Yaarh ! Lancez vous à l'eau ! Venez incarner un pirate, une Autorité ou un citoyen.
 

Partagez | 
 

 Le respect, une notion bien vague. [PV Rhan.]

Aller en bas 
AuteurMessage
Gaki
Sloop
Sloop
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 24
Localisation : Bah ici --} x
Humeur : Euphorique

MessageSujet: Le respect, une notion bien vague. [PV Rhan.]   Mar 6 Aoû - 1:23

Le jeune capitaine entra dans cette pièce aux teintes pourpre. Les canapés de velours disposés de chaque côté de l’allée principale contenant des clients s’y prélassant, les yeux dans le vide, affichant une certaine béatitude, expulsant lentement la fumée d’opium de leurs poumons. Quelques prostitués s’étaient rejoint à la fête afin de divertir les clients. L’opium « fumait » à flot dans la salle, et les âmes étaient toutes plus ou moins embrumée.
Elliot longea le long tapis rouge bordeaux disposé au milieu de la pièce formant une sorte d’allée, qui menait directement au bureau du gérant, gérant qui était d’ailleurs plus ou moins au ordre d’Elliot lui-même. Il avait déboulé dans la pièce, claquant les portes d’entrée contre les murs de pierres, à grandes enjambées, attirant l’attention pourtant corrompues des clients et fille de joie. Il ne lança pas un regard à ses clients dit « indirect » et une fois avoir traversa toute la longueur de la fumerie, entra dans le bureau du gérant sans frapper à la porte.  L’homme se trouvait assis confortablement à son bureau en  bois massif, plusieurs documents y était entassés, certainement les comptes de l’établissement. De petite taille, un visage aux allures de fouine, bien propre sur lui, la bonne tête de l‘emploi d‘un commerçant véreux. L’arrivée d’Elliot fit sursauter l’homme, ne s’attendant pas le moins du monde à voir débouler à cette heure le capitaine des Savants en personne, qu’il n’avait pas vu depuis des mois. Elliot s’appuyant de façon distinguée sur le bureau, se penchant légèrement, afin de percer le regard plus facilement de son subordonné. L’homme, du nom d’Andrew Collins, afficha une mine d’incompréhension mélangée de surprise avec un soupçon de peur.

« Ne jouez pas les surpris, vous savez très bien la raison de ma présence. »

Affirma Elliot sèchement, presque dans un chuchotement, donnant une dimension inquiétante volontaire à ses paroles.

« Je…je ne… vois absolument pas de quoi vous voulez parler Monsieur Van Tassel, je vous jure que… »

En même temps qu’il déblatérait ses futiles paroles, il jetait certains coup d’œil vers les pièces adjacentes à son bureau, comme si il cherchait à obtenir de l’aide d’une personne se trouvant dans la salle d’à côté. Elliot le comprit très vite et rétorqua toujours sur le même ton.

« Sortons vous le voulez bien ? »

Même si sa phrase était une question, elle était assez clair pour faire comprendre que Andrew n’avait pas le choix et se devait de le suivre dehors.
Ils sortirent ainsi vers l‘entrée la plus proche des souterrains, restèrent dans la petite ruelle qui la dissimulait à merveille. Elliot s’appuya contre le mur d’en face en croisant élégamment les bras, laissant Collins prés de l’entrée des souterrains.

« Je vais vous rafraichir la mémoire…vous avez dissimulé la vraie somme de vos recettes, ainsi, vous m’avait verser mes cinquante pourcents mais seulement sur la moitié de votre bénéfice réel de ce trimestre dernier, n’est-ce pas ? »

Affirma Elliot tout en faisant les cents pas le long de la rue. Le gérant de la fumerie déglutit violemment, pas rassuré pour un sou, il n’avait clairement pas la conscience tranquille, et ca en était que trop visible désormais.

« Je…Je vous jure, je renie tout cela, ca doit être une erreur je… »

Il n’eut pas le temps de terminé sa phrase qu’Elliot fondit en sa direction, se stoppant net à quelques centimètres de lui, une mine noire au visage.

« Vous insinuez donc…que vous reniez les faits ? »

Affirma-t-il doucement d’un ton très inquiétant tout en sortant lentement de son fourreau le fleuret brillant de sa canne dans un léger et long bruit métallique. L’homme commença à reculer lentement, intimidé par Elliot qui en venait désormais aux armes. Le capitaine avançant vers lui en même temps, suivant sa démarche bégayante, continua en haussant le ton.

« Vous l‘ignorez peut être, mais j’ai mes espions postés dans votre fumerie, et la moindre de vos actions douteuses m’ai reporté immédiatement, alors soit vous me restitué cette somme avant demain, soit je vous tue ici, de mes mains. A vous de choisir ~ »

Elliot changea littéralement de ton à la fin de sa phrase, passant d‘inquiétant à enjoué, affichant par la même occasion un grand sourire amusé. Ce crétin n’allait certainement pas s’en tiré comme ça, il lui devait obéissance en échange de la protection offerte par son équipage et également en contrepartie, lui verser cinquante pourcent des recettes trimestrielles de sa fumerie d’opium.
A peine Elliot eut il finit sa phrase, le pauvre homme ne regardant plus trop derrière lui, tomba en arrière après s’être pris les pieds sur le rebord du trottoir. Il s’étala lamentablement sur le sol, paniqué.

« Je..je..je..d’a-d’accord, vous aurez l’argent ce soir, je vous do-donne ma parole ! »

Le capitaine ne broncha pas, menaçant toujours Collins de son épée. Le pauvre homme marqua une pause, toisant la silhouette menaçante qui avait l’air malgré tout satisfaite de cette réponse, ne montrant aucune réaction. Aucune, jusqu’à ce qu’Elliot fit un petit signe de tête exaspéré signifiant qu’il devait désormais sortir de son champ de vision au plus vite et qu’il retourne à son boulot. Andrew ne se fit pas prier, et décampa docilement, reprenant les escaliers qui descendait au souterrains, laissant Elliot seul. Celui-ci rengaina lentement son épée, soupira profondément d’exaspération, et s’appuya contre le mur, portant son regard vers le haut, toisant ainsi la nuit étoilé, perplexe.

._______________
"Life is a game."

*Grumpy*

Jouant Elliot Van Tassel Capitaine des Savants
Image:
 


Revenir en haut Aller en bas
Rhan Gaps.
Captain' Rêveuse.
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 02/04/2010
Age : 26
Localisation : Là bas.

MessageSujet: Re: Le respect, une notion bien vague. [PV Rhan.]   Mer 7 Aoû - 10:51

Rhan Gaps. Capitaine des Ferrés. Rien que ça. Lui errant dans les rues sombres de Landylake. Les bougies aux fenêtres des bourgeois éclairaient les rues de pavés. La pleine lune leur venait en aide. Une ombre. Furtive, discrète passa dans la lumière. Son pas claquant sur le sol humide de Landylake. L’ombre n’évitait pas les flaques, l’ombre avançait tout droit. Oh bien sur, cette ombre appartenait à un homme, à celui dont nous parlions juste au début. Et c’est vêtu d’une grande cape, capuche posée sur sa tête qu’il vaquait. Les badauds du coin le prenait pour un étranger ou une Autorité en mission car, d’aucun ne pensait qu’un pirate daigne poser le pied dans la capitale. Mais ce que les habitants ignoraient c’est que justement, les Autorités pensent Landylake en sureté et ne s’y attardent pas trop. Mais Rhan s’en contrefichait de ce que pensaient citoyens et Autorités.

  Il tourna dans une petite rue qui sentait l’urine. Il vint s’assoir à côté d’un homme maigre et vieux. Il semblait aveugle car quand il sentit la présence de l’homme il sursauta.



    « Hé peste soit sur ta tête l’étranger ! Viens pas m’voler mon coin si t’en veux un trouve le ! Là c’est chez moi et j’hésiterai pas à te bouffer si
    -Kirk le chauve, tu sais très bien que je suis plus à l’aise en mer que sur terre. »




  Il avait chuchoté cette phrase. Elle paraissait comme un léger souffle de vent qui meurt, inaudible. L’indigent ne dit plus un mot et soupira. Il se gratta les fesses sans aucune pudeur.



    « Vous aviez raison msieur ces gens là ont bougé y’a pas trop longtemps.
    -Donc le loup à quitté la bergerie pour sa tanière.
    -Si vous l’dites comme ça… Bon filez moi ma deuxième moitié monstres d’l’océan. »




  Rhan lui lança une poignée de pièce d’argent. Pour le capitaine ça ne représentait que peu mais pour l’homme dont le ventre hurlait famine tout les jours c’était un don du ciel.



    « Le monstre n’est jamais celui qu’on croit voir Le Chauve…
    -Merci M’sieur Gaps. Vous devriez aller rendre visite à Gordson à Pourras là bas, lui il a entendu des trucs pas net sur un msieur ivre qui lui semblait pas être un simple pirate et
    -Ne t’inquiète donc pas Kirk. J’ai rencontré cet homme il y a peu et regarde, j’ai encore tous mes membres attachés à mon tronc. Mais j’irai le voir. Merci vous êtes un atout précieux et tous les badauds qui en doutent ne sont que des imbéciles. »




  Il se releva et frotta son derrière. Il salua le mendiant qui lui tendit un bout de papier.



    « Elle a laissé ça si ça vous intéresse »




  Rhan hésita un instant et pris le bout de papier. Il l’enfonça dans une poche interne et fit volte face.

  Il continua à marcher tout en pensant au bout de papier. Il le lut. Sourit puis le brula.

  Il releva la tête. Face à lui s’élevait un bâtiment noir qu’était le sanatorium. On entendait des cris, des cris d’effroi, de colère, de douleur, de folie et des pleurs aussi. On y entendait une voix féminine chanter des obscénités que même le capitaine des Bêtes n’aurait surement pas chanté… Quoique… L'homme capé soupira et repris son chemin. Chemin qui devait l’amener directement à la sortie de la ville. Au bout de quelques pas il entendit un son clinquant, une épée qui se rengaine.

  Aux aguets notre homme tourna la tête en direction d’une petite ruelle. Un homme était adossé au mur de pierre froid, il semblait contempler le ciel. Rhan ne dit rien. Ce type… Il dégageait quelque chose de tellement malsain…

._______________
.___Un homme se bat pour ce qui lui manque le plus.




    Jouant avec... Rhan Gaps Cap'tain' des Ferrés, maudit (voir fiche)
    Spoiler:
     




Revenir en haut Aller en bas
http://seas-calling.forumactif.com
Gaki
Sloop
Sloop
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 24
Localisation : Bah ici --} x
Humeur : Euphorique

MessageSujet: Re: Le respect, une notion bien vague. [PV Rhan.]   Sam 10 Aoû - 20:58

Le ciel étoilé…n’avait aucun intérêt lui aussi. Pourtant Elliot le regardait, ou du moins il faisait mine de. Il ne comptait pas les étoiles, il ne cherchait pas à repérer la grande ourse ou quoi que ce soit, certes l’astronomie était une science particulièrement intéressante, mais au final, dépourvu d’intérêt. Disons, que son regard était porté vers le ciel, par prétexte de regarder quelque chose, en réalité, il réfléchissait, anticipait ses actions future, répertoriant les choses qu’il avait à faire impérativement avant une certaines date. Il gérait en effet à merveille son équipage et son commerce illicite d’une main de fer gantée de noir, et ce soir, il venait de régler un des problèmes qui figurait sur sa liste mentale d‘action…impérative.
Franchement, ce type avait osé détourner de l’argent secrètement, ne respectant pas le contrat de base établi il y avait maintenant trois ans de cela. Il avait osé, mais n’osera surement plus, ayant récemment compris le risque de faire des magouilles dans le dos d‘Elliot, surtout quand celui-ci était concerné, plus particulièrement financièrement. Les magouilles, il n’y avait qu’Elliot qui avait le droit d’en faire, les pions, eux, restaient à leurs places sur l’échiquier et attendaient les ordres.
En pleine réflexion, révisant dans sa tête les calculs des récents bénéfices, visionnant les entrées de nouveaux membres, et de la sortie d’autres ou plutôt de l’élimination d’autres. Décrochant son regard du ciel, il commença à faire quelques pas lents au milieu de le rue, regardant cette fois si le sol,  faisant tourné lentement sa canne dans son dos.
Cependant, il se s’arrêta soudainement au milieu de la rue, comme stoppé violemment dans sa démarche, pourquoi ? Car il venait de remarquer du coin de l‘oeil, au bout de la rue, un homme encapuchonné qui lui aussi semblait stoppé. Il semblait que l’homme le toisait, bien que sa capuche cachait son visage. Elliot sentait malgré tout très bien ce regard posé sur lui, cette homme semblait avoir une prestance particulière qui ne le rendait certes pas banal.
D’un regard perçant, Elliot examina le moindre détail qu’il pouvait trouver sur ses habits, cherchant à descellé une quelconque informations cruciale à son sujet, mais la cape ne l’aidait en rien…ou du moins si, elle le menait sur une seule piste, cette cape n’était pas la pour faire joli, mais était plus utile pour cacher le visage de son propriétaire, cherchant ainsi à ne pas être reconnu…peut être parce qu’il était recherché par les autorités ? Mais ces maigres pistes ne suffisaient pas à Elliot, ce qui commença à l’agacé particulièrement. Il ignorait les intentions de cet inconnu qui s’intéressait bizarrement à lui, si il voulait le tuer, qu’il vienne, cela faisait un bon moment qu’Elliot ne s’était pas amusé un peu avec ses victimes. Il se remit donc à bouger, affichant une mine gentiment intrigué, fit quelques pas en direction de l’homme mystérieux, pour se stopper à une distance qui paraissait assez longue pour anticiper les éventuels mouvement de l‘inconnu. Elliot engagea la conversation, d’un ton faussement amical.

« Excusez moi, vous cherchez quelque chose ? »

Elliot aurait pourtant voulu dire une toute autre phrase, dans le genre « Dévie ton regard, ou je te place une balle entre les deux yeux. » mais, il fallait bien joué un tout autre rôle de temps en temps, histoire d’éviter les ennuis, surtout si c’est homme, s’avérait être une personne dite importante. Si c’était en effet le cas, il fallait absolument qu’Elliot sache la biographie et ses faiblesse que pouvait avoir cet homme. Les affaires se devaient de continuer.

._______________
"Life is a game."

*Grumpy*

Jouant Elliot Van Tassel Capitaine des Savants
Image:
 


Revenir en haut Aller en bas
Rhan Gaps.
Captain' Rêveuse.
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 02/04/2010
Age : 26
Localisation : Là bas.

MessageSujet: Re: Le respect, une notion bien vague. [PV Rhan.]   Dim 11 Aoû - 0:27

L’homme élancé ne semblait pas avoir remarqué la présence de Rhan puisqu’il avançait dans la rue comme si de rien n’était faisant tourner une cane noire comme la nuit ornée d’un serpent d’argent. Allure d’aristo. Ce qui était étrange pour quelqu’un qui sortait des souterrains de Landylake. Hmpf, pensa-t-il, après tout même ces culs dorés avaient des vices. Mais sa cane… Ce serpent… C’était soit une armoirie banale de famille soit… Il y avait un équipage non qui prônait le serpent… Oui… Les Savants. Alors soit cet homme était un aristo-pirate, soit un aristo-dépravé… Cette réflexion trop longue attira l’attention de l’homme en question. Bravo Rhan, se dit il, quel stupide et idiot personnage tu fais là !

L’homme le scruta à son tour perçant l’obscurité de la nuit avec deux petits yeux noirs. Rhan eut un frisson lui parcourant l’échine. Ces yeux si sombres… Si malsains… L’individu le regardait sous toutes les coutures comme Rhan l’avait sûrement fait auparavant. Quelle… Embarrassante situation…

Sur son visage s’incrusta un air comme intrigué et il avança vers Rhan. Ce dernier posa la main sur son fourreau, simplement au cas où. Sa canne restant dans son dos Rhan en conclu que c’était surement plus un accessoire qu’une aide à la marche. Un aristo-dépravé-faux boiteux… Quelle hypothèse stupide ! Il n’avait ni l’air d’un pirate ni l’air d’un aristo. Qu’était-il donc…

C’est sur un ton étrange que l’homme s’adressa à Rhan. Il lui demanda s’il cherchait quelque chose. Notre capitaine se détendit. Au moins il ne l’aura pas menacé avec une arme quelconque. Notre protagoniste pris à son tour la parole, il adopta une voix cassée et un parler des rues pour essayer de justifier son erreur.


    « Euh m’sieur, j’me disait qu’vous qu’étiez fort bien élégant vous pourriez m’dire d’où qu’elle était la rue…euh comment qu’il m’a dit le vieux Ralph là… »



Il connaissait toutes les rues connues des mendiants, il en fallait une petite, peu connue par la population elle-même…


    « Ah euh ouais la rue des Gariguettes ! ‘t’êt’ que vous pourriez m’aidez brave monsieur ! Et p’is si vous aviez une ‘tite pièce au passage ‘srai pas d’refus ! »

._______________
.___Un homme se bat pour ce qui lui manque le plus.




    Jouant avec... Rhan Gaps Cap'tain' des Ferrés, maudit (voir fiche)
    Spoiler:
     




Revenir en haut Aller en bas
http://seas-calling.forumactif.com
Gaki
Sloop
Sloop
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 24
Localisation : Bah ici --} x
Humeur : Euphorique

MessageSujet: Re: Le respect, une notion bien vague. [PV Rhan.]   Mar 13 Aoû - 17:23

Au fur et à mesure qu’il se rapprochait de l’inconnu en question, les contours de son visage se faisait plus net, légèrement dévoilé par la faible lueur de l’unique lanterne de la petite rue.
L’homme finit par répondre plus ou moins à la question d’Elliot, d’un jargon digne des mendiants les plus crasseux de la ville. Il baragouina quelques mots, parlant d’une rue qu’il ne trouvait pas, pour enfin marmonner une phrase comme si il pensait à voix haute. Elliot ne chercha même pas à comprendre le sens de cette phrase, car le premier mot de son petit discours avait déjà commencer à le barber. Il n’avait eut aucune bonne intention, aider un pauvre homme perdu ? Mais quel intérêt ? Non, si il avait fait cette démarche, c’était que cet homme l’intriguait, il sentait qu’il n’était pas un citoyen normal cherchant une pauvre rue tel un vagabond en quête d’une auberge bon marché. Puis son attitude…respirait quelque chose de faux, comme si il venait d’inventé cette phrase de toute pièce. Les mots ne concordaient pas avec ses actions, pourquoi rester planté au milieu de cette rue, si c’était pour attendre l’informateur et non aller le trouver. Cela ressemblait…à une phrase excuse pour…cacher quelque chose.
Elliot ne tarda pas à faire quelques pas de plus de manière faussement pacifique, cherchant à percevoir le visage sous cette capuche. Il ne parvint pas de suite à distinguer le regard de l’homme encapuchonné, car un détail attira son attention avant toutes autres choses. La cape qu’il portait n’était pas tout à fait fermée au devant, permettant aux regards extérieurs de distinguer quelques brides des vêtements qu’il portait en dessous. Outre le fait que la qualité de ses vêtements ne ressemblait absolument pas à ceux d’un vulgaire mendiant, l’homme portait un simple et long morceau de tissu de couleur bleu autour de la taille, tissu ne servant pas à faire office de ceinture puisqu’il en portait déjà une.
L’esprit d’Elliot vira à une extrême concentration d’une seconde à l’autre, un tissu de couleur bleu…Cela n’était pas un signe d’appartenance à une certaine communauté…? Les idées d’Elliot ne firent qu’un tour pour arriver à terme de sa recherche mentale : Les Férrés, équipage unis comme les doigts de la main, véritable communauté basé sur la fratrie, un des quartes équipages pirates les plus puissants du pays. Ils avaient pour signe distinctifs un morceau de tissu bleu qu’il accrochait ou bon leurs semblait. Cela pouvait tout aussi bien être une coïncidence, n’importe quel personne pouvait se pavaner avec un morceau de tissu bleu sur lui sans en comprendre la réelle signification, mais cela suffisait pour attiser la garde d’Elliot.
L’homme, accusé désormais comme étant un membre de l’équipage des Férrés, continua à parloter après un bref silence qui en disait long sur la perte de contrôle de son mensonge. Elliot s’approcha doucement, d’une démarche spontanée, faisant ainsi croire qu’il se rapprochait que par bienséance. Le capitaine des Savants n’écoutait plus le baratin de l’inconnu, et se concentrait désormais sur l’ombre de la capuche sur le visage presque dévoilé. A un mètre, il finit par distinguer faiblement le regard de l’homme, réalisa, et  n’attendit pas une seule seconde pour dégainer son fleuret très rapidité, en direction de la capuche qu’il voulait retirer.

L’homme qui se trouvait la était bel et bien un Férré…et pourquoi ? Car très peu de personne possède des yeux vairons dans ce monde. Mise à part sa commandante, un seul et même homme pouvait avoir les yeux de cette couleur-ci, du bleu et du vert à la fois, certains disent même que les deux couleurs de l’océan y ont été réunis dans son seul regard. Cet homme n’était autre que Rhan Gaps, Capitaine des Férrés. Elliot savait beaucoup de choses sur cet équipage, sans pour autant les avoir rencontré une seule fois. Les rumeurs et les dires suffisaient à en savoir gros sur un équipage si important. Le capitaine des Savants s’y était penché, car il estimait cet équipage plus dangereux que les autres. Observant de loin leurs nombreuses actions, il avait déterminé qu’une certaine intelligence y émanait, et qu’il ne fallait pas prendre cela à la légère, cela en ferait surement un ennemi de taille. Il n’y avait néanmoins aucun doute, cela faisait longtemps qu’Elliot n’avait pas été aussi sur d’une chose. Mais la vraie question était, que venait il faire ici ? Cherchait il a provoquer l’ennemi dont il avait identifié également l’identité ? Venait il ici pour une…transaction ? Une alliance ? Ou simplement cherchait il bêtement les ennuis…

._______________
"Life is a game."

*Grumpy*

Jouant Elliot Van Tassel Capitaine des Savants
Image:
 


Revenir en haut Aller en bas
Rhan Gaps.
Captain' Rêveuse.
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 02/04/2010
Age : 26
Localisation : Là bas.

MessageSujet: Re: Le respect, une notion bien vague. [PV Rhan.]   Mer 14 Aoû - 0:18

Non, bien sur que non, son baratin n’avait pas embobiné l’homme en face de lui. Mais mieux valait tenter on ne savait jamais ce qu’on pouvait avoir. Bref, l’homme en face de lui était suspicieux, oh ça oui. Ses yeux noirs étaient plissés ils cherchaient quelque chose… Mais quoi… Il s’approcha de lui. Rhan commença à contrôler sa respiration. Qu’est ce que ce gamin lui voulait, il était observateur, bien trop, beaucoup trop à son goût. Une fouine, voilà ce qu’il avait en face de lui. Alors ça, ça n’était pas un simple citoyen. Rhan eu envie de faire demi-tour en souhaitant à l’homme une bonne soirée, qu’il trouverait quelqu’un qui coopérerait mieux mais… Cette aura… Tellement mauvaise !! Jamais il ne lui tournera le dos non, c’était trop dangereux, trop inquiétant. D’autant plus que l’homme continuait de s’approcher avec cette curiosité malsaine. Qu’est-ce que ça pouvait lui faire que quelqu’un se cachait sous un cape ?! Il n’a pas pensé que c’était simplement une personne trop moche, un déformé, un monstre ? …

Non lui à première vue sa soif de savoir et d’information semblait sans limite. Et tout se passa tellement rapidement que cette attitude confirma les doutes de Rhan quand à l’identité de cet aristocrate.

Le fleuret qui sort de la canne et qui vient soulever sa capuche. Le temps de réaction si vif. Cette canne ornée d’un serpent, cette rapidité. Un savant c’est sur ! Ces vampires avides de savoir, ces gens à l’affût de la moindre info… Il savait que cet équipage regorgeaient de culs dorées, de gens pour qui la misère c’est un homme malodorant qui nuit à leurs promenades dans les rues… Mais des gens intelligents, très intelligents… Et ça Rhan s’en méfiait. Analystes, ils repèrent chaque geste, chaque petit détail…

Avant que l’homme n’ait plus avancé son fleuret Rhan sorti son épée pour parer « l’attaque ». La lumière était maintenant sur son visage il le savait, ses yeux étaient habitués à l’obscurité de la ville et étaient éblouis par la lumière de la ville. Il fronça les sourcils. Que me veux-tu, Savant. Il repoussa sur le côté la lame menaçante de son interlocuteur d’un petit coup de poignet. Sa capuche tomba sur ses épaules, une mèche de cheveux suivit. Aiguisée.

Cette prestance, cette allure, cette aura malsaine, ce jeune âge, cette appartenance à l’aristocratie, ces yeux sombres comme la plus noire des âmes, cette canne, cette habilité à manier les armes blanche. Elliot Van Tassel. Rhan ne prononça pas un seul mot. Mais se contenta d’offrir à son interlocuteur un rictus qui dévoilait combien la situation l’amusait et combien cette rencontre risquait d’être intéressante.

._______________
.___Un homme se bat pour ce qui lui manque le plus.




    Jouant avec... Rhan Gaps Cap'tain' des Ferrés, maudit (voir fiche)
    Spoiler:
     




Revenir en haut Aller en bas
http://seas-calling.forumactif.com
Gaki
Sloop
Sloop
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 24
Localisation : Bah ici --} x
Humeur : Euphorique

MessageSujet: Re: Le respect, une notion bien vague. [PV Rhan.]   Lun 26 Aoû - 15:35

Les doutes presque inexistant d’Elliot se confirmèrent, à peine eut-il effectué son attaque, que Gaps para avec agilité, dégainant sa propre épée d’un coup sec de dessous sa cape. Gaps était connu comme étant un escrimeur de premier choix, rien avoir avec les élèves de l’école d’escrime à la cour du roi ou encore les capitaines entrainés des autorités, non, lui était un escrimeur avec qui on pouvait enfin « s’amuser » sérieusement. Les personnes étant au niveau ou même au delà de celui d’Elliot, avaient la chance d’obtenir facilement son estime, chose qui n’était pas forcement facile dans ce bas monde. Beaucoup cherchant à se faire reconnaitre auprès de lui avaient dépensé sueur et sang inutilement pour au final, se faire considéré encore pire qu’auparavant. En effet, quand les personnes en valait la peine, et même parfois pouvait s’avérer dangereuse, il était évidemment préférable de les avoir en tant qu’allié plutôt qu’ennemi, et ca Elliot prenait bien soin de cette règle.
La lame d’Elliot ayant été coupée dans son élan, avait stoppé sa course juste sous la capuche de Gaps, il n’avait en effet pas eut le temps de la retourner. Les yeux dépareillés du capitaine des Ferrés se fixèrent à leurs tour sur son opposant. Il effectua un mouvement de poignet, repoussant la lame d’Elliot sur le côté. Le capitaine des Savants ne montra aucune résistance, décidant de ne pas s’engager dans un duel. La capuche du Ferré, accroché par la fleuret d’Elliot, suivi le mouvement et s’abaissa, dévoilant ainsi totalement le visage du capitaine.
Une fois son visage dévoilé, Gaps se contenta d’afficher un sourire satisfait, sourire auquel Elliot répondit de la même manière accompagné cependant d’une petite dose de mépris supplémentaire. Elliot, perdant par la même occasion son sourire, cassa le silence qui s’était installé durement suite à son action plutôt véloce, affirmant d’un ton faussement surpris en insistant sur les voyelles, donnant un côté provocateur volontaire.

« …Rhan Gaps. »

Le savant sourit de plus bel, affichant toujours ce même sourire faux rempli de sarcasme. Il abaissa lentement sa lame, décrochant ainsi son regard de celui de son interlocuteur tout en soupirant. Il rengaina avec lenteur le fleuret dans son fourreau noir et argenté, comme pour affiché une certaine confiance qui n’en était évidement pas une.
Il refit face au capitaine des ferrés, la tête haute, un sourire au lèvres. Avec une certaine arrogance, il continua doucement d’un ton presque moqueur.

« Vous êtes vraiment un piètre comédien. »

Il hocha légèrement la tête de gauche à droite en prononçant ces paroles, signifiant un certain désespoir amusé qui en disait long sur le mépris pas si caché que ça d’Elliot. Il posta sa canne dans son dos, puis commença à la faire tourné lentement tout en affichant une pâle expression angélique presque effrayante.
Que venait il faire ici ? Était-il en ces lieux par un pur hasard ou bien savait-il exactement ce qu’il faisait et surtout savait exactement ce qu’il se trouvait sous les rues crasseuses de Landylake ? De toute évidence, si il cherchait des ennuis aux Savants, sa vie n’allait pas tarder à ne tenir qu’a un fil.



._______________
"Life is a game."

*Grumpy*

Jouant Elliot Van Tassel Capitaine des Savants
Image:
 


Revenir en haut Aller en bas
Rhan Gaps.
Captain' Rêveuse.
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 02/04/2010
Age : 26
Localisation : Là bas.

MessageSujet: Re: Le respect, une notion bien vague. [PV Rhan.]   Sam 31 Aoû - 9:25

Pas de résistance. Pas d’animosité. Le Savant répondit avec un petit rictus empreint de mépris. Sa fine bouche d’ouvrait, son souffle chaud, sa respiration… Toute cette atmosphère de tension était palpable. Malheur à celui qui serait entré dans le cercle, dans la ronde que formaient les deux hommes.

  Le terrain était défini, bientôt viendrait la danse. Rhan ne voulais pas parler le premier. Il laissait toujours la personne en face de lui poser les premiers mots. Son ton, sa voix… Une petite voix qui coupe, qui tranche. Il ne prononça que le nom de notre jeune homme. Celui-ci fronça les sourcils et afficha un sourire dévoilant ses canines. La satisfaction et l’excitation se battaient dans sa tête, rejoins par la méfiance et le défi. Sourire satisfait de l’aristocrate qui rabaissa son fleuret. Son regard se perdit. Rhan établit sur son visage un air des plus neutres. Il observa les faits et geste de l’homme qui rengainait. Déception. Mais c’était un Savant et la méfiance était de rigueur. Surtout que cet Elliot était réputé excellent tireur en parallèle d’excellent épéiste. Rhan rangea son arme à son tour sans grande conviction. D’un geste vif le capitaine en face de lui le toisa à nouveau et pris la parole une fois de plus. Bouche fine et ton arrogant. Le traitant de piètre comédien. Rhan haussa les épaules. Et regarda l’homme s’affairer. Excentrique, plein de manières plus précieuses les une que les autre.

  Le jeune aristocrate le regardait, il ne le lâchait pas des yeux. Rhan se décontracta et mis ses mains dans le creux de ses hanches. A son tour de prendre la parole. L’air absent il dessouda ses deux lèvres pour laisser sa voix de jeune homme s’élever. Ni trop grave, ni trop aigue, elle restait sur le même ton, presque monotone.


    « Van Tassel. »



  Il lui adressa un bref signe de tête.


    « Que voilà une rencontre étonnante dans les rues de Landylake. »



  Il détacha sa cape qu’il fit envoya sur le trottoir un peu plus loin. Ce soir elle ne serait d’aucune utilité et ne ferait que le ralentir si la confrontation naissait.


    « Moi qui désirait laisser la piraterie pour me reconvertir dans la comédie, me voilà bien embarrassé. Mais, Sieur Elliot Van Tassel, merci de m’avoir remis dans le droit chemin grâce à vous demain je pourrai naviguer le cœur léger. »



  Sourire en coin, il ne quittait pas des yeux l’homme élancé en face de lui. Les quelques badauds qui déboulaient dans la rue faisaient rapidement demi-tour préférant circuler dans les rues en parallèle. Il n’y avait plus un seul bruit. Et la simple lumière des bougies allumées dans la rue faisait danser les ombres des deux capitaines sur les pavés, quand aux ombres sur le visage des deux protagonistes, elles leur donnaient un air maléfique au possible. Même le vent n’osait plus venir déranger les deux jeunes hommes.

._______________
.___Un homme se bat pour ce qui lui manque le plus.




    Jouant avec... Rhan Gaps Cap'tain' des Ferrés, maudit (voir fiche)
    Spoiler:
     




Revenir en haut Aller en bas
http://seas-calling.forumactif.com
Gaki
Sloop
Sloop
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 24
Localisation : Bah ici --} x
Humeur : Euphorique

MessageSujet: Re: Le respect, une notion bien vague. [PV Rhan.]   Jeu 26 Sep - 22:43

A en juger par son air soudainement sur de lui suite à l’évocation de son nom, le capitaine des Ferrés semblait sans l’ombre d’un doute avoir lui aussi descellé l’identité du capitaine des Savants qui se tenait devant lui. De toute évidence, contrairement au Ferré qui avait pris la peine de se vêtir d’une cape, les signes révélateurs du statut d’Elliot n’étaient pas cachés pour un sous, mais limite exposés volontairement, attitude révélant l‘extrême confiance en soi du Savant.
Les doutes d’Elliot sur la clairvoyance de son interlocuteur se confirmèrent plutôt rapidement, car celui-ci prononça à son tour le nom de son opposant en guise de réponse, d’un ton plat, presque de manière désintéressée tout en posant ses mains sur ses hanches.
Elliot ne broncha pas, absolument pas surpris par la réponse de son interlocuteur, l’ayant pratiquement prédise. Gaps, quand à lui, continua dans sa lancée de ce même ton monotone.

« Que voilà une rencontre étonnante dans les rues de Landylake. »

Des mots si inutilement dit qu’Elliot s’empêcha presque d’échapper un petit rire. Il n’y avait rien d’étonnant, trouver le capitaine des Savants à l’entrée ouest des souterrains, si ce bougre avait eut l’information que les Savants régnaient sur les galeries souterraines de Landylake, il n’en aurait été pas si étonné. Cependant, il était vrai que la réputation d’Elliot auprès de la populace était qu’il ne semblait pas être le genre de personne à sillonner ces rues malodorante de nuit, mais plutôt à rester dans son palais dorée…Et pourtant, ce n‘était pas le cas, la preuve. Etonnant au final, certes.
Le capitaine des Ferrés finit par détacher sa cape d’un geste bref qu’il laissa tomber sur le sol souillé. Laissant ainsi un vêtement trainer dans la crasse accumulée entre les pavés, c’était tout bonnement une idée qui répugnait Elliot. Un fois débarrassé de son accoutrement, ce qui n’était cependant pas trop tôt, il continua toujours de cette même voix.

« Moi qui désirait laisser la piraterie pour me reconvertir dans la comédie, me voilà bien embarrassé. Mais, Sieur Elliot Van Tassel, merci de m’avoir remis dans le droit chemin grâce à vous demain je pourrai naviguer le cœur léger. »

Visiblement, ce Gaps aimait l’ironie, cela tombait plutôt bien, Elliot aussi ! Le Savant se contenta simplement d’afficher un petit sourire reconnaissant, calculé, digne d’un acteur de théâtre qui avait travaillé la réaction à jouer, inscrite sur les didascalies de son texte. Il ajouta ainsi les dialogues d’un ton doux, calme et faussement rassurant tout en effectuant un léger signe de tête.

« Je vous en prie. »

Tenant sa canne dans son dos, il s’amusa simplement à la faire lentement tourner entre ses doigts. Manie qu’il a très vite adopté suite à l’acquisition de cette canne ou plutôt cette épée à laquelle il tenait désormais particulièrement.
Et bien, désormais, que voulait il ? Un duel ? Oh non, par pitié, ce n’était pas le soir, Elliot avait encore beaucoup trop de chose à régler et organiser pour s’attarder sur un duel qui allait certainement durer une éternité. Il observa alors Gaps quelques secondes, pour ensuite calmement entamer une lente petite série de cent pas, tenant toujours sa canne dans son dos. Toujours de ce même faux ton rassurant, avec une petite pointe de moquerie, il continua calmement.

« Sinon, vous cherchiez quelle rue déjà ? »

Prenant bien soin d'afficher un sourire qui en disait long sur la moquerie que portait le Savant à l(égard de Gaps, Sachant pertinemment qu'il avait inventé cette histoire de rue pour paraitre inaperçu. Elliot remit donc soigneusement le sujet sur le tapis afin de le mettre sur le fait accompli, en profitant au passage pour demander de façon plutôt indirecte ce qu’il cherchait vraiment ou bien tout simplement que faisait il dans les rues de Landylake, à cette heure, si loin de ses membres qui lui servait le plus souvent de bouclier humain.



._______________
"Life is a game."

*Grumpy*

Jouant Elliot Van Tassel Capitaine des Savants
Image:
 


Revenir en haut Aller en bas
Rhan Gaps.
Captain' Rêveuse.
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 02/04/2010
Age : 26
Localisation : Là bas.

MessageSujet: Re: Le respect, une notion bien vague. [PV Rhan.]   Dim 20 Oct - 11:28

Il avait suivis tout ses gestes des yeux. Il l’observait ne détachant presque jamais son regard. Il était à l’affut, lui le fameux observateur qu’on avait pu lui décrire. Mais Rhan n’aimait pas se fier à des « on dit » il préférait voir de lui-même et comprendre en se posant tranquillement dans sa cabine, rédiger des schémas étranges et sans queue ni tête pour les non initiés. Et aujourd’hui, face à ce capitaine extravagant, il repérerait à son tour tout ce qu’il pouvait.

Ses petits hochements de tête, ses petits sourires que Rhan ressentait plus comme des rictus… Tout chez cette grande brindille sonnait comme malsain. Et sa canne qu’il faisait tourner comme un homme du grand monde… Quelle manie ! Agaçante manie presque. Rhan ne supporterait pas longtemps un capitaine qui fait tournoyer son arme et qui s’amuse à déambuler sans but précis. Il lui redemanda la rue que Rhan cherchait auparavant. Provocation ? Curiosité ?

Rhan fronça les sourcils.


« En quoi cette rue vous intéresse Van Tassel ? J’ai juste mentionné une rue très fréquentée par les gens du bas peuple pour essayer de faire plus crédible même si, je ne vois pas comment j’aurai pu tromper votre vigilance et votre supériorité intellectuelle, pauvre de moi. »


Il gardait ce ton monotone et effectua une fausse petite révérence à l’intention de l’homme en face de lui. Il se releva bien vite. On ne garde jamais trop longtemps la nuque baissée face à ce genre de personnage, surtout quand on se moque de lui. Il croisa ses bras sur son torse et s’appuya sur un poteau. La rue était vide mais il aperçu quelques enfants, le visage collé aux vitres de leurs maison se demandant ce qu’il se passait dehors.


« Mais, Van Tassel, n’avez-vous pas peur de tâcher vos si élégants vêtements dans ces rues si sales ? Ça serait dommage… Quoi que, pour vous cela doit être une broutille que de vous faire tailler des vêtements quand certains sont salis… Alors non. Même si vous m’paraissez précieux, j’me d’mande ce que le cap’taine des Savants vient faire… Si près des souterrains. »



Il marqua un temps d’arrêt. Les rumeurs sont-elles vraies sur ce réseau étrangement manipulé par un seul et unique homme ?

Rhan n’avait jamais vraiment aimé les souterrains de Landylake, préférant la ville d’Alman. Trop de dépendants en manque, trop de loques qui roulent sur le sol, trop de mauvais perdants… Trop de mauvais souvenirs aussi. Ce boss du quatrième croisement qui lui avait entaillé la main, qui n’était plus là aujourd’hui pour témoigner de la boucherie qui avait suivis.


« Enfin l’ami ! Après tout vous n’êt’ rien d’plus qu’un pirate tout comme moi… »



Il lui adressa cette dernière phrase sur un ton faussement fraternel. Si tout les pirates étaient les même il n’y aurait surement pas quatre gros équipages différents et quatre capitaines…

._______________
.___Un homme se bat pour ce qui lui manque le plus.




    Jouant avec... Rhan Gaps Cap'tain' des Ferrés, maudit (voir fiche)
    Spoiler:
     




Revenir en haut Aller en bas
http://seas-calling.forumactif.com
Gaki
Sloop
Sloop
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 24
Localisation : Bah ici --} x
Humeur : Euphorique

MessageSujet: Re: Le respect, une notion bien vague. [PV Rhan.]   Mer 27 Nov - 0:02

Le capitaine des Férrés avait l’air d’avoir la salive qui le démangeait ce soir la. Elliot aimait particulièrement quand ses interlocuteurs se perdaient dans leurs propres mots, on pouvait alors distinguer un certain besoin de se justifier par moment. Selon Elliot, les longues phrases signifiait un manque de pouvoir persuasif.
Cependant, Gaps avait peut être la parlotte, mais cela ne signifiait en rien la médiocrité de ses capacités oratrices, il était trop tôt pour pouvoir l’affirmer. Le férré devait certainement jouer le jeu de la neutralité et de la passivité pour donner une sorte d’image d’innocence qui forçait les esprits les plus faible à lui faire entièrement confiance. Belle technique. Et bien…Alors quel genre de personne était il réellement derrière ce masque ?
Gaps se justifia malgré lui, en affirmant tout ce que Elliot voulait entendre. Aucune surprise…quel ennui. Il prit même le temps de souligner la supériorité intellectuelle du Savant. Et bien, des compliments ? Un trop plein d’amabilité, non vraiment cela faisait plaisir à entendre. Quelques gouttes de gentillesses, trois cuillérées d‘ironie et une cascade de provocation, tout ceci était tellement mal dosé !
En simple guise de réponse, Elliot se contenta de pousser un petit soupire toujours accompagné d’un petit sourire amusé. Comme dépassé par les mots que venait de prononcé Gaps. Elliot ne s’était en aucun cas vanté sur ses aptitudes intellectuelles, alors pourquoi l’attaquait il de la sorte en ironisant ses propos ? Allons, ou était il allait chercher tout ça ? Quel grossier personnage ~
Suite à cela, Gaps effectua une petite révérence rapide. Le capitaine des Savants le regarda faire, affichant au passage une mine étonnée. Assez imprévisible comme action, mais plutôt amusante de voir l’un des trois autres grands capitaines pirates du continent s’incliner tel un haut noble devant lui. Une piètre révérence exagérée malheureusement…Caricaturée, trop rapide, mais malgré tout très amusante !
Gaps continua son petit discours malgré le silence amusé d‘Elliot, décidément il en avait des choses à dire !

« Mais, Van Tassel, n’avez-vous pas peur de tâcher vos si élégants vêtements dans ces rues si sales ? Ça serait dommage… Quoi que, pour vous cela doit être une broutille que de vous faire tailler des vêtements quand certains sont salis… Alors non. Même si vous m’paraissez précieux, j’me d’mande ce que le cap’taine des Savants vient faire… Si près des souterrains. »

Ooooh, il semblait s’inquiéter pour lui et de sa gare de robe, quelle attention adorable de sa part ~.Et en effet oui, Elliot avait assez d’argent pour se faire tailler des centaines de vêtements, et alors ? Cette réaction signifiait elle une certaine jalousie de sa part ? Non…Cet homme avait l’air de se contenter de peu de chose, ce qui était une qualité en soi.
Qu’est-ce qu’il venait faire prés des souterrains ? Pourquoi se poser la question alors qu’il en connaissait certainement déjà la réponse. Elliot s’était renseigné sur les férrés ainsi que sur les deux autres équipages pirates rivaux, il n’y avait aucune raison pour que Gaps n’en est pas fait de même. Si ce n’était pas le cas…il a donc fait preuve de beaucoup d’insouciance.
Elliot jugea bon une fois de plus de ne pas répondre avec des mots, mais avec des gestes. Il haussa simplement les épaules en souriant tout en déviant le regard, signe voulant clairement dire quelque chose du style : « Mystère ~ »
Gaps installa ensuite un petit silence, songeur. Il semblait lui aussi scanner le capitaine des Savants, essayant d’analyser ses réactions. Ah ! Gaps voulait également rejoindre la partie, un peu de piment oblige, dieu soit loué, l‘ennui s‘échappe.
Le capitaine des férrés, comme arracher à ses pensées et à ses tentatives de déchiffrage, finit par lâcher cette petite phrase de conclusion aux allures de traité de paix, d’un ton fraternel forcé.

« Enfin l’ami ! Après tout vous n’êt’ rien d’plus qu’un pirate tout comme moi… »

L’ami ? Il ne faudrait pas aller trop loin dans la familiarité. Certes, Elliot lui aussi était un pirate, mais un trop grand faussée se creusait entre eux pour qu’ils puissent se traiter si familièrement. Leurs visions du monde, leurs idéaux, leurs valeurs, leurs savoir-être étaient trop opposé pour se considérer, selon la vision de Gaps, en tant que…frère pirate ? Hors de question. Elliot avait la sainte horreur des gens qui se montraient trop familier avec lui, alors que leurs rencontre remontait à de cela quelques minutes. Tutoiement, appellations, irrespect de l’espace vital, tout cela pouvait très vite le rendre absolument infecte.
Elliot lâcha un petit rire court, puis répondit calmement, avec toujours cette pointe de moqueries cachée derrière ses syllabes.

« L’ami ? Et bien Gaps, n‘avez-vous pas l‘impression de sauter quelques étapes ? »

Le capitaine des Savants marqua une petite pause, ramenant au passage sa canne devant lui, la claquant contre les pavés, tenant de ses deux mains le pommeau à tête de serpent. Puis rajouta d’un ton bien plus froid.

« La piraterie est bien la seule et unique chose qui nous relie, sachez le. 

Tout en énonçant cette phrase, il perça d’un regard glaciale les yeux dépareillés du ferré, histoire que le message s’imprime plus efficacement dans son esprit. L’atmosphère se montra d’un coup d’autant plus pesante, et ces deux la n’en était que les uniques spectateurs…mise à part les gamins scotchés à leurs fenêtres qui feraient bien mieux pour eux d’aller cauchemarder à cette heure tardive.



._______________
"Life is a game."

*Grumpy*

Jouant Elliot Van Tassel Capitaine des Savants
Image:
 


Revenir en haut Aller en bas
Rhan Gaps.
Captain' Rêveuse.
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 02/04/2010
Age : 26
Localisation : Là bas.

MessageSujet: Re: Le respect, une notion bien vague. [PV Rhan.]   Dim 22 Déc - 13:21

L’autre en face de lui gesticulait de manière détaché. Il réagissait verbalement de temps à autres en soufflant, en pouffant, en lançant des regards dédaigneux… Bref, le personnage se situait vraiment dans une supériorité exceptionnelle. Il finit par réagir à une parole, surtout un mot en particulier « l’ami ».

Rhan avait l’habitude d’employer ce terme, courant dans son vocabulaire. Pour lui c’était une expression qu’il utilisait depuis son appartenance à la grande famille de la piraterie. Il haussa un sourcil interrogateur puis, quand son interlocuteur sembla s’offusquer il rigola. Il rigola tellement qu’il se plia en deux en se tenant les côtes. Sa main vint claquer sa cuisse. Il essuya une larme qui venait de naître suite à son fou rire. Sauter des étapes. Bon sang quel curieux personnage. Il se ressaisit et garda une mine moqueuse afin de répondre au capitaine face à lui.


« Écoutez Tassel, je pense que je me suis grandement trompé sur vous en fait. Et je ne suis même pas sûr que la piraterie nous relie. »



Il détacha son dos du poteau afin de s’étirer. A vrai dire cette rencontre ne lui convenait pas vraiment. Il avait envie de faire autre chose que discuter de la pluie et du beau temps avec un personnage aussi hautain que celui là. Leur vision du monde semblait différente, chacun d’eux semblait avoir un but totalement à l’opposé.


« De toute façon, Tassel, je n’pense pas qu’vous m’direz la raison d’vot’ présence ici même si j’ai bien ma p’tite idée… »



Il n’aimait pas cette ambiance. Tendue. Il ne savait pas quoi faire vis-à-vis de ce personnage, quoi dire. Il aperçu une petite caisse sur posé contre le mur derrière et décida de s’y hisser.


« Excusez-moi Tassel mais je me permets de me poser. »



Le Jeune croisa les jambes et les bras, appuya son dos contre le mur froid et humide. Au loin le crieur public annonçait l’heure et les nouvelles du moment. Il semblerait qu’un pauvre bougre ivre s’en soit pris à un pirate et que ce dernier était en fuite.


« Eh bien eh bien, voilà qui vas surement faire venir un petit peu plus de bordeaux et noirs dans les rues… Ne peut-on donc jamais s’entretenir tranquillement ? »



Gaps s’en fichait. Du moment qu’un paquet d’autorités ne débarquait pas en force il resterait ici à s’entretenir avec le capitaine Van Tassel.

._______________
.___Un homme se bat pour ce qui lui manque le plus.




    Jouant avec... Rhan Gaps Cap'tain' des Ferrés, maudit (voir fiche)
    Spoiler:
     




Revenir en haut Aller en bas
http://seas-calling.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le respect, une notion bien vague. [PV Rhan.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le respect, une notion bien vague. [PV Rhan.]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Etienne Tshisekedi voudrait bien provoquer une vague mais...
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Vers le respect des droits economiques et sociaux des citoyens haitiens
» Réfléchie bien !
» Un Peu Plus de Respect Pour les Bienfaits Reçus !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sea's Calling :: Sur terre... :: Les villes :: Landylake-
Sauter vers: