Yaarh ! Lancez vous à l'eau ! Venez incarner un pirate, une Autorité ou un citoyen.
 

Partagez | 
 

 Cale Blackscythe, alias, Deux-lames

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Satan
Youyou
Youyou
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 19/05/2014
Localisation : au milieu d'un carnage
Humeur : Mwahahahahaha !!!

MessageSujet: Cale Blackscythe, alias, Deux-lames   Lun 19 Mai - 10:06

Nom : Cale Blackscythe (prononcer Ka-lé)
Surnom : Deux-lames, le Taré, l’enrhumé
Âge : 24 ans (et des poussières)
Sexe : excellent (selon lui)
Orientation : s’intéresse aux filles. Toutes les filles. Et de très près.

Ville/lieu de naissance : coin paumé au cœur des terres, loin de toute étendue d’eau plus grande qu’une flaque

Famille : Un père, Jack, marchand qui s’est un peu enrichi dans le commerce de l’ivoire et qui est mort du typhus il y a cinq ans.
Une mère, Catherina, qui s’est retirée à l’intérieur des terres, dans la maison familiale.
Une sœur, Rosie, qui s’est mariée à un certain Flint Strom, marin et pêcheur, mort dans un raid de pirates il y a deux ans.
Une nièce, Lyra, de sept-huit ans qui vit avec sa mère dans une ville portuaire

Équipage, rang et ancienneté : les Férrés, marin/combattant, depuis environ un an
Anciennement membre des Bêtes, pendant environ deux ans.
Malédiction :
Don : Cale peut sentir la poudre noire. À vingt mètres, il la détecte. À cinq mètres il l’identifie, ainsi que le type d’arme correspondant. À deux mètres, il la sent exploser avant qu’elle n’explose.
Malédiction : Le problème, c’est qu’à chaque fois que quelqu’un prononce le mot « poudre » en sa présence, il éternue. Ce qui peut s’avérer un véritable problème en combat ou lorsqu’il tente de se montrer discret. C’est pour cela qu’il fait tout pour que sa malédiction demeure secrète. Cela implique qu’il joue les perpétuels enrhumés. De toute façon, la proximité de la poudre noire, lui fait l’effet d’un champ de fleurs au printemps pour quelqu’un atteint d’un rhume des foins.
Objet : Le Poudrier est un pistolet ardesa en bois laqué clair, avec des enluminures et un canon en fer noir. Ayant toutes les apparences d’une arme à poudre normale et chargée, cet objet est une bombe à retardement qui explose à la gueule de quiconque est assez stupide pour appuyer sur la gâchette.

Animal : un cafard du nom de Scrouik qui se fait tuer au cours d'une bataille... Cale passera des mois à le pleurer … et des semaines à dresser une sauterelle pour qu'elle se fasse finalement bouffer par un rat. Alors il essaie de dresser le rat. Mais le rat est récalcitrant et un peu con.
Alors il le grille avec du sel et il le bouffe, puis il s'achète un furet et à moitié aveugle qui arrête pas de se cogner partout et de lui grignoter les pieds quand il essaie de dormir. Saoulé, il finit par le balancer par dessus le bord où un requin le bouffe. Il envisage d’apprivoiser un requin, ce qui va s'avérer être un challenge.
Il décide de commencer avec un poisson rouge dans une fiole de verre qu'il accroche à sa ceinture. Mais un vil soldat brise la fiole au cours d'un raid et son poisson meurt asphyxié. Dépité, Cale se décide à dompter un piaf, personnification de la liberté, mais son perroquet, qu'il achète pour cinq pièces de cuivres sur un bazar, s'avère incapable de voler droit et, qui plus est, il ne sait dire que "Crôôôô…maaaagicaaaarp, caaaarp, caaaaarp" ce qui est vraiment pathétique. Du coup, il le vend à un cirque et se résigne à ne pas avoir d'animal. Mais tout n’est pas perdu, car il tombe un jour, en mangeant du pain un peu moisi, sur un autre cafard… Super content, il le dresse, et, depuis, Scrouik jr. le suit partout.

Histoire (version courte) : Cale nait à l’intérieur des terres, mais quitte assez rapidement le domicile familial, poussé par le goût des grands espaces. Il passe pas mal de temps à bosser en tant que messager, soldat, garde, escorte, puis mercenaire, avant de rejoindre accidentellement l’équipage des Bêtes, qu’il quittera au bout de deux ans, pour finalement s’engager chez les Férrés dont la philosophie lui convient mieux..

Histoire (seule version valable) :
Fils de Jack Morgan et Catherina Llyde, famille de petite bourgeoisie s’étant installée dans les terres, Caleb Morgan grandit entouré d’une famille aimante, mais très stricte. Sa sœur aînée, Rosie, s’y fait avec beaucoup plus d’aisance que lui et il lui en gardera toujours une certaine rancune. Épris de liberté et de grands espaces, il s’engage à 14 ans en tant que messager du gouverneur local et passe de longues heures seul avec sa monture à transmettre des missives pour le compte des autorités. Il apprend sur le tas – les routes sont peu sûres, surtout pour les chiens du gouverneur – le maniement du sabre et découvre qu’il adore ça. Après deux ans d’une vie d’errance à s’user le cul sur un cheval, il décide de changer de profession. Comme il est plutôt doué pour découper les gens en petits morceaux, il abandonne son poste de messager et se fait soldat dans l’armée de terre lors des grandes chasses aux pirates. C’est durant ces noires années pour les (mal)honnêtes marins, que Jack Morgan décède, léguant à son fils de 19 ans, un quart de sa fortune que Caleb, peu intéressé à reprendre le négoce familial, laisse en partie à sa nièce de trois ans et en partie en dépôt dans un coffre qu’il enterre dans un lieu secret. Sa sœur Rosie est enchantée de sa générosité et il passe quelques jours auprès de sa famille avant d’être à nouveau appelé par son travail de soldat. Au bout d’une dizaine de mois, Caleb réalise qu’il rencontre malheureusement des problèmes avec l’autorité… Après un malencontreux incident impliquant le décès prématuré et sanglant de trois supérieurs, sept collègues et un cuistot (histoire dont il augmente le nombre de victimes à chaque fois qu’il la raconte) il décide de quitter rapidement le pays, où sa peau ne vaut pas cher, et d’offrir ses talents au sabre au plus offrant.
Il atterrit à Landylake et, à 20 ans, il s’engage dans la marine marchande sous le nom de Cal. Il y travaille en tant qu’escorte, et, malgré un léger mal de mer, il découvre l’appel du grand large… ainsi que le plaisir de pouvoir largement s’améliorer au sabre contre tous types d’ennemis. Ses employeurs sont variés et sa conscience est suffisemment atrophiée pour qu’il n’hésite pas à accepter toutes sortes d’offres moralement peu défendables ; la plupart d’entre elles impliquant qu’il se serve activement de ses talents de combattant. D’escorte, il devient parfois mercenaire, et le changement n’est pas pour lui déplaire. C’est durant cette période qu’il définit son style de combat et acquiert Rage et Carnage, les deux fidèles morceaux de métal qui l’accompagnent encore aujourd’hui et dont il ne se sépare jamais.
Certains des navires qu’il escorte sont des proies alléchantes pour la piraterie et Cal passe de nombreux mois à trancher des chairs de hors-la-loi, devenant peu à peu, un véritable artiste dans le domaine. Un artiste jusque là invaincu et inégalé.
Jusqu’à ce qu’il tombe sur plus fort que lui… et que les Bêtes leur tombent dessus.
Après un combat mémorable et grisant, il réalise subitement qu’il est l’un des seuls non-pirates encore debout sur le pont de son bateau. Dans un geste désespéré et après une acrobatique course poursuite dans les haubans, Cal se jette à l’abordage du navire des Bêtes, tranchant dans la masse et prenant son pied comme un malade. Son culot paie et le capitaine William lui propose de les rejoindre dans une vie de baston ou de crever le sabre à la main. Pragmatique et enthousiaste, Cal accepte et se présente sous ce qui deviendra son nouveau nom : Cale Blackscythe.
À 21 ans, il intègre donc l’équipage des Bêtes, trouvant auprès d’eux le terrain idéal pour cultiver sa sauvagerie innée. Il passe deux ans en leur compagnie, et leur barbarie latente cristallise sa propre violence. Tuant, pillant, massacrant, Cale se transforme lentement mais sûrement en bête féroce, dénuée de la moindre parcelle de pitié. Un jour, alors que les Bêtes effectuent un raid sur un navire transportant marchandises précieuses et passagers de haute naissance, Cale est prit d’un bref moment de lucidité lorsqu’il réalise subitement qu’il a massacré gratuitement, et avec un immense plaisir, toute une famille, dont trois enfants en bas âge.
Il comprend que la compagnie des Bêtes va le transformer en monstre et décide de les quitter.
Cale va alors se planter fièrement devant le capitaine William pour lui déclarer calmement « J'me casse. J’en ai marre. J'déserte. » S’il avait un tant soit peu réfléchi, il aurait attendu d’être à quai. Mais bon, Cale réfléchit rarement avant d’agir.
Le capitaine William le laisse partir, bien sûr, c’est pas un monstre. Mais il ne va pas non plus se faire schleu à le débarquer dans la ville de son choix. Alors il le laisse se casser.
Sur un radeau.
Au beau milieu de l’océan.
Avec un sac de carottes qui trainait à fond de cale.
Commence alors un long enfer dont Cale ne ressortira pas indemne. Le goût de la trahison – à ses yeux – est amer dans sa bouche et se mêle à la brûlure saline. Un jour, s’il survit, il se vengera.
La colère lui fait perdre toute raison et il maudit tout ce qu’il y a à maudire ; le ciel, l’océan, les dieux, tout y passe. Sa fureur se calme très vite et il se résigne à une longue, douloureuse et terrifiante attente. Au bout de trois jours, il n’a plus de carottes, et doit dire adieu à sa seule source d’eau.
Au cinquième jour de dérive, Cale n’est plus qu’une loque. Le sel de l’océan l’a rendu presque aveugle, la faim le fait divaguer et la soif a détruit ce qui restait de son esprit. Son désespoir est tel, qu’il envisage de se tuer tout de suite.
Tout semble perdu, mais, ayant pour une fois une chance de cocu, Cale se fait repêcher par un navire des autorités. Se faisant passer pour un simple naufragé, il se fait reconduire à quais et retrouve bientôt sur la terre ferme et se retrouve face à un choix. La terre ou la mer ?
C’est une bagarre de taverne qui lui donne la réponse.
Le bruit l’attire et il reconnait à leurs couleurs, des membres de l’équipage des Férrés. Prenant sa décision en un instant, il se rend au port où, il repère leur bateau, se ramène auprès d’eux avec, son pantalon, ses bottes, ses sabres et son audace pour leur dire : « J’veux dev’nir un Férré. Ça vous intéress’rait un combattant dign’ de c’nom ? »
Seul le capitaine Gaps entendra la version complète de son histoire. Personne d’autre sur le navire ne connait son véritable nom et encore moins qu’il a fait partie d’un des équipages les plus sanglant des océans. Et ça lui convient parfaitement.


La fameuse histoire de comment il a tué tout un régiment d’armée à lui tout seul avant de devenir mercenaire :
Un officier lui a ordonné d’aller chercher un tonnelet de rhum pour la table des officiers. En revenant avec son tonnelet, un deuxième officier lui ordonne d’aller le reposer. Lorsqu’il revient voir le premier, les mains vides, il se fait engueuler et doit retourner chercher ledit tonnelet, rien à foutre. Mais, arrivé à la réserve, un troisième officier l’attend de pied ferme et il se refait engueuler. Bref, après avoir fait 5 fois l'aller-retour, il pète les plombs et massacre le premier officier. Sauf qu’à ce moment là, il était au réfectoire.
Où, bien évidement, d'autres soldats, s’empressent de lui sauter dessus pour le calmer et l’arrêter, voire le tuer. Et, dans la baston générale qui s'en suit, sept soldats sont coupés en morceaux, quatre sont blessés et un cuistot périt.
Cale s'en est sorti avec une entaille sur la pommette et deux-trois bleus.
Et il a rapidement foutu le camp.
Parce que 14 mecs, ok, mais toute l'armée, faut pas déconner.


Qualités : persistant (il en démord jamais, pire qu’un pitt-bull), fin négociateur (à la vorpale : il pointe un sabre sur toi et t’annonce son prix), résistant (carrément increvable), très agile (la gravité, c'est pour les faibles), courageux (mais pas téméraire…), gentleman (s’il est suffisamment bourré)
Défauts : vantard (quasiment mythomane), rancunier (pire qu’un pitt-bull, j’vous dis), égoïste (souvent), sadique (et bourreau de talent ; il pourrait faire causer un muet… mais il s’arrange pour que cette "qualité" reste secrète), violent (BOURRIN !). Capable de réflexions très poussées, mais préfère foncer dans le tas. Réfléchit généralement après avoir agi (est actuellement en train – d’essayer – de corriger ce travers, mais les habitudes ont la vie dure).

Armes utilisées : Rage et Carnage, deux sabres à la lame aussi aiguisées que le fil d’un rasoir.
Expressions préférées : « Va t’faire pendre » et « C’est ça, crève toujours »


Pour se faire une petite idée de Cale :
« Mon nom ? Deux-lames. Ou l’Taré… mais appelle-moi comme ça et j’t’étripe p’têt si j’suis pas dans un bon jour. »
« Mon vrai nom ? » Caleb Morgan. Mais ça, tu l’sauras jamais. « Cale. Cale Blackscythe. »
« Mon âge ? La vingtaine. Pas important. » J’vivrai pas vieux d’toute façon.
« Où j’suis né ? C’est quoi, ces questions ? » Pourquoi, ça t’intéresse ? Tu fais partie des autorités ? « Un coin paumé dans les terres. Ça t’regarde pas. »
« Si j’ai d’la famille ? » Ouais, mais ça aussi, vaut mieux qu’tu l’apprennes pas. « Non. Tous crevés. »
« Pourquoi j’me suis lancé dans la piraterie ? » Le vent. Quand y souffle dans les voiles, t’as l’impression d’voler. Sur un bateau, t’es libre. T’as qu’l’horizon d’vant toi. Libre. Pis l’aurore sur l’océan quand j’me lève. Et les aut’crétins qui rêvent de trésors et d’gloire. L’aventure. La confiance, aussi. « La paie est correcte et j’peux découper autant de gens que j’veux. En tout petits morceaux… »
« C’que j’fous chez les Férrés ? » Y a un truc entre eux. C’est pas un groupe. C’t’une famille. Une putain d’famille. Et ça m’manque. « J’aime bien l’bleu. » Et l’capitaine, aussi. L’est sympa, l’capitaine. Tranquille. Y m’calme. « Quoi, tu m’verrais plus chez les Bêtes ? » M’suis fait virer. J’suis trop taré pour eux. Ou sont trop tarés pour moi… Pis j’veux pas dev’nir un fauve. « Va t’faire pendre, j’vais où j’veux. Et tant qu’je massacre pour eux, y s’en foutent d’où j’viens. »

Et une fantastique image de ce cher Cale (absolument badass)

parce que badassness oblige:
 

Et merci à Bâbord qui m'a expliqué comment poster des images, et grâce à qui vous pourrez contempler les incroyables abdos de Cale (sérieux, y a de quoi faire un immense délire avec ça)

Qui je suis : Satan, maître du désespoir, aube des ténèbres et roi des enfers, pourquoi ?
Comment j’ai connu Sea’s Calling : Je me suis fait traîner de mon plein gré sur le bateau de Sohlaly après m’être fait longuement expliquer par Zhozeed à quel point c’était bien l’océan… Vous pouvez les remercier, vous m’avez sur le dos, maintenant.
Codes de validation :
Enfer et damnations ...:
 


Dernière édition par Satan le Dim 15 Juin - 19:47, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sohlaly
Youyou
Youyou
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 31/03/2014
Age : 23

MessageSujet: Re: Cale Blackscythe, alias, Deux-lames   Lun 19 Mai - 10:34

Je n'ai qu'une chose à dire: Gol va souffrir.
Et moi je vais mourir de rire!
B'env'nue!
Revenir en haut Aller en bas
Nessie Blavatsky
Sloop
Sloop
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 14/08/2013
Age : 20

MessageSujet: Re: Cale Blackscythe, alias, Deux-lames   Lun 19 Mai - 12:26

Bienvenue ^^ Irina sera ravie de le rencontrer :)

._______________

 
Dessin de Nessie par d'autre personnes ♥️♥️♥️:
Spoiler:
 

 
Melédiction de Nessie en détaille sur sa fiche =====> ici
Revenir en haut Aller en bas
Gaki
Sloop
Sloop
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 11/04/2010
Age : 24
Localisation : Bah ici --} x
Humeur : Euphorique

MessageSujet: Re: Cale Blackscythe, alias, Deux-lames   Lun 19 Mai - 14:05

OHFUCK ! Le paragraphe de l'animal et ton pseudo m'ont littéralement tuée ! xD
M'étonne presque pas qu'il était dans les bêtes avant ça, parce que je reconnais le même esprit combattif et BOURRIN que leurs cher capitaine xD
Bon sang, comme m'avait bien dit Zheed, t'écris gavé bien oAo ! Sur ce bienvenue en espérant que ce forum t'occupe 8D

._______________
"Life is a game."

*Grumpy*

Jouant Elliot Van Tassel Capitaine des Savants
Image:
 


Revenir en haut Aller en bas
Grace O'Weckdonn
Youyou
Youyou
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 04/04/2010
Age : 23
Localisation : Like I'd tell ~
Humeur : Plutôt maniaque.

MessageSujet: Re: Cale Blackscythe, alias, Deux-lames   Lun 19 Mai - 14:13

Welcome here ! Il est drôle ce mec là on a hâte de pouvoir RP avec ce pit-bull =D
Amuses-toi bien c:

._______________
Revenir en haut Aller en bas
Satan
Youyou
Youyou
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 19/05/2014
Localisation : au milieu d'un carnage
Humeur : Mwahahahahaha !!!

MessageSujet: Re: Cale Blackscythe, alias, Deux-lames   Lun 19 Mai - 19:59

Merci à tous pour l'accueil, l'image ne va pas tarder... à vrai dire, elle est déjà finie, mais je galère un peu à la poster... quelqu'un m'explique ? non ? bon bah tant pis, vous ne pourrez pas voir les fantastiques abdos de Cale (qui sont à l'origine de nombreux délires et saignements de nez)
Quoi qu'il en soit, au plaisir de rp avec vous.
Cordialement et Ohoy

ça sonnait pas super satanique, tout ça...
Que votre chemin soit parsemé de souffrances ! Mwahahaha !
à la prochaine, pauvres mortels...
Revenir en haut Aller en bas
Aazu
Youyou
Youyou
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 09/02/2014
Age : 26
Localisation : A 1m de ZoZheed

MessageSujet: Re: Cale Blackscythe, alias, Deux-lames   Lun 19 Mai - 21:12

Bienvenue!
Marrant l'histoire de l'animal!

._______________
Lat skûm zash dagrî


Holy Masterpiece of party queens!:
 
Leigh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Zozheed
Youyou
Youyou
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 04/08/2013
Age : 23
Localisation : Autour d'une bouteille de rimus avec Aazu

MessageSujet: Re: Cale Blackscythe, alias, Deux-lames   Mar 20 Mai - 19:34

Diantre fosse, avec tout ça je ne t'ai même pas souhaité la bienvenue!
Alors:
Kuku beau mâle! Esvir va avoir quelqu'un avec qui se taper dessus (en toute amitié) sur le pont du Pacte! Hurrah!

._______________
  Au grand coeur et libre d'esprit avec audace et sans retenue.

La charmante et agréable mais maudite bosco des Ferrés



crayon de papier comme je t'aime:
 


 :crawl: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Rhan Gaps.
Captain' Rêveuse.
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 02/04/2010
Age : 26
Localisation : Là bas.

MessageSujet: Re: Cale Blackscythe, alias, Deux-lames   Ven 23 Mai - 1:15

Yeaaaaaay ! Le capitaine t'accepte volontiers dans l'équipage *^*

Bienvenue à toi :D
Et juste, Deux-Lames, Rosie, c'est une coïencidence ou ça fait echo au jeu Fable ? :3

._______________
.___Un homme se bat pour ce qui lui manque le plus.




    Jouant avec... Rhan Gaps Cap'tain' des Ferrés, maudit (voir fiche)
    Spoiler:
     




Revenir en haut Aller en bas
http://seas-calling.forumactif.com
Satan
Youyou
Youyou
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 19/05/2014
Localisation : au milieu d'un carnage
Humeur : Mwahahahahaha !!!

MessageSujet: Re: Cale Blackscythe, alias, Deux-lames   Ven 23 Mai - 12:21

Hum... mes sources sont découvertes.
Pour le surnom "Deux-lames", ça vient effectivement de Fable... (j'ai passé des heures à recommencer ce combat, juste parce que le bandit a un pu*ain de charisme)
Pour Rosie... euh... j'avais même pas remarqué ! (ça doit être une inconsciente association d'idées)

Me voici donc sur les quais du RP... La brise marine m'apporte les effluves de toutes les aventures qui m'attendent.
À l'assaut !
Ohoy !
Revenir en haut Aller en bas
Crevette-sama
Sloop
Sloop
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 07/08/2013
Age : 18
Localisation : Sous ton lit
Humeur : Bwaaaaaaaaaah

MessageSujet: Re: Cale Blackscythe, alias, Deux-lames   Jeu 29 Mai - 16:59



AWYEAH PECTORAUX *sautille* (oui mon regard a été irrésistiblement attiré mais bon, qu'y puis-je, je ne suis qu'une jeune fille comme les autres après tout ~ (oopah))

._______________
Incarnant la superbe, la magnifique, l'horripilante Shaé Katreaper, commandante du non moins horripilant Elliot Van Tassel ainsi que Suzuka, leur inégalable progéniture (?) ♥️

Miaou ♥️

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Rhan Gaps.
Captain' Rêveuse.
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 02/04/2010
Age : 26
Localisation : Là bas.

MessageSujet: Re: Cale Blackscythe, alias, Deux-lames   Dim 15 Juin - 2:56

Juste, petite précision que j'ai oublié de te donner : il faut que tu ailles poster un sujet dans "L'île perdue" afin que ta malédiction soit activée c:
Comme ça on a une trace rapide de tous les maudits avec les sujets fait ^^

._______________
.___Un homme se bat pour ce qui lui manque le plus.




    Jouant avec... Rhan Gaps Cap'tain' des Ferrés, maudit (voir fiche)
    Spoiler:
     




Revenir en haut Aller en bas
http://seas-calling.forumactif.com
Satan
Youyou
Youyou
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 19/05/2014
Localisation : au milieu d'un carnage
Humeur : Mwahahahahaha !!!

MessageSujet: Re: Cale Blackscythe, alias, Deux-lames   Dim 15 Juin - 19:46

Ok, j'y vais de ce pas
merci de l'info
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cale Blackscythe, alias, Deux-lames   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cale Blackscythe, alias, Deux-lames
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [1623 FB]Deux lames qui s'entrechoquent ![Pv : Phoenix D. Juusei]
» Boindil Deux-Lames [Lieutenant & Guerrier]
» Lelouch Uriel
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sea's Calling :: Avis de recherches et autorités. :: Ils débarquent... :: Pirates validés-
Sauter vers: