne supportait pas de se soumettre, surtout par une inconnue aux allures de fille de joie. Les enchères allaient donc commencer.
Le Capitaine perdit d’un coup son air froid et massacreur pour retrouver son léger sourire amusé qui lui sciait tant, puis répondit calmement d’une voix douce et presque taquineuse tout en la libérant lentement de l‘étreinte.

« Aah, n’en dites pas plus, je viens de comprendre…Vous voulez échanger ces informations sur Breckman contre le poste de commandante à pourvoir dans mon équipage c’est bien cela ? »

Il enfila les mots de sa deuxième phrase presque en un souffle, sans pour autant bafouiller ne serais-ce une syllabe.
Si il avait bien vu juste…non, il avait juste, c’était pratiquement certains, à la limite de évidence, tellement évident qu’il s’en voulait presque lui-même de ne pas avoir fait le lien plus tôt. En tout est pour tout, ces seules et maigres infos, pourtant capitale qui pouvait tout aussi bien s’avérer fausses, ne suffisait clairement pas à obtenir ce poste. Il est vrai que cette jeune femme généreusement gâtée physiquement par la nature avait une certaine manière de faire et d’agir qui plaisait particulièrement à Elliot, mais, si elle voulait ce poste, il fallait déjà qu’elle fasse ses preuves. Son seul défaut pour l’instant selon Elliot, était qu’elle ait espéré obtenir le poste de commandante avec juste une info sur ce traitre en échange. Quelle stupide conviction semblable à un rêve d’enfant. Plutôt adorable ~


[ MOZERFUCKER BITCH ! Méga long post de la mort xDD ]

._______________
"Life is a game."

*Grumpy*

Jouant Elliot Van Tassel Capitaine des Savants
Image:
 


Revenir en haut Aller en bas
Crevette-sama
Sloop
Sloop
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 07/08/2013
Age : 18
Localisation : Sous ton lit
Humeur : Bwaaaaaaaaaah

MessageSujet: Re: Flash back (Pv. Elliot)   Sam 31 Aoû - 13:51

Le capitaine semblait réfléchir. Soudain, son visage s'éclaira et ses yeux se départirent de leur lueur sombre et presque meurtrière. La pression de sa canne sur son cou se relâcha doucement et Shaé put enfin se mouvoir totalement à son aise. Elliot prit la parole d'un ton léger:

" Aah, n'en dites pas plus, je viens de comprendre... Vous voulez échangez ces informations sur Breckman contre le poste de commandante à pourvoir dans mon équipage, c'est bien cela ? "

La jeune femme lui servit un magnifique sourire admiratif.

" Impressionnant. Vous avez trouvé bien vite. Vous êtes à la hauteur de votre réputation monsieur Van Tassel. "

Certes, c'était très bien. Mais la réaction du capitaine indiquait clairement que ça ne suffirait pas. La sourire de Shaé se transforma en moue boudeuse.

" Mais à mon tour de deviner... Ce n'est pas suffisant, hein ? "

Elle secoua doucement la tête et réajusta la petite couronne sur le haut de son crâne.

" C'est tout à votre honneur de ne pas me faire confiance mais... vous risquez de perdre très gros. Je pense que vous y avez pensé mais Adam Breckman n'est bien évidemment pas le seul membre de votre équipage dans le complot. "

Elle fixa le jeune homme avec un air déçu. Mais au fond de ses yeux vairons luisait encore doucement la lueur déterminée.

" Je pourrais non seulement vous donner les noms de ces personnes mais aussi... "

Interrompant sa phrase en plein milieu, elle releva vivement ses jupons à hauteur de cuisse, révélant deux pochettes de cuir accrochées à ses jambes par des lanières. Les ouvrant, elle en dégaina une série de longues aiguilles effilées qu'elle tenait entre ses doigts, rappelant irrésistiblement des griffes. Elle les pointa finalement sur la gorge du jeune aristocrate. Le tout avait pris à peine une seconde. Le chat sortait ses griffes.

" ...vous en débarrasser. "

Elle acheva donc sa phrase sur un sourire un coin. Elle était parfaitement consciente qu'elle ne pourrait pas tenir tête au jeune aristocrate si jamais celui-ci se remettait en tête de la menacer avec son fleuret. Mais elle n'avait absolument pas l'intention de le blesser. Elle voulait juste un temps soit peu lui montrer de quoi elle était réellement capable. Sans qu'elle ne sache vraiment pourquoi, elle n'éprouvait aucun problème à tuer les gens. Sa première victime avait été Cartel, ce mendiant qui l'avait recueilli et élevée jusqu'à ce qu'il... tourne mal. Shaé avait alors instinctivement saisi une bouteille vide qui traînait là et avait frappé Cartel de toute ses forces. Puis elle l'avait achevé en lui tranchant la jugulaire avec un bout de verre. Et elle n'avait rien éprouvé. Juste une sorte de vide. Elle ne s'était pas non plus demandé comment elle avait pu tuer aussi facilement, comment elle avait précisément su où frapper. C'était juste devenu naturel. Après tout, les chats n'éprouvaient aucun remord à achever leur proie. Alors pourquoi en aurait-il été autrement ?

._______________
Incarnant la superbe, la magnifique, l'horripilante Shaé Katreaper, commandante du non moins horripilant Elliot Van Tassel ainsi que Suzuka, leur inégalable progéniture (?) ♥️

Miaou ♥️

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gaki
Sloop
Sloop
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 25
Localisation : Bah ici --} x
Humeur : Euphorique

MessageSujet: Re: Flash back (Pv. Elliot)   Mar 29 Oct - 15:46

LLa jeune femme se contenta en premier lieu de lui répondre par un immense sourire qui semblait être de nature admirative.  Décidément, elle vouait une sorte de culte à Elliot ? Ou bien se servait seulement de la flatterie pour le mettre dans sa poche ? Les deux réponses étaient envisageables.

«  Impressionnant. Vous avez trouvé bien vite. Vous êtes à la hauteur de votre réputation monsieur Van Tassel. »


Et bien, des paroles et encore des paroles flatteuses. Elle semblait peut être plus intelligente que la plupart des mortels qui erraient dans ces tunnels, mais son côté fille de joie était bien présent, à draguer comme elle le faisait. Tactique ou honnêteté ? La n’était pas la question, ni l’une ni l’autre ne déstabilisait le capitaine, qui était plus concentré sur les propositions de la jeune femme que sur ses belles paroles cherchant pour ainsi dire à déblayer le terrain.
Elle continua ensuite, affirmant que c’était à elle de deviner désormais. Elle avait en effet très bien compris que la proposition s’annonçait maigre comparé à l’importance du poste à pourvoir. Ce n’était en effet pas réellement difficile à deviner, étant donné le ton intentionnel qu’Elliot avait pris soin d’adopter lors de ses précédentes paroles. Il fallait donc malgré elle qu’elle fasse monter les enchères si elle voulait ne serais-ce avoir une chance de passer les portes de L’ombrage.
Décidemment plutôt bavarde, ou plutôt, pressée d’exposé ses arguments, comme si son temps était compté. Ce qui n’était pas totalement faux, car elle était bien consciente de l’épée de Damoclès qui flottait au dessus de sa tête. Elle continua donc à déblatérer ses mots, jusqu’à ce qu’un détail attire réellement l’attention d’Elliot. La jeune femme mentionna le fait qu’Adam Breckman n’était pas le seul traitre dissimulé au sein de l’équipage. Une éventualité qui lui avait aussi traversé l’esprit. Cependant il n’avait pas put agir, n’ayant aucune piste sur les dit traitres, et torturer tout les membres de son équipage un par un n’était certes pas une solution, mais plutôt le meilleur moyen de se faire haïr par tout ses membres en un temps record.

« Je pourrais non seulement vous donner les noms de ces personnes mais aussi... »

Elle coupa sa phrase intentionnellement, mais Elliot eut le temps d’analyser et d’anticiper plusieurs option avant qu’elle l’a finisse. Elle semblait une fois de plus en savoir gros sur ces fameux traitres. Et il était assez simple de savoir si elle mentait ou non puisque Elliot connaissait absolument tout les noms des membres de son équipage, beaucoup n’était peut être que des pions, mais Elliot avait une excellente mémoire qu’il ne fallait mieux pas mettre à l‘épreuve.
Cependant ne dénoncer que de simples noms ne suffisait toujours pas, elle aurait put tout autant trouver la liste entière des membres de l’équipage on ne sait ou puis prendre quelque noms au hasard en certifiant leurs fautes.
Cependant, le capitaine des savants vit très vite sa réflexion coupée dans sa lancée, quand il vit la jeune femme relevé d’un geste sur sa robe, dévoilant ainsi deux pochettes contenant de longues aiguilles de style couteaux de lancées, qu’elle saisit tel des griffes, et s’empressa de les pointer à quelques centimètres de la gorge d’Elliot. Elle prit donc bien soin de terminer sa phrase précédente une fois son petit spectacle terminé.

« ...vous en débarrasser. »

Mise à part la petite réaction de surprise amusée qu’Elliot avait adopté suite au relevage de jupon de la charmante inconnue, il ne broncha néanmoins pas d’un centimètre quand la fine lame frôla de quelque peu son cou. Il se contenta de regarder dans les yeux la jeune femme, adoptant simplement un léger rictus, signe…peut être d’une certaine admiration ou fascination.
Décidemment, elle cherchait à tout prix proposer ses multiples services pour les Savants, mais plus précisément à Elliot lui-même. Comment ne pas apprécier une tel dévotion de la part d’une femme pareil, soyons francs.
Elliot n’allait certainement pas lui donner sa confiance dés la première impression, certainement pas, mais il y avait matière à discuter, et plus précisément, à tester. Elle pouvait être malgré tout une candidate au poste parmi les autres après tout. Il ne fallait néanmoins pas qu’il se mente à lui-même, cette femme l’intéressait particulièrement et pouvait éventuellement mériter le poste. Surtout que apparemment, elle allait l’air  également de savoir se battre. Dossier à suivre.
Le Savant se contenta d’élargir légèrement son sourire en guise de réponse, pour enfin écarter doucement, à son tour, l’aiguille de sa gorge avec la poignet de sa canne. Il s’éloigna ensuite d’un pas, portant comme à son habitude la canne dans son dos, la faisant lentement tourner derrière lui. Elliot ne voulait pas s’éterniser ici, il était vrai que ce n’était certes pas l’endroit le plus approprié pour discuter business.  Il avait en effet soudainement décider de l’écouter et suivre ses indications, bien qu’il ne lui faisait pas entièrement confiance, mais c’était pour l’instant la seule option qu’il possédait pour se débarrasser de ces parasites introuvables. Si tout cela était faux, il ne suffisait que de mettre fin à la vie de cette charmante créature, rien de plus simple.

« Allons…Ne vous salissez pas les mains pour si peu. »

Finit il par répondre tout en reculant lentement. En effet, elle n’avait pas besoin de se tuer à la tâche pour se débarrasser de ces vermines, d’autres personnes à la botte d’Elliot était payé pour cela, alors pourquoi leurs voler le travail ? Et en réalité, il ne voulait pas prendre le risque de laisser ces traitres abîmer cette femme.
Le savant finit par lentement tourner les talons dans la direction dans laquelle il se dirigeait avant que cette femme l’interpelle, c’est-à-dire, en direction de l’Ombrage. Tout en faisant quelques pas, il continua de ce même ton calme.

« Cela vous ennuierait que nous discutions de tout cela dans mon bureau ? »

Oui, il était clair, il lui donnait sa chance, encore fallait il qu’elle la mette à profit. Suite à ses paroles, Elliot se dirigea sans un mot de plus en direction de sa destination, il savait pertinemment qu’elle allait le suivre sans broncher, brave bête.

._______________
"Life is a game."

*Grumpy*

Jouant Elliot Van Tassel Capitaine des Savants
Image:
 


Revenir en haut Aller en bas
Crevette-sama
Sloop
Sloop
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 07/08/2013
Age : 18
Localisation : Sous ton lit
Humeur : Bwaaaaaaaaaah

MessageSujet: Re: Flash back (Pv. Elliot)   Mar 19 Nov - 17:09



Le jeune homme ne réagit presque pas lorsque les fines aiguilles vinrent chatouiller sa pomme d'Adam, mais Shaé discerna tout de même un léger sourire agréablement surpris au furtif moment où ses interminables jambes à la peau d'albâtre lui furent exposées. Il pouvait se donner tous les airs froids qu'il voulait, il fallait ne pas être humain pour rester impassible face à cet impromptu relevage de jupons, présage de délicieux moments mais parfois synonyme de blessure inattendue. Après tout, elle n'était pas la "reine des bas-fonds" pour rien. Et comme toutes personnes vivant dans les bas-fonds, elle savait quoi faire pour y survivre. Le jeune homme planta ses yeux noirs dans ceux de la jeune femme, ce qui eut pour effet de la faire de nouveau intérieurement frissonner. Elle aurait put s'y perdre des heures durant. Mais ce n'était pas vraiment le moment de fantasmer sur les yeux du jeune aristocrate. Elle en aurait tout le temps plus tard - car elle était maintenant persuadée qu'elle allait être prise. Cette petite note curieuse dans l'abyssal regard d'Elliot le lui chuchotait au creux de l'oreille. Du bout de sa canne il éloigna les aiguilles puis s'écarta légèrement, un sourire au coin des lèvres. Shaé baissa doucement le bras et pencha la tête sur le côté, une moue interrogative adorable sur son minois angélique.

" Allons…Ne vous salissez pas les mains pour si peu. "

Il recula doucement en direction de la sortie de la ruelle, son sourire toujours présent, la canne derrière le dos. Perplexe, la jeune femme se frotta le bout du nez d'un air dubitatif. Relevant de nouveau ses jupons, mais prenant son temps cette fois-ci, elle rangea ses aiguilles dans les pochettes puis resserra le ruban de sa longue queue de cheval. Elle avait besoin de cette petite manie consistant à veiller à ce que sa coiffure soit parfaite lorsqu'elle était dans une phase d'incertitude. Puis Elliot tourna les talons.

" Cela vous ennuierait que nous discutions de tout cela dans mon bureau ? "

" Oh... "

L'expression de la jeune femme s'éclaira, perdant toute trace de sournoiserie quelconque, laissant simplement place à une joie enfantine. Et voilà, c'était dans la poche. Son coeur bondissait allégrement dans sa poitrine tandis que le capitaine sortait de la ruelle. Elle s'emprassa de le rejoindre et de se mettre presque à sa hauteur, mais légèrement en retrait. En passant devant son ancien lieu de travail, elle fit un rapide détour pour récupérer ses chaussures et déposer sa démission sous les regards incrédules de ses "collègues", qui manquèrent de s'étrangler avec leur propre salive en voyant l'homme qu'elle accompagnait. En effet, en passant devant les badauds des souterrains, Shaé ne pouvait s'empêcher de regarder quel effet produisait leur duo sur les autres personnes. Dans les yeux des femmes elle lisait la jalousie, dans ceux des hommes cette même question: "Bon sang mais où ce pète-sec d'aristo a déniché une putain pareille ?!" Et tout cela la faisait sourire. Elle n'arrivait pas à croire qu'elle avait réussi.

//END//

._______________
Incarnant la superbe, la magnifique, l'horripilante Shaé Katreaper, commandante du non moins horripilant Elliot Van Tassel ainsi que Suzuka, leur inégalable progéniture (?) ♥️

Miaou ♥️

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Flash back (Pv. Elliot)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Flash back (Pv. Elliot)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Made in Flash Back
» Un professeur un peu spécial... [Flash Back]
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Touché Coulé. [Flash-Back][Pv Ben]
» Un pti Flash Back...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sea's Calling :: Sur terre... :: Les villes :: Landylake :: Les souterrains-
Sauter vers: