Yaarh ! Lancez vous à l'eau ! Venez incarner un pirate, une Autorité ou un citoyen.
 

Partagez | 
 

 Laissez nous boire jusqu'à plus soif.PV.William

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rhan Gaps.
Captain' Rêveuse.
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 02/04/2010
Age : 26
Localisation : Là bas.

MessageSujet: Laissez nous boire jusqu'à plus soif.PV.William   Sam 3 Aoû - 16:16





  Alman. Les Ferrés étaient obligé d’y faire un détour. Le capitaine le savait, ses hommes bien que dévoué à sa cause restaient des hommes et il leur fallait décompresser de temps à autre. Et après tout Rhan aussi avait bien besoin de se mêler à l’ambiance de la foule.

  Il savait que les souterrains de Landylake auraient aussi bien pu faire l’affaire mais là, en l’occurrence il ne voulait pas trop être emmerdé par les Autorités.

  Il laissa les trois quart de son équipage se précipiter dans les premiers bordels venus. Rhan fit le tour de la ville une bouteille de rhum à la main, shootant quand quelques ivrognes tombés au sol et endormis dans leur propre vomi. Il cogna un badaud qui avait tenté de lui grappiller des pièces et refusa les avances d’une prostituée qui semblait plus que douteuse avec ses trois poils au menton et ses dents déchaussées.

  Il vaquait tout simplement vêtu d’une simple chemise en toile blanc cassé et d’un pantalon noir déchiré au dessus des chevilles. Ses grosses bottes noires en cuir écrasant les diverses feuilles mortes au sol. A un moment il arrêta sa longue ballade. Sa bouteille de rhum était vide. Il lui fallait trouver un rade et il savait lequel, il le cherchait.

  Le Talus. Il aimait bien cette taverne. Le patron ne cherchait pas les ennuis, les clients se battaient entre eux et les quelques filles proposées au client étaient propres sur elles et très avantagées physiquement. Tandis qu’il s’approchait des portes battantes une choppe vola hors du lieu lui frôlant le visage se brisant un peu plus loin sur les pavés. Très vite un homme ivre roula hors du bar jusqu’à ces pieds. Rhan haussa les épaules, l’enjamba et entra l’air de rien.

  Au fond de la salle un petit groupe jouait un morceau entraînant. Plusieurs hommes se battaient dans un coin, un paquet de carte étalée au sol ainsi que plusieurs pièces. Rhan en ramassa une ou deux, les joueurs étaient trop occupés à savoir lequel avait triché pour remarquer qu’un jeune homme brun prenait leur butin.

  Alors qu’il avançait au comptoir une jeune rousse plutôt charmante lui attrapa le bras et l’entraina vers une table. Elle l’installa lui demandant ce que notre capitaine aurait aimé boire. Il sourit, lui tendis les pièces ramassé un peu avant.




    « -Une bonne bouteille de rhum et reviens t’assoir un instant à ma table cheveux ardents je pense que j’apprécierai ta compagnie. »





  Il lui déposa une tape sur les fesses et la demoiselle s’exécuta.

._______________
.___Un homme se bat pour ce qui lui manque le plus.




    Jouant avec... Rhan Gaps Cap'tain' des Ferrés, maudit (voir fiche)
    Spoiler:
     




Yahoy! ♫


Dernière édition par Keuz. le Lun 5 Aoû - 19:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://seas-calling.forumactif.com
Darky
Youyou
Youyou
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 29/07/2013
Age : 20
Localisation : Dans une taverne.
Humeur : 'Manque de rhum.

MessageSujet: Re: Laissez nous boire jusqu'à plus soif.PV.William   Dim 4 Aoû - 23:03




    William adorait boire dans les tavernes à ambiance "peu fréquentables" comme il les qualifiait. C'était toujours les endroits les plus interdits et les plus dangereux qui étaient les plus intéressants.
    Enfin, dangereux. Ici, mis à part de faire assommer et détrousser par une catin, te prendre des chopes volantes dans la gueule et te faire attaquer par un mec un peu trop bourré, y avait pas grand risques. Du moins, pas grand pour le bestial Capitaine qu'était William. Résistant aux lames, au verres, à l'alcool, efficace pour nettoyer votre bar, la garantie dure trois ans. Satisfait, mais non remboursé, faut pas abuser quand même.

    L'équipage de William attendait sagement soit dehors, assis sur un muret à se curer les dents avec une hache et à faire des blagues salaces avec des putes sur les genoux, soit dans un des nombreux bordels de cette ville. Aaah, la belle vie quand c'est pas ces cons d'Autorité qui se la jouent avec leurs uniformes bien colorés, bien repassés ! Jamais personne dans leur rang n'aurait l'idée de porter une peau d'Ours. Pourtant, c'est putain de classieux, une peau d'Ours ! Ca fait viril, ça fait barbare. Puis en plus c'est douillet si on passe outre l'odeur.

    Revenons-en à cette taverne. Le Talus. Les putes étaient tellement bonnes ici. Elles avaient de beaux visages et en plus elles étaient entreprenantes. Même si les filles faciles agaçaient William, parfois, ça avait du bon.
    Il était vers le fond de la taverne, une bouteille de rhum à la main, enlaçant brutalement une jeune femme brune. Il écrasait sa bouche contre les lèvres de la catin. Trop brutal, ou peut être trop bourré pour la demoiselle, cette dernière ne supporta pas qu'il cherche à passer sa main sous sa robe. Elle lui décocha une droite monumentale, l'envoyant tituber quelques mètres plus loin. Il se rattrapa sur le comptoir, chancelant, tenant fermement sa bouteille de rhum. Il passa son autre main sur sa joue rouge et se mit à rire bruyamment. En fait, il était super contrarié, mais les femmes précieuses et brutales, ça lui plaisait trop pour qu'il rage.
    - Woooohoohoooh ! C'est qu'elle frappe fort la minette eheh !
    Et comme s'il avait été sur un bateau en pleine tempête, il eut du mal à marcher droit, manquant de s'étaler sur chaque tables qui croisait sa route. Ceci dit, il ne tarda pas à bientôt se vautrer sur la table où un homme en chemise blanc cassé était assit. Dans un fracas monumental, il passa par dessus la table et se cogna la tête au poteau d'à côté. Se relevant à moitié, il remarqua que sa bouteille de rhum était vide et qu'il était trempé.
    - EH BAH PUTAIN ! C'fou c'que ça s'vide sans même qu's'en rend'compte ! Il tourna les yeux vers l'homme à la chemise blanc cassé et regarda la table renversé. D'solé, vieux, et il la redressa avec les deux mains pour finalement la refaire tomber de l'autre côté et de nouveau passer par dessus.
    Six bouteilles de rhum, c'était peut être un peu trop pour William.


._______________



Spoiler:
 



    #10497e

    William L. Sawbones.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkness-the-wolf-60.deviantART.com
Rhan Gaps.
Captain' Rêveuse.
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 02/04/2010
Age : 26
Localisation : Là bas.

MessageSujet: Re: Laissez nous boire jusqu'à plus soif.PV.William   Lun 5 Aoû - 19:26

Rhan attendait que la demoiselle daigne revenir avec le rhum qu’il lui avait réclamé. Il faisait taper ses doigts sur la table. C’est alors qu’une bouteille vint se poser sous son nez. C’était le patron en personne qui lui avait apporté.


    « Lucile est ma fille, elle n’est pas disposé à répondre à vos attentes. Maintenant si vous voulez bien m’excuser… »




 Le patron s’éloigna. Rhan lui lança une phrase sans grande conviction.



    « Excusez donc ma conduite déplacé à l'encontre de votre progéniture. »




 Et il bu une goulée à la bouteille. Un bruit sourd attira son attention vers le fond de la salle. Une fille de joie lancer un bon gros coup de poing dans le visage d’un homme à la carrure assez imposante. Ce dernier tituba littéralement avant de s’affaler sur le bar. Scène au combien cocasse qui venait d’avoir lieu. Enfin, encore fallait-il qu’elle soit fini car c’est dans une démarche plus que tordue que le pauvre bonhomme frappé vint foutre en l’air la table de Rhan qui eu juste le temps de tenir sa bouteille bien éloignée. Eh ! On gâche pas du rhum.

 Il regarda l’étrange personnage se battre avec la table et s’excuser en même temps. Un sacré divertissement qu’il voyait là ! Et lorsque l’homme eu finit son foin, Rhan remarqua sa bouteille vide. Il siffla en direction du patron.



    « Hé ! Ramenez une bouteille pour l’ami. Il vient de renverser la sienne un peu partout, ça s’rait bien d’la lui offrir
    -Monsieur, rétorqua le patron, cet homme a je crois fort bu et…
    -Eh bien donnez m’en une deuxième, moi j’ai pas assez bu ! »




 Le patron apporta une deuxième bouteille à Rhan qui la tendit à l’homme affalé.



    « Tiens mon gars, faut jamais rester avec une bouteille vide à la main trop longtemps, parait-il qu’ça apporte le malheur. »




 Il tapota le banc en bois massif sur lequel il était lui-même assis en travers, appuyé sur le mur, les pieds posés sur la table.



    « Pose toi donc aussi, tu déportes à tribord à chaque pas qu’tu fais. »




 Et Rhan avala une nouvelle gorgée de rhum .

._______________
.___Un homme se bat pour ce qui lui manque le plus.




    Jouant avec... Rhan Gaps Cap'tain' des Ferrés, maudit (voir fiche)
    Spoiler:
     




Yahoy! ♫


Dernière édition par Keuz. le Mar 6 Aoû - 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://seas-calling.forumactif.com
Darky
Youyou
Youyou
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 29/07/2013
Age : 20
Localisation : Dans une taverne.
Humeur : 'Manque de rhum.

MessageSujet: Re: Laissez nous boire jusqu'à plus soif.PV.William   Lun 5 Aoû - 22:15


    William se releva, encore instable. Il s'accrocha le pied dans les bords de la table et donna un grand coup sec dedans pour s'en dégager, arrachant un morceau de bois au passage. Il gronda, mécontent. Puis des voix s'élevèrent plus clairement autour de lui, il en comprit l'essentiel malgré son esprit embrumé par l'alcool et la musique de fond qui lui collait mal au crâne, comme si on battait ses tempes. Ca parlait de boire, ça parlait de rhum. Ca lui plaisait, eh !
    Il voulut se tourner vers l'homme en chemise qui causait bizarre mais, en faisant un pas de travers, se prit les pieds dans la chaise qu'il avait fait basculer en même temps que la table. Se vautrant de nouveau au sol, le Capitaine ivre grogna comme un ours affamé après une année d'hibernation.

    - PUTAIN D'MERDE ! Avait-il gueulé en envoyant la chaise balader sur un des poteaux de la taverne. Puis, une bouteille de rhum sauvage vint à sa rencontre.
    - Tiens mon gars, faut jamais rester avec une bouteille vide à la main trop longtemps, parait-il qu’ça apporte le malheur.

    William ricana et acquiesça en hochant la tête, tentant de se relever de nouveau, tant bien que mal. Il lâcha sa bouteille vide qui s'explosa contre le sol, créant des milliers de paillettes colorées. Faudrait pas qu'il se vautre maintenant, le verre pilé ça fait mal. Il prit appui sur ses deux pieds, vérifiant bien que le sol ne tangue pas trop, cherchant surtout à ne pas tomber. On se croirait sur un de ces voiliers merdiques, vous savez, le style des un mât, qui tangue à mort quand la mer est plus ou moins calme. Bah là, c'est pareil, c'était terrible. Il avait l'impression que le sol cédait progressivement à droite et à gauche sur ses pieds. Ignorant tant bien que mal son état, il saisit la bouteille de rhum, manquant de nouveau de tomber.
    Putain ce qu'il avait chaud.

    Le mec en face de lui l'invita à s'asseoir.
    - Pose toi donc aussi, tu déportes à tribord à chaque pas qu’tu fais.
    William fit une petite moue et ajouta sans grande conviction:
    - Euuh non, c'pas vrai. Un sourire remplaça son air stupide et il leva la bouteille de rhum en criant un gros SANTÉ-- euuhaah ! Et il tituba vers l'arrière, encore. Il se rattrapa miraculeusement à un des nombreux poteaux. Finalement, ils étaient clairement plus utiles qu'une catin ceux-là. Peut-être qu'il devrait coucher avec. C'est à envisager. Bref, il pointa l'homme qui lui avait gracieusement offert la bouteille de rhum et hocha la tête en plissant les yeux: J'crois b'en qu't'as raison, en fait.

    Il se vautra sur le banc après quelques pas mal calculés. Sa tête tournait, il avait l'impression de remonter à sa première navigation sur le bateau de ses geôliers. C'était terrible, il vomissait toute les trente secondes. Il vomissait tellement tout le temps que même sa bile ne sortait plus; c'était ignoble.
    Ugh, mieux valait ne pas y penser ou il allait vraiment gerber.

    Il porta la bouteille de rhum à sa bouche, appréciant en avance le goût du rhum sur sa langue et la brûlure qu'il ferait dans sa gorge, mais rien ne vint.
    - HEIN ?! Fit-il, contrarié en regardant le culot de sa bouteille. Il constata, blasé, que sa bouteille n'était pas ouverte. Il saisit un morceau de verre assez gros par terre et le planta dans le bouchon de liège. Il tira le tout de toute ses forces, s'ouvrant la main au passage avec le verre. Il toisa son oeuvre, l'air crétin, mais surtout fichtrement contrarié. P'taiiin, c'pas ma soirée là, et il chercha à se consoler en buvant une gorgée du rhum. Puis, se rappelant que quelqu'un la lui avait offerte -et que ce quelqu'un était à sa gauche, accessoirement- il se tourna vers la personne en question et fit un sourire qui aurait eut l'air idiot s'il n'avait pas relevé une babine en fronçant les sourcils.

    - Eh, j'cause à qui au fait ? Moi c'William. Mais euh, tu peux m'appeler... Oué, William.

._______________



Spoiler:
 



    #10497e

    William L. Sawbones.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkness-the-wolf-60.deviantART.com
Rhan Gaps.
Captain' Rêveuse.
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 02/04/2010
Age : 26
Localisation : Là bas.

MessageSujet: Re: Laissez nous boire jusqu'à plus soif.PV.William   Mar 6 Aoû - 18:37

Quand Rhan lui tendit la bouteille l’énergumène se sépara de la sienne en la brisant au sol envoyant des petits éclats de ça de là à travers la salle. Les hommes qui se battaient dans le fond pour leur histoire de tricherie avaient cessés, intrigué par la danse désordonné du bonhomme en face de Rhan.

  L’homme pris la bouteille, continua à chalouper dans tous les sens. Il devait donner le mal de mer à ceux qui n’avaient pas le pied marin…

  Il hurla un magnifique « Santé » qui avait des relents de rhum et de viande. L’homme pointa Rhan du doigt et marmonna une ou deux paroles avant de s’étaler enfin sur le banc. Les badauds dans la taverne reprirent leurs activités. Derrière eux un gros bonhomme embrassait tellement goulument une jeune demoiselle qu’on eu cru qu’il allait l’avaler ici même dans des bruits de succions à couper l’appétit de n’importe qui. C’est un cri d’indignement qui sorti Rhan de ses pensées.

  Le grand homme brun complètement ivre venait de se rendre compte que la bouteille était toujours bouchonnée. Et c’est avec un gros bout de verre que l’individu tenta d’ouvrir la bouteille. Oh il réussit, ça oui, mais il réussit aussi à s’ouvrir de façon grandiose la main.

  Rhan haussa les sourcils. Il se dit que l’alcool devait avoir tellement inhibé le pauvre bougre qu’il ne devait rien sentir… Ou qu’il avait l’habitude au choix car, au vu des cicatrices que son interlocuteur présentait sur le dessus de sa main, les blessures, il devait voir ça souvent. Rhan haussa les épaules, bha après tout. Il prit une nouvelle gorgée de rhum.

  C’est alors que l’homme se souvint de l’existence de Rhan. Il se tourna vers lui. William. Voilà de quoi mettre un nom sur un visage.

  Rhan se redressa un peu les pieds posés sur la table. Il prit une autre gorgée. La bouteille devenait plus vide que pleine.



    « Eh bien, enchanté William. Vous me paraissez avoir une sacrée descente ! Mon nom a moi c’est Rhan. Tout simplement. »




  Et il termina cul sec sa bouteille.



    « Ohé tavernier, amène m’en donc une autre je n’ai pas encore étanché ma soif. »




  Il se retourna vers William.



    « Eh bien William, vous n’auriez déjà pas pris tant d’avance que j’aurai bien tenté un concours de boisson avec vous ! Ce bar est l’un des plus agréable pour boire jusqu’à plus soif et les femmes, il fit un clin d’œil à William, quelles femmes hain on peut dire que la brune sur laquelle vous aviez jeté votre dévolu semble avoir du caractère ! »

._______________
.___Un homme se bat pour ce qui lui manque le plus.




    Jouant avec... Rhan Gaps Cap'tain' des Ferrés, maudit (voir fiche)
    Spoiler:
     




Yahoy! ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://seas-calling.forumactif.com
Darky
Youyou
Youyou
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 29/07/2013
Age : 20
Localisation : Dans une taverne.
Humeur : 'Manque de rhum.

MessageSujet: Re: Laissez nous boire jusqu'à plus soif.PV.William   Mer 7 Aoû - 23:47




    L'homme à la chemise blanche c'était redressé. William plissa les yeux, les ferma, puis grimaça en sentant la douleur lancinante dans sa main. Il rouvrit les yeux pour la regarder. Elle saignait un peu, mais ça allait. Il allait cicatriser vite, comme d'habitude. Touchons du bois, il se blessait sans arrêt et n'avait aucunes infections en plus de guérir vite. Si ça c'était pas un bon système immunitaire !
    Finalement, l'homme dévoila son identité.

    - Eh bien, enchanté William. Vous me paraissez avoir une sacrée descente ! Mon nom a moi c’est Rhan. Tout simplement.
    Le pirate fit une petite moue. "Une sacrée descente", ouais, bof. Demain matin, il se souviendra sans doutes de la conversation. "Un sacrée descente", il ne se serait même pas rappelé de quand il avait commencé à boire ou à foutre la main au cul à cette donzelle qui l'avait envoyé valser.
    Voyant le dénommé Rhan boire, le Capitaine des Bêtes fit de même. Maintenant que les deux se connaissaient, ils allaient probablement passer leur nuit autour de cette table à discuter, complètement bourrés, et sans doutes chanter des chansons paillardes. Enfin, c'est ce que William faisait avec la plupart des gens, quand ces dits gens ne se retrouvaient pas dans son lit au beau milieu de la nuit.

    Il but une deuxième gorgée tandis que Rhan commandait une autre bouteille. William avala difficilement, faute d'air sans doutes, et leva la main pour appeler.
    - La même ! Gueula-t-il, espérant secrètement que le tavernier ne lui refuse pas encore de l'alcool.
    William tourna la tête vers Rhan tandis que celui-ci annonçait quelque chose d'intéressant.
    - Eh bien William, vous n’auriez déjà pas pris tant d’avance que j’aurai bien tenté un concours de boisson avec vous ! Ce bar est l’un des plus agréable pour boire jusqu’à plus soif et les femmes.
    Un concours de boisson ! Dommage, c'est vrai, ça sera pour une prochaine fois. En espérant que la prochaine fois qu'ils se verront, William sera un tant soit peu sobre !

    - Quelles femmes hain on peut dire que la brune sur laquelle vous aviez jeté votre dévolu semble avoir du caractère !
    William ricana, mais au fond, il était toujours vexé de s'être fait envoyer merder comme ça. Il but une grosse gorgée, grimaça en avalant -faute de l'alcool qui lui brûlait la trachée- et ricana de nouveau. Parfois, je me demande s'il n'aurait pas mieux fait d'appeler son équipage "les hyènes"...
    - Caractérielle, ça ! Ma douceur légendaire lui a pas plut j'crois bien, et il rit assez franchement, bien que les dents serrées. Mmmaiiiiis j'suis sûr j'y r'tourne j'm'la fait 'acile., balbutia-t-il, faisant un genre de sourire assez spécial, les dents serrées, ne dévoilant qu'un côté de ses crocs.


._______________



Spoiler:
 



    #10497e

    William L. Sawbones.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkness-the-wolf-60.deviantART.com
Rhan Gaps.
Captain' Rêveuse.
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 02/04/2010
Age : 26
Localisation : Là bas.

MessageSujet: Re: Laissez nous boire jusqu'à plus soif.PV.William   Ven 9 Aoû - 21:57

Rhan était d’humeur joviale et il appréciait la personne qui se trouvait en face de lui. Une personne un peu… Rustique certes mais qui n’était pas de mauvaise compagnie et que l’alcool n’avait pas rendu violent encore… Du moins avec notre capitaine pour le moment.

 Le dénommé William redemanda au barman. Le bonhomme a dû se dire que, vu le raffut et la montagne de muscle qu’était l’homme il n’allait plus trop le contre dire, surtout que après qu’il eut ouvert la bouteille en se saignant beaucoup de badauds prirent congé du lieu.

 Suite à ses paroles William se mit à ricaner plusieurs fois, d’une manière singulière. Avant d’annoncer qu’il se mettait la brune caractérielle dans la poche quand il voulait. Rhan hocha la tête et pris une gorgée supplémentaire. Ah, du bon rhum pas cher, quoi de mieux pour se changer les idées ! Et peut lui importait s’il finissait ivre, ce soir il se détendait nom d’un mérou. C’est quand il aperçu le sourire presque carnassier qui s’installa sur le visage de son interlocuteur qu’il fronça le sourcil de son œil bleu foncé. Ce type dégageait un truc... Bestial. Mais Rhan haussa les épaules, après tout ivre et désireux envers une femme, prêt à tout pour l’avoir… L’instinct reprend sûrement le dessus.

 Rhan se tourna en direction de la brune qui avait frappé le dit William. Elle semblait les fusiller du regard.



    « Je ne doute pas de vos capacités de charmeur William, mais elle m’a l’air sacrément remontée votre donzelle ! »




 Il parcouru le bar des yeux et ré aperçu la jolie rouquine, la fille du patron.



    « Moi vous voyez, je préfère cette petite rousse. Toute timide et discrète. Pourtant sa tenue assez courte et osée laisse bien prétendre le contraire de son faciès innocent… Aaaah mais mon pauvre William, que sommes-nous face à ces dévoreuses d’âme qu’il faut épuiser à l’œuvre pour faire taire une fois dans nos lits ! Mais sans elles, nous serions bien malheureux ! Bon je vais lever mon verre… Enfin ma bouteille plutôt à toutes ces femmes. Santé ! »




 Rhan descendit cul sec sa bouteille. Sa gorge commençait enfin à le chauffer. Il soupira.



    « Aller patron ! On a toute la vie pour boire jusqu’à plus soif !! »

._______________
.___Un homme se bat pour ce qui lui manque le plus.




    Jouant avec... Rhan Gaps Cap'tain' des Ferrés, maudit (voir fiche)
    Spoiler:
     




Yahoy! ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://seas-calling.forumactif.com
Darky
Youyou
Youyou
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 29/07/2013
Age : 20
Localisation : Dans une taverne.
Humeur : 'Manque de rhum.

MessageSujet: Re: Laissez nous boire jusqu'à plus soif.PV.William   Ven 9 Aoû - 23:45




    - Je ne doute pas de vos capacités de charmeur William, mais elle m’a l’air sacrément remontée votre donzelle !
    Il ricana, pour changer, et ajouta dans sa barbe:
    - Les plus remontées sont les plus sauvages au pieu, hmrr ~ Fit-il sur un nouveau sourire étrange.

    Rhan désigna une jeune femme rousse du regard. William cligna lentement des yeux, laissant son sourire disparaître. Il regarda la rouquine, constatant que malgré tout, elle était pas mal foutue pour une fille qui avait l'air coincée.
    - Moi vous voyez, je préfère cette petite rousse. Toute timide et discrète. Pourtant sa tenue assez courte et osée laisse bien prétendre le contraire de son faciès innocent…
    Courte pause où William haussa légèrement les sourcils. Ouais, elle avait l'air pas si mal, mais bon, sans doutes trop... "Fleur fanée" pour lui. Les filles qui faisaient du charme avec leur bouches et leur épaules, ça le tentait pas trop. Lui, ce qu'il aimait, c'était les filles qui mettaient en avant leurs atouts féminins, qui n'avaient pas peur de la personne sur qui elles tombaient.

    - Aaaah mais mon pauvre William, reprit Rhan, que sommes-nous face à ces dévoreuses d’âme qu’il faut épuiser à l’œuvre pour faire taire une fois dans nos lits ! Mais sans elles, nous serions bien malheureux ! Bon je vais lever mon verre… Enfin ma bouteille plutôt à toutes ces femmes. Santé !
    Point pour lui.
    - A nos sirènes ! Et il descendit aussi vite sa bouteille. Il ferait mieux de ralentir l'allure ou de décuver, sinon il allait se retrouver à quatre pattes au dessus d'un seau. Et ça pourrait nuire à sa relation de "tombeur qui avait l'estomac dur et qui tenait l'alcool" ! Quel dommage de gâcher un titre qu'il avait mit tant de temps à acquérir. Son expédition sur l'île, il y a quatre ans, lui avait valut d'être un homme fort et robuste qui tenait tellement bien l'alcool dans son estomac. Certains étaient vacillants, semblables à des flammes de bougies en courant d'air, ils s'écroulaient au bout du deuxième pas, s'éteignaient quand le courant d'air devenait trop fort. Mais William, non, il tenait. On avait beau souffler dessus, il tenait.

    Rhan commanda une autre bouteille. Le tavernier se pressa et fini par apporter la sienne et celle que William avait commandé un peu avant.
    - Et bah pas trop tôt ! Grogna le chef des Capitaines. De nouveau, il saisit un bout de verre par terre, espérant retirer le bouchon sans trop de dégâts cette fois-ci. Le Barman soupira avant de s'adresser au pirate:
    - Monsieur, soyez raisonnable, ne vous blessez pas plus, doucement, il prit la bouteille des mains de William, craignant de se prendre un coup de verre sur le bras. Il l'ouvrit à l'aide d'un tire-bouchon. Le Capitaine des Bêtes plissa les yeux en le regardant faire. Il toisa, suspicieux, le goulot de la bouteille maintenant posée en face de lui. Et si il y avait mit une drogue ? Bah, au pire, ça ne fera que le faire planer en plus de le faire vaciller. Il but une gorgée tandis que le tavernier proposait à Rhan d'ouvrir sa bouteille également.


._______________



Spoiler:
 



    #10497e

    William L. Sawbones.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkness-the-wolf-60.deviantART.com
Rhan Gaps.
Captain' Rêveuse.
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 02/04/2010
Age : 26
Localisation : Là bas.

MessageSujet: Re: Laissez nous boire jusqu'à plus soif.PV.William   Sam 10 Aoû - 13:16

William suivit pour ce qui était de trinquer aux femmes. Rhan sourit. Il revint sur la phrase qui lui avait dit son compagnon de beuverie juste avant. Les femmes sauvages. Rhan rigola et se frotta les yeux.


    « William, je vous crois pour les femmes sauvages mais si jamais l’une d’elle est un peu plus forte que moi je suis pas sûre qu’elle ne me pète pas un bras ou deux… Vous l’voyez, je suis épais comme une brindille de blé. Enfin… Il faut mieux pour elle qu’elle me pète les genoux pour pas que je la rattrape… »



Sa voix retomba un peu plus sombre. Ça lui rappelait la prostituée d’il y a 5 ans… Qui ne c’était pas laissé faire face à un pirate et qui lui avait cassé le petit doigt. Rhan rigola intérieurement. Casser le petit doigt… Si elle aurait voulu qu’il ne s’en prenne pas à elle, il aurait mieux valut refuser, insister et partir jamais elle ne…

Rhan fut sorti de ses pensées par le tavernier qui apporta à la table les deux bouteilles demandée par nos hommes. Voyant que William allait de nouveau décider de s’entailler la main pour ouvrir la bouteille le serveur lui ouvrit à l’aide d’un tire bouchon. L’air suspicieux de William face à se bouteille fit tilter Rhan. Méfiant… Sauvage, bestial… Prénommé William… Serait-ce possible qu’en face de lui il ait… Sawbones ?! Si c’était vraiment lui, son côté bestial collait parfaitement au rôle de capitaine de cet équipage violent. Dans le doute, mieux ne valait pas énerver le bonhomme, ne pas réveiller la bête en lui.


    « Monsieur ? Vous m’entendez ? »



Le barman agitait sous le nez de Rhan le tire bouchon. Rhan surpris sursauta et se recula un peu plus loin sur le banc.


    « N’agitez pas ça sous le nez d’un homme saoul mon brave ! Vous m’avez fichu la frousse. Ouvrez la bouteille oui oui si ça vous chante »



L’homme s’exécuta et retourna au bar. Rhan entama la bouteille. Il soupira avant de reprendre la parole.


    « Mais dites moi William, je ne vous ai jamais vu dans cette taverne auparavant ! Vous en fréquentez une où le patron ne menace pas les client avec un tire bouchon peut être »

._______________
.___Un homme se bat pour ce qui lui manque le plus.




    Jouant avec... Rhan Gaps Cap'tain' des Ferrés, maudit (voir fiche)
    Spoiler:
     




Yahoy! ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://seas-calling.forumactif.com
Darky
Youyou
Youyou
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 29/07/2013
Age : 20
Localisation : Dans une taverne.
Humeur : 'Manque de rhum.

MessageSujet: Re: Laissez nous boire jusqu'à plus soif.PV.William   Sam 10 Aoû - 23:20


    Cet aimable Rhan avait prit soin d'ajouter deux-trois mots au sujet des femmes sauvages.
    Il n'avait pas tort, mais au final, William devait avouer que se retrouver avec des griffures dans tout le dos, ça l'amusait. C'était comme un trophée qu'il s'amusait à brandir fièrement, torse-nu, sur le pont de son bateau. Ca rappelait aussi que le dominant avait toujours le meilleur morceau.

    William toisait Rhan et le Barman, à présent, plissant les yeux, vérifiant que l'homme ne posait rien sur le goulot de la bouteille de son compagnon de boisson. Sait-on jamais, on avait peut-être découvert l'identité de William. Ou même celle de Rhan, bien qu'il ignorait franchement qui était cet homme. Si on cherchait à les tuer, William démarrerait au quart de tour, prêt à mettre cette taverne sans dessus, sans dessous.
    Il prit une autre gorgée de Rhum, se méfiant fortement du goût. Rien d'anormal, mais sait-on jamais. Mieux valait être sûr.

    - Mais dites moi William, je ne vous ai jamais vu dans cette taverne auparavant ! Vous en fréquentez une où le patron ne menace pas les client avec un tire bouchon peut être.
    Parlant du patron, le Capitaine le suivait des yeux, méfiant, penché sur la table. Se tournant lentement vers Rhan, il jeta un regard aux alentours tout en haussant les sourcils, tirant une petite moue dubitative.
    - M'aoé, j'viens pas souvent. J'préfère les endroits où y a... Plus de monde, tout ça pour dire qu'il squattait chaque tavernes qui se présentait à lui. Il pouvait en faire 5 en un soir autant qu'il était capable de rester dans une seule pendant une nuit entière; et il but une nouvelle gorgée de rhum. Ca commençait sincèrement à lui brûler la gorge, il ferait bien de faire attention à ne pas tomber dans le coma ou à ne pas aller vomir. Ca planait sur lui comme un vautour sur une charogne. Pour en rev'nir au s'jet des femmes: Coupons la poire en deux ! Il se vautra contre le dossier, faisant rouler le goulot de la bouteille sur sa lèvre inférieure. Les hommes aussi sont pas si pires. J'veux dire ! Pas des mecs comme moi, c'est clair. Trop de résistance. Mais ce jeune, là bas... Il hocha la tête vers un petit blondinet d'une vingtaine d'année tout au plus, frêle comme pas permit, en train de passer le balais pendant qu'un ivrogne lui hurlait dessus. Fin, innocent, sans défenses... Eheh, un peu comme toi, si on regarde bien ! Il ricana, les yeux fixés sur le jeune, un autre de ses sourires étranges aux lèvres. Mmmmaiiiis bon, c'te brunette là, elle me plait vraiment trop. Faudrait que j'l'aborde autrement, si tu vois c'que je veux dire. Fini William, riant presque, imaginant déjà dans le lit de cette prostitué. Encore une qui aurait probablement la marque de ses dents sur son épaule.

._______________



Spoiler:
 



    #10497e

    William L. Sawbones.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkness-the-wolf-60.deviantART.com
Rhan Gaps.
Captain' Rêveuse.
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 02/04/2010
Age : 26
Localisation : Là bas.

MessageSujet: Re: Laissez nous boire jusqu'à plus soif.PV.William   Mar 13 Aoû - 13:52

William préférait les endroits plus peuplés ? C’est sûrement pour ça que les deux hommes ne s’étaient croisés dans une taverne auparavant, Rhan préférait lui les endroits plus « calmes »… Façon de parler ! Il se souvint de ce bar où une bagarre générale avait éclaté… Il avait regardé la scène au bar en train de siroter tranquillement son rhum. Un seul gars avait collé son poing en pleine figure de Rhan… Ce que Rhan lui avait fait avait tout de suite coupé court au fouillis qui c’était installé brusquement… Il rigola à cette pensée. Et revint dans le monde réel pour écouter ce que William lui racontait. Il commençait à lui parler des hommes en désignant un jeune un peu plus loin et le regarder d’un air évasif.

C’est alors que William fit une comparaison qui fit recracher d’un coup la goulée de rhum que Rhan avait dans la bouche, aspergeant tout de suite la table. Rhan fronça les sourcils voyant le sourire pour le moins étrange qui se fixait sur le faciès de sa nouvelle connaissance. Mais William ne lui laissa pas le temps de répliquer en retournant sur la brunette qu’il avait vraiment envie de « conquérir ». Rhan se gratta la tête.


    « ‘savez William, les hommes… Nan ! C’pas c’qu’il me faut ! C’est pas pratique… Trop…Rebelles… S’voyez c’que j’veux dire… C’pas facile de lui attacher les mains puis… On n’a pas le plaisir d’entendre une voix aiguë et brisée qui demande d’arrêter… La petite voix plaintive de la jeune fille en fleur… »



Moui bon l’alcool commençait VRAIMENT à lui monter à la tête… Il se frotta les sourcils.


    « Mais j’avoue qu’une femme avec une poigne c’t’un réel plaisir… Moi vot’ brunette là… Déjà j’lui f’rais comprendre qui est l’plus fort avec une bonne claque… Après c’est question d’habitude… J’connaissait un gars, Jeremiah Le Rouge j’crois, il traînait les filles résistante par les ch’veux jusqu’à un lit bien moelleux… C’tait tout un spectacle ce type quand il chassait en taverne… Mais elle… Au pire vous la posez s’votre épaule et hop… »



Rhan rigola… Ah ce bon Jeremiah… Le commandant des Isolés, l’équipage parmi lequel il avait grandit. Rhan avait toujours étaient en admiration face à comment cet homme s’en sortait avec les femmes, comment il les manipulait, comment il les traitait… Mais lui y allait de prime abord… Rhan préférait que la donzelle lui en colle une d’abord comme ça il avait une bonne excuse pour contre attaquer… Hé ! Il finit sa bouteille et se massa la gorge. C’est que ça commençait à le brûler.

._______________
.___Un homme se bat pour ce qui lui manque le plus.




    Jouant avec... Rhan Gaps Cap'tain' des Ferrés, maudit (voir fiche)
    Spoiler:
     




Yahoy! ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://seas-calling.forumactif.com
Darky
Youyou
Youyou
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 29/07/2013
Age : 20
Localisation : Dans une taverne.
Humeur : 'Manque de rhum.

MessageSujet: Re: Laissez nous boire jusqu'à plus soif.PV.William   Mar 13 Aoû - 15:34


    William sursauta en entendant Rhan recracher son rhum, mouillant la table sur laquelle William c'était accoudé. Il tourna la tête vers l'homme aux yeux vairons et fit de gros yeux. Il papillonna des cils avant de reprendre sa position initiale, dévorant cette fois les yeux de la brunette avec son fameux sourire carnassier.
    N'empêche, il avait gâché du rhum ! Blasphème !

    - ‘savez William, les hommes… Nan ! C’pas c’qu’il me faut ! Ah, il s'en doutait, au final. Il était peut-être saoul, mais la plus part des hommes à qui il adressait la parole n'étaient pas réellement "pour" ce genre de choses. Bien dommage, d'ailleurs, y avait de belle perles. C’est pas pratique… Trop…Rebelles… S’voyez c’que j’veux dire… C’pas facile de lui attacher les mains puis… On n’a pas le plaisir d’entendre une voix aiguë et brisée qui demande d’arrêter… La petite voix plaintive de la jeune fille en fleur…

    William pouffa, lorgnant en direction de Rhan.
    - C'est que vous savez pas vous y prendre; y en a même des plus baraqués que vous qui me demandent de continuer avec cette petite voix aiguë et brisée ~ Et il lâcha un ricanement en se remémorant l'un de ses nombreux ébats avec un homme, quand il était sobre -si, si, c'est possible !-.
    Voyant Rhan se frotter les sourcils, William tourna complètement sa tête vers lui.

    - Mais j’avoue qu’une femme avec une poigne c’t’un réel plaisir… Moi vot’ brunette là… Déjà j’lui f’rais comprendre qui est l’plus fort avec une bonne claque… Après c’est question d’habitude… J’connaissait un gars, Jeremiah Le Rouge j’crois, il traînait les filles résistante par les ch’veux jusqu’à un lit bien moelleux… C’tait tout un spectacle ce type quand il chassait en taverne… Mais elle… Au pire vous la posez s’votre épaule et hop…
    William fronça légèrement les sourcils. Il n'aimait pas trop qu'on le "conseille" sur des choses qu'il avait déjà faites ou qu'il savait déjà faire. Mais traîner une femme par les cheveux ne lui plaisait pas. Il avait quand même un minimum de respect pour elles, derrière sa carapace d'homme féroce. Elles se faisaient mal mener toute la journée, c'était pas pour en plus se faire scalper par un barbare qui était déjà foutrement rustre et brutale.
    Il détendit son visage et fit une petite moue en haussant les épaules.
    - V'z'allez sans doutes m'trouver trop gentil, mais j'pense qu'e'sont assez mal-traitées comme ça. J'préfère l'approche douce pour les effrayer une fois dans mon lit, eheh ! Lâcha-t-il en redressant la babine, dévoilant de nouveau ses crocs sur un sourire plus doux cette fois.

    Il but sa dernière gorgée de rhum pour la soirée et la posa en fracas sur la table, sa raclant la gorge.
    - Ouaip', c'tait la dernière pour moi, j'pense j'en ai assez bu pour le moment !
    Il reporta ses yeux sur le jeune homme qui se faisait sermonner à présent. Puis, d'un simple roulement d'yeux, il lorgna en direction de la brunette. Ensuite de l'homme. Ensuite de la brune. Puis l'homme. Puis la brune. Puis l'homme. Puis Rhan.
    Alors, la brunette ou le gamin ? Va falloir te décider, William.


._______________



Spoiler:
 



    #10497e

    William L. Sawbones.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkness-the-wolf-60.deviantART.com
Rhan Gaps.
Captain' Rêveuse.
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 02/04/2010
Age : 26
Localisation : Là bas.

MessageSujet: Re: Laissez nous boire jusqu'à plus soif.PV.William   Mer 14 Aoû - 0:15

Rhan écouta ce que disait William sur les hommes. Il haussa les épaules. Il avait surement raison mais bon, il trouvait toujours les hommes trop durs, trop rustres. C’est lorsque son compagnon lui parla de respect des femmes que Rhan hocha la tête pour reprendre.


    « Je ne dirais pas le contraire. Jeremiah était spécial. Cependant je vous accorde ce point. Les seules femmes qui n’attirent pas mon respect sont celles qui sont mauvaises comme la gale et je suis sûr que vous en avez rencontré vous aussi. Elles sont de celles qui n’hésitent pas à vous passer dessus et vous attaquer dans le dos afin d’arriver à leur fin. »



Il soupira et son regard se perdit sur la table.


    « Mais si nous devions passer tout notre temps à parler des donzelles je suis étrangement persuadé que vous en sauriez plus long que moi. Du moins nous apporterions tout les deux notre touche. Elles ont toutes leurs désirs… Enfin ! »



Rhan regarda William qui repoussa la bouteille finie en annonçant que c’était la dernière. Notre capitaine suivis son compagnon et posa lui aussi sa bouteille vide sur la table. Il la posa de travers et la bouteille tomba jusqu’a rouler sur le sol sans se briser. Rhan la ramassa. En se penchant il pu voir que le bar était plus ou moins vidé et que les prostituées étaient pour les trois quart montées avec des clients. En se redressant il constata que William lorgnait entre les deux : le petit jeune qui se faisait sermonner et sa fameuse brune. Rhan se massa la nuque en allongeant ses jambes sur le banc.


    « Pourquoi pas les deux ? Puis je sais pas vous mais vot’ brune elle a pas cherché un autre client depuis, vous pensez pas… Qu’elle pourrait vous attendre ? »



Il jeta un regard à la rousse qui le toisait depuis quelques instants. Il lui lança un petit sourire charmeur en coin. Celle-ci rougit et détourna le regard pour se concentrer à servir un client au bar.

._______________
.___Un homme se bat pour ce qui lui manque le plus.




    Jouant avec... Rhan Gaps Cap'tain' des Ferrés, maudit (voir fiche)
    Spoiler:
     




Yahoy! ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://seas-calling.forumactif.com
Darky
Youyou
Youyou
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 29/07/2013
Age : 20
Localisation : Dans une taverne.
Humeur : 'Manque de rhum.

MessageSujet: Re: Laissez nous boire jusqu'à plus soif.PV.William   Mer 14 Aoû - 22:19


    Rhan avait acquiescé, c'était déjà ça.
    - Je ne dirais pas le contraire. Jeremiah était spécial. Cependant je vous accorde ce point. Les seules femmes qui n’attirent pas mon respect sont celles qui sont mauvaises comme la gale et je suis sûr que vous en avez rencontré vous aussi. Elles sont de celles qui n’hésitent pas à vous passer dessus et vous attaquer dans le dos afin d’arriver à leur fin.
    A son tour, William hocha la tête, reprenant assez doucement, légèrement penché sur la table à présent.
    - Moi, j'appelle ça des charognes, et il se laissa glisser sur la table, s'appuyant la joue sur la main.
    Et les deux hommes soupirèrent en chœur, ce qui fit sourire le pirate.

    Il ferma doucement les yeux, accoudé à la table, ayant l'impression de se faire emporter par une sorte de lourd sommeil soudain.
    Il fut réveillé en sursaut par la bouteille de Rhan qui était tombée. William haussa les sourcils sur un triste sourire.
    - Toi au moins, elle s'pètent pas dés que tu les touches ! Fit-il en redirigeant ses yeux complètements ouverts à présent.

    S'en suit alors cette fameuse danse des yeux que William exécutait, se balançant de la brune au blondinet. Le choix allait être dur, c'était clair, il fallait choisir.
    - Pourquoi pas les deux ? Avait fait Rhan, forçant William à se tourner vers lui. Les deux, c'était un bon choix, mais le garçon allait sans doutes être plus... Compliqué à attirer. Comme l'a suggéré Rhan, sur les épaules et hope-là, direction la chambre. Tandis que le jeune homme, faudrait le saouler avant. Donc fallait qu'il soit d'accord. Enfin, d'accord pour boire quoi. Mais en même temps, il avait l'air tellement fragile et facile à briser... Puis je sais pas vous mais vot’ brune elle a pas cherché un autre client depuis, vous pensez pas… Qu’elle pourrait vous attendre ?
    - M'attendre ? Répéta-t-il, fronçant un sourcil, haussant l'autre. Une petite moue dubitative, puis il regarda la brune. L'attendre, hm. Non, probablement pas. Il ne voyait pas réellement pourquoi elle l'attendrait, et il n'avait pas franchement envie d'y réfléchir. Sa tête commençait à tourner, c'était franchement désagréable.

    Haussant les épaules, las, il regarda finalement Rhan.
    - Je pense que je vais plus tôt vous tenir compagnie jusqu'à avoir assez décuver pour aller aborder ces deux jeunes gens, hm.

._______________



Spoiler:
 



    #10497e

    William L. Sawbones.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkness-the-wolf-60.deviantART.com
Rhan Gaps.
Captain' Rêveuse.
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 02/04/2010
Age : 26
Localisation : Là bas.

MessageSujet: Re: Laissez nous boire jusqu'à plus soif.PV.William   Jeu 15 Aoû - 19:38

William remarqua que la bouteille ne s'était pas cassée. Tiens oui... D'habitude quand il commence à être trop saoul Rhan a la mauvaise habitude de lancer par dessus son épaule le contenant vide. Mais là, effectivement, dans un bar si il avait fait ça... Le malheureux couple baveux de derrière aurait un une sacrée bosse et je suis pas sûr que le patron aurait apprécié... Enfin, ce qui est fait est fait.

L'idée de Rhan comme quoi la brune hargneuse l'attendait ne semblait pas convaincre William. Rhan se passa la main dans les cheveux démêlant le fouillis qu'y s'y installait en ce moment. Bha après tout, cette brunette, tant pis pour elle si elle ratait quelque chose. Rhan étira ses jambes. Rester dans une telle position le tiraillait dans le bas du dos mais il s'en fichait. Appuyé sur le mur de bois, il était bien, il aurait presque pu s'endormir... Presque ! S'il n'était pas dans une taverne, dans l'un des endroit du payer les plus déluré de part ce qu'y s'y passe.

Il fallait entamer la conversation avec son interlocuteur. Mais Rhan et les relations sociales... Il lui arrivait tellement souvent de mettre les pieds dans le plat.


    « Bon eh bien, je sais votre prénom, je sais aussi que vous aimez l'alcool mais parlons bien parlons peu, d'où venez vous William ? Vous me semblez bien trop ouvert d'esprit pour être un simple citoyen »



Rhan mit une pichenette dans un miette qui glissa le long de la table pour finir sur le sol. Ça tournait tellement dans sa tête ! Se lever n'était pas une solution acceptable alors, autant accepter l'offre de William et accepter sa compagnie à table.

._______________
.___Un homme se bat pour ce qui lui manque le plus.




    Jouant avec... Rhan Gaps Cap'tain' des Ferrés, maudit (voir fiche)
    Spoiler:
     




Yahoy! ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://seas-calling.forumactif.com
Darky
Youyou
Youyou
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 29/07/2013
Age : 20
Localisation : Dans une taverne.
Humeur : 'Manque de rhum.

MessageSujet: Re: Laissez nous boire jusqu'à plus soif.PV.William   Mer 11 Sep - 17:42


    Et, avachi sur la table, la tête posée sur les deux bras, William avait l'air d'être un ivrogne endormi. Bon, en réalité, c'était ce qu'il était, pour sûr, mais nul besoin de le préciser pour le moment, vous comprenez, question d’ego.
    - Palam Palam Paalaaam ~ Ce mit-il à chantonner dans sa barbe, entre ses deux bras, la voix qui partait en kiwi à cause de son taux d'alcool un peu trop élevé dans le sang.
    Finalement, Rhan prit soin d'entamer la conversation.

    - Bon eh bien, je sais votre prénom, je sais aussi que vous aimez l'alcool mais parlons bien parlons peu, d'où venez vous William ? Vous me semblez bien trop ouvert d'esprit pour être un simple citoyen.
    Aaah, la question qui fâchait. William était bien trop saoul pour donner une réponse claire et précise et pas assez sobre pour ne pas faire une connerie. Alors, il se redressa, offrant un de ses sourires bizarres à son camarade.
    - Nous n'allons pas nous mentir plus longtemps, hein ?
    Et il se leva d'un bond, manquant de tomber de l'autre côté du banc. Il posa un pied sur ce dernier avant d’enjamber les pieds de Rhan pour monter sur la table. Le tavernier râlait de l'autre côté du bar, mais n'intervint pas.

    Et oui, William allait encore se donner en spectacle.
    Il fit une sorte de déhanché involontaire, manquant de se casser la tronche une nouvelle fois. Comment diable avait-il encore un tant soit peu d'équilibre avec tout ce qu'il avait avalé ? Enfin, bref...
    Faisant des gestes involontairement sexy, William ôta son T-shirt, coinçant malencontreusement un de ses piercings dedans. Alors, il fit quelques pas sur le côté, lâchant des "aïe, ouille !" à tout va. Finalement, quand il réussit à enlever complètement son T-shirt et à ne pas se casser la gueule (par on ne sait quel miracle) William jeta son linceul blanc sur une table voisine. Il ouvrit grand les bras et se tourna pour pointer son tatouage avec les pouces par dessus les épaules. Une nouvelle volte-face et il se pencha vers Rhan, un sourire étrange aux lèvres.
    - Capitaine William Sawbones, mon cher ~ Et en se relevant trop vite pour rire, il tomba en arrière, renversant la table avec lui.
    Ca va qu'il avait la tête dure...

._______________



Spoiler:
 



    #10497e

    William L. Sawbones.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkness-the-wolf-60.deviantART.com
Rhan Gaps.
Captain' Rêveuse.
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 02/04/2010
Age : 26
Localisation : Là bas.

MessageSujet: Re: Laissez nous boire jusqu'à plus soif.PV.William   Sam 21 Sep - 17:40

L’homme auparavant avachit se redressa suite au questionnement du jeune brun. Il sourit d’une manière tout autant malsaine qu’avant et pris la parole à son tour. Ne pas se mentir ? L’expression fit sourire Rhan. Personne ne mentait à personne voyons, quoique cacher son identité est-ce mentir ?... Rhan haussa les épaules suite à son propre raisonnement qui lui parut complètement crétin et futile.

Quand Rhan redirigea son regard sur l’homme il était debout, sur la table. Étrange coutume pour prendre la parole, à moins qu’il n’ait à annoncer une nouvelle assez importante à tout le bar… Du moins, tout le bar n’assista pas de suite à une annonce mais plutôt à une danse étrange, désarticulée… Le type manquait plus d’une fois de se ramasser le plancher. Mais il ne perdait pas le nord ! Son objectif était clairement d’ôter son tee-shirt. Bien oui, pourquoi pas mais dans quel but ?

Ça, Rhan n’allait pas tarder à le savoir… Une fois l’habit envoyé sur la table voisine, ce qui fit rire Rhan quant à la vue du visage de ses occupants dégoutée, William se tourna et désigna un tatouage gigantesque. Rhan ouvrit ses yeux bicolores le plus possible. Sa bouche en fit de même. Un tatouage pareil…

Mais la pensée de Rhan fut coupée par le volte face de son compagnon qui se présenta comme le capitaine des bêtes, Sawbones, avant de tomber entrainant avec lui la table. Rhan recula pour éviter que le banc ne tombe à son tour. Il avait repris son air sérieux et se pencha par-dessus la table pour voir où le capitaine avait atterrit. Rhan fit le tour et tendit sa main à Sawbones pour le relever, en espérant qu’il ne la lui arrache pas quand même.


    « Eh bien eh bien ! Sawbones en personne ! Quelle surprise dans un endroit aussi incongru. Je vous imaginais poilu comme un ours mais tout aussi grand. »



Rhan ne s’imaginait pas rencontrer le capitaine dans un rade comme celui là. Et il le voyait vraiment poilu et massif comme une montagne. Il n’était pas déçu au contraire, il aimait bien être surpris. En tout cas, maintenant il savait que Sawbones était un sacré buveur !


    « Je suppose que c’est à moi de me présenter alors. Rhan Gaps, capitaine des Ferrés. Enchanté ! »



Il imaginait bien la lividité du patron planqué derrière son comptoir. Deux capitaines dans sa taverne dont un qui représente la brutalité à l’état pure… Il avait surement de quoi se faire un sang d’encre et une bonne raison de planquer sa fille chérie.

._______________
.___Un homme se bat pour ce qui lui manque le plus.




    Jouant avec... Rhan Gaps Cap'tain' des Ferrés, maudit (voir fiche)
    Spoiler:
     




Yahoy! ♫
Revenir en haut Aller en bas
http://seas-calling.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Laissez nous boire jusqu'à plus soif.PV.William   

Revenir en haut Aller en bas
 
Laissez nous boire jusqu'à plus soif.PV.William
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Laissez-nous être Français, let us be English, mais le plus important, let us be Canadian! [Fini]
» Laissez-nous sortir !
» Euphoria Wormwood - " Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! Suspendez votre cours : Laissez-nous savourer les rapides délices Des plus beaux de nos jours !
» SWANN&LYL • Laissez nous vivre, au moins l’instant présent. On ne demande pas, d’avoir l’éternité. Mais seulement s’aimer
» Hisse et ho, Santiano ! Si Dieu veut toujours droit devant, Nous irons jusqu'à la cité noire [Syrius/Etix/Munja]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sea's Calling :: Sur terre... :: Terres de non droit :: Ville de Alman-
Sauter vers: