Yaarh ! Lancez vous à l'eau ! Venez incarner un pirate, une Autorité ou un citoyen.
 

Partagez | 
 

 Perdu dans les papiers - avec Irina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sohlaly
Youyou
Youyou
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 31/03/2014
Age : 23

MessageSujet: Perdu dans les papiers - avec Irina   Lun 12 Mai - 17:44

Gol fit fièrement claquer ses bottes sur le plancher de bois avant de se rendre compte qu’il devait rester discret. Il se recroquevilla rapidement, fis signe à ses chaussures de se taire et avança prudemment jusqu’à la fin des pontons.

Il réajusta son bandana bleu en le faisant tenir ses cheveux en arrière, vérifia que son monocle et sa pièce étaient bien cachées dans sa poche d’un tâtonnement, se redressa et marcha d’un air drôle en essayant de se persuader que personne ne le voyait. Son malaise et sa raideur étaient cependant si évident que deux enfants le pointèrent du doigt, et que leur mère leur dit de détourner le regard, parce qu’il était bizarre.

Cela faisait longtemps que Gol n’avait pas touché la terre ferme, longtemps qu’il n’avait pas vu un port. Enfin, longtemps pour lui. Jours ou semaines, il ne saurait le dire, mais suffisamment en tout cas pour que ses cheveux blonds soient pleins de sel, pour que sa peau si pâle ait pris un teint hâlé, et pour que ses oreilles teintent de toutes les plaintes et exaspération auxquelles il devait faire face sur le bateau. Non, Gol’ n’était pas pirate depuis longtemps, et il fallait dire les choses telles qu’elles étaient : il était nul. Mais, enthousiaste, il se levait tous les matins pour nettoyer le pont, et cette semaine il ne s’était trompé que trois fois sur quel tissu prendre. Au moins se souviendrait-il – ou du moins, la bosse sur son front le lui rappelait régulièrement – que les vêtements d’Esvir n’étaient pas matières à nettoyage.

Il était parti en douce, ce jour-là que le bateau faisait ses provisions avant un nouveau départ vers le large, pour mener une petite enquête. Rien qui concerne l’équipage, au contraire, il devait rester discret. Personne ne savait d’où il venait vraiment, même si on s’en doutait en partie. Mais l’unique héritier de la famille Golden ne pouvait s’empêcher de se demander comment allaient ses paires et sa pauvre mère. Il fallait pour cela qu’il s’en aille au bureau de poste de Calico prendre toute missive qu’on aurait tenté de lui envoyer, qui n’aurait trouvé nulle part le jeune Vilsburt et qui serait resté en stockage là-bas. Après tout, c’était dans cette ville qu’il avait été vu pour la dernière fois.

La transaction devait se faire discrètement. Il ne savait pas s’il devrait prouver son identité ou si le tenancier n’aurait cure que les lettres – s’il y en avait – disparaissent. Mais il devait tenter. Et discrètement.

Il poussa la porte qui grinça légèrement et provoqua sur son passage le tintement d’une petite clochette. L’endroit était encombré, car il servait aussi de magasin de papier, d’encres, de plumes, de divers objets et même de livres de compte. Gol’ eut les yeux qui brillèrent soudainement. Tant de chose à découvrir, tant de trésors à trouver… même dans un taudis pareil !

Les yeux levés vers le haut des étagères, il ne se rendit pas compte qu’il marchait droit vers une jeune créature qu’il bouscula sans le faire exprès. Il s’arrêta immédiatement, leva les mains devant lui et s’excusa :

- Je suis désolé gente dame, tout va bien ? Je ne vous ai pas fait mal ?


Dernière édition par Sohlaly le Lun 12 Mai - 18:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nessie Blavatsky
Sloop
Sloop
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 14/08/2013
Age : 20

MessageSujet: Re: Perdu dans les papiers - avec Irina   Lun 12 Mai - 18:12

La jeune femme avait du ce levait tôt ce matin pour aller en visite chez le médecin, Irina ne peut retenir ses larmes en sachant que son état avait empirer depuis la dernière visite. Le médecin lui promis de ne rien dire au capitaine Gaps car cela n'était pas son rôle mais que si elle ne voulait pas le faire alors la il serait obliger. La jeune pirate partie alors sans dire un mot, elle avait besoin de s'isoler, elle avait besoin de s'échapper lire des comptes pour s'imaginée a la place du héros qui était souvent invincible. Elle partie sans faire de bruit pour arpenter dans les ruelles de Calico à la recherche d'une librairie mais en passant devant une porte décorée de joli motifs. La jeune femme passa délicatement sa main sur ceux ci fermant les yeux pour mieux écouter l'histoire de cette objet puis elle entra doucement laissant la clochette tinter d'une mélodie charmante et fort agréable. Irina salua l'homme qui tenait ce magasin puis elle ce dirigea vers l'étagère qui comptenait tout les comptes et autres livres de ce genre, elle survola plusieurs livres avant de trouver un qu'elle n'avait pas encore lu. A vrai dire elle préférer rester cloitrer dans sa chambre à faire les comptes ou même à livre et apprendre encore et encore, d'où sa peau clair. Elle marcha le nez plonger dans le bouquin c'est que lorsqu'elle le fit tomber du a un petit choque avec quelqu'un qu'elle ce déconnecta 2 min du monde des rêves et de l'imagination. Lorsque l'homme lui demanda si elle aller bien et s'excusa, elle ramassa son livre avec grâce et lui sourie.

Non c'est pas grave, c'est ma faute je devrais plutôt regardée la ou je marche. Donc je m'excuse Monsieur.


Irina s'éloigna avant d'aller s'assoir dans un coin et à commencer a pousser la chansonnette. Elle ne montrer pas son stresse ou même à quel points elle avait envie de pleurer mais elle laisser seulement le chant exprimer cela.

._______________

 
Dessin de Nessie par d'autre personnes ♥♥♥:
Spoiler:
 

 
Melédiction de Nessie en détaille sur sa fiche =====> ici
Revenir en haut Aller en bas
Sohlaly
Youyou
Youyou
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 31/03/2014
Age : 23

MessageSujet: Re: Perdu dans les papiers - avec Irina   Lun 12 Mai - 18:46

Gol était intrigué. Cette jeune femme n’allait visiblement pas bien, et pourtant elle lui avait souris. Elle lui avait aussi parlé d’une voix douce (chose qu’il n’avait pas entendu depuis longtemps, à dire vrai), et s'était même excusée (forme de la langue dont il ne se souvenait même plus qu'elle puisse exister dans la bouche d'un autre que lui)!! Son regard était grave. Elle l’avait contourné et s’était éloignée, un livre à la main.

Le jeune homme ferma son œil défaillant et se concentra sur la tranche de l’ouvrage. Oui, il l’avait déjà lu. Une histoire d’aventure épique, juste comme il les aimait, et à voir comme elle le tenait serré contre elle, elle l’aimait aussi. Il sourit, son œil brilla : elle avait du goût !  

Son regard se perdit le long du bras de la demoiselle pour finir par tomber sur son épaule. Une magnifique rose y fleurissait et s'épanouissait dans toute sa splendeur. Ah, assurément, cette gente dame était charmante !
Mais son regard… quelque chose tracassait le garçon. S’il y avait régulièrement des cris autour de lui, il n’y avait jamais de larme. De la colère, parfois – souvent – mais toujours beaucoup de rire. Pas de la tristesse. Il la suivit du regard et la vis s’asseoir dans un coin.

Il se tourna vers le comptoir. Derrière, contre le mur, une quantité impressionnante de cases gardaient çà et là des amas de papiers cachetés, de lettres scellées, de petits paquets saucissonnés. Il devait se concentrer, c’était important. Ses papiers et il s’en irait.

Mais alors une douce mélodie attira son oreille puis son attention vers le coin de la pièce. La demoiselle chantait. Elle était à présent trop loin pour qu’il puisse la voir en détail, mais il pouvait l’entendre, et son chant, à n’en pas douter, était triste.

Il lança un rapide regard derrière lui, vers les lettres, et leur tourna le dos. Le papier attendrait, d’abord il lui fallait comprendre pourquoi elle ne souriait pas.

On pouvait accuser Gol’ de beaucoup de choses. On pouvait dire de lui qu’il n’était ni très débrouillard, ni très adroit. On pouvait lui prouver qu’il ne comprenait rien au mœurs des pirates, qu’il n’était pas bien doué avec la véritable vie et qu’il n’y connaissait rien en de nombreuses choses.

Mais pour avoir vécu longtemps dans l’ombre et dans le froid, il savait ce que c’était que de se retrouver seul. Il savait aussi ce que c’était que de découvrir qu’au final, derrière le mur qui semblait se dresser entre nous et le monde, mur dont en réalité nous étions nous-mêmes les charpentiers, il y avait toujours un immense ciel qui chapeautait tant de possibilités qu’on ne pourrait jamais toutes les compter.
Il savait que si on ne se levait pas, on aurait bien de la peine à avancer, et il savait aussi que lorsqu’il était trop fatigué pour se lever, il avait à présent tout un équipage qui le trainerait par la peau du… derrière et le forcerait à sortir.
Il savait, enfin, que le soleil ne faisait pas qu’aveugler les inabitués de la lumière. Il réchauffait les cœurs, aussi.



- Est-ce que je peux vous aider, ma demoiselle ?



Il était temps d’apporter un peu de Goleil sur ce visage.


Dernière édition par Sohlaly le Lun 12 Mai - 19:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nessie Blavatsky
Sloop
Sloop
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 14/08/2013
Age : 20

MessageSujet: Re: Perdu dans les papiers - avec Irina   Lun 12 Mai - 19:23

Alors qu'elle continuait a lire et chanter , Iri tourna doucement la page pour continuer sa lecture. C'est que lorsque que la voix de l'homme ce mélangea à son chant qu'elle ce stoppa net. Elle laissa le livre tombait contre sa poitrine puis leva doucement ça tête, ses cheveux noirs et rouge tombèrent le long de son mince visage. Elle plongea ses yeux dans ceux du jeune homme.

Heu...Je ne vois pas comment vous pourriez m'aider, Je ne fait que lire un livre qui est fort agréable et riche en aventure.


Elle lui lança un nouveau sourire avant de ce relever pour être un peu plus à la hauteur de l'individu.

Vous voulez peut être le lire ? Ou alors je vous est dérangez en chantant, Si c'est cela je m'en excuse.


Elle baissa doucement la tête avant de la relever. Elle ne savait pas quoi dire, elle ce contenta de regarder l'homme qui aurait fait un très bon héros dans un compte. Ses lèvres rougeâtres s'ouvrirent .

Vous cherchez quelque chose en particulier ? Oh, hmm Je m'appelle Irina Bukovski.


Elle marcha doucement laissant visible  les minces cicatrices sur ses cuisses, dommage pour elle ses bas ne montaient pas assez haut et ses bottes non plus. Elle ce contenta de sourire avant de lâcher le livre et de porter ses mains à sa tête.

._______________

 
Dessin de Nessie par d'autre personnes ♥♥♥:
Spoiler:
 

 
Melédiction de Nessie en détaille sur sa fiche =====> ici
Revenir en haut Aller en bas
Sohlaly
Youyou
Youyou
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 31/03/2014
Age : 23

MessageSujet: Re: Perdu dans les papiers - avec Irina   Lun 12 Mai - 20:24

Oui bien sûr, Gol était un idiot. De quel droit pouvait-il proposer son aide à une innocente jeune femme qui chantait d’une voix agréable et lisait un magnifique ouvrage ? Elle le lui fit remarquer, d’ailleurs, et il ne trouva rien à répondre.

Elle se leva et se retrouva au niveau de son épaule. Ses cheveux – teints dans une couleur que Gol’ n’avait encore jamais vu ! – se balancèrent doucement. Elle lui proposa de lire, il déglutit, préparant une réponse, mais une fois de plus elle ne le laissa pas parler : elle s’excusait de chanter.

Cette fois Gol ouvrit la bouche pour la contredire mais la referma aussitôt : en inclinant doucement la tête la demoiselle avait laissé entrevoir un tatouage qu’il cru reconnaître. Mais cela lui sembla si étrange (et surtout, surtout, regarder la peau dénudée d’une femme n’était pas une chose convenable, oh non, oh non, non non non, trois fois non ! il rougit légèrement de sa maladresse. Quelques temps en mer et le voilà déjà devenu un vrai lascar ! Il cligna fort des yeux pour se sortir de ce malaise : ) qu’il ne put continuer.

« Vous cherchez quelque chose en particulier ? Oh, hmm Je m'appelle Irina Bukovski. »
Il se raidit. Ce nom lui disait quelque chose. Oui, c’était étrange, il lui semblait qu’il l’avait déjà entendu. Mais où ? Et comment était-ce possible ? Il n’avait pourtant jamais vu cette jeune femme. Elle avait d’ailleurs la peau si pâle qu’elle ne devait pas souvent sortir, et les cicatrices sur ses cuisses soulignaient clairement une blessure doulour… ses cuisses ? Gol’ était en train de regarder ses cuisses ?!

Il redressa sa tête si vite qu’il s’en fit mal aux cervicales et fixa le plafond. Il entendit un bruit sourd de livre qui s’écrase sur le sol. Au-delà d’être un lascar, Gol’ allait passer pour un pervers !! Il se mit à sautiller sur ses jambes sans plus savoir que faire de lui-même. Il n’osait plus la regarder, ne voulait pas affronter le regard des autres, persuadé que tout le monde pensait à quel point cet homme était un cochon (mais ce n’était pas vrai, il était prêt à le jurer, il n’en était pas un, c’était un malentendu !!)

Le livre ! Oui, le livre, le ramasser (il le fit), l’ouvrir (il le fit) et en trouver le meilleur passage. De suite. Maintenant ! (il ne le fit pas. Parce qu’il se perdit dans sa lecture, qui vraiment était très sympathique.)

Il se tourna vers la demoiselle, le livre ouvert dans une main, l’autre dressé devant lui, et il lui lut quelques lignes en mimant quelques passes.

Gol’ n’avait jamais eu à se battre très franchement contre des gens qui en voulaient sincèrement à sa vie. Enfin, si, il avait cru y passer quand il avait laissé tomber une carte dans un saut. Quand on l’avait attaché par les pieds dans le vide. Quand on l’avait lié au mat la tête à l’envers. Quand il avait réveillé Esvir une nuit. Avec un verre d’eau. Parce qu’il avait cru qu’elle était morte. Comme ça, sans raison. (L’eau était salée. Et glaciale.)

Mais à l’épée, non, il n’avait jamais tenu que son fleuret d’apparat. C’était suffisant pour connaitre les poses élégantes à tenir lorsqu’on incarnait un gentilhomme.
Il se distrayait grandement, c’était d’un amusement fou ! Et il sentait que son auditoire appréciait. Du moins l’espérait-il.

Quand il eut terminé, il s’inclina en retirant un chapeau invisible de sa tête, lui sourit (homme simple qu’il était, il avait déjà oublié sa gêne précédente) et :

- Mes amis (ses yeux brillaient quand il disait ces deux petits mots qu’il aimait tant) me nomment Gol’. Enchanté !

Il se redressa, lui rendit le livre et repris :

-
Votre voix ne me gênait nullement, j’ai simplement remarqué que vous sembliez ne pas vous sentir bien, et je suis venu m’enquer… vous demander si je pouvais quelque chose pour vous aider.

Ses mots, comme on le lui avait dit sur le bateau, étaient étranges. Lorsqu’il reprenait ses habitudes de politesse, son vocabulaire avait tendance à fleurir lui aussi. Il ne se rendit compte que trop tard que donner son nom – même une mince partie à peine reconnaissable – n’était peut-être pas une très bonne idée. Il se racla la gorge. Il était sûr d’avoir déjà entendu son nom.

Mais où ?
Revenir en haut Aller en bas
Nessie Blavatsky
Sloop
Sloop
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 14/08/2013
Age : 20

MessageSujet: Re: Perdu dans les papiers - avec Irina   Lun 12 Mai - 21:07

Irina resta un moment déconnectée du monde, encore une migraine ! Elle n'avais même pas remarquer l'homme derrière qui regarder le plafond, en même temps ça tenue était pas tellement habiller mais au moins elle était bien dedans. Elle ce retourna lorsque l'homme commença à citer un passage du bouquin, Roz' l'écouta avec attention. Il avait une voix tellement charmante qu'il rendait les récits si vivants. Irina sourit a nouveau mais ce sourire était vrai ! Elle applaudis même a la fin de la prestation.

Enchanter Gol', votre voix est si magnifique et je trouve que ce passage vous va à merveille. Vous devriez raconter plus d'histoire et en faire profiter les autres personnes.

Irina resta un moment à le regarder ses yeux verront dans les yeux de Gol'. Ce nom elle avait crue l'entendre surtout lorsque qu'Esvir avait râler, mais elle en était pas sur donc elle resta muette. Elle avait eux la sensation de l'avoir déjà vue sur le navire mais cela ne devais pas être possible un type avec autant de classe ! Elle l'entraina vers les étagères avant d'attrapé un livre et de lui tendre.

Je vous conseil de lire ce livre je trouve que le héros vous ressemble tout à fait. Au faite, vous ne pouvez rien faire pour m'aider...C'est juste quelque chose de pas très important...Enfin Bref, Vous avez besoin de quelque chose ici ? Ou c'est juste la passion pour l'aventure qui vous à amener ici ?

Irina avait enfin trouver quelqu'un avec qui elle pourrait parler de livre et d'aventure ♥ Elle se dandina puis sorti le pendentif qui était cacher dans son haut, elle le regarda un moment avant de regarder l'homme en face. Elle en profita pour s'approcher de lui et lui remettre le bandeau qui descendait un peu.

._______________

 
Dessin de Nessie par d'autre personnes ♥♥♥:
Spoiler:
 

 
Melédiction de Nessie en détaille sur sa fiche =====> ici
Revenir en haut Aller en bas
Sohlaly
Youyou
Youyou
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 31/03/2014
Age : 23

MessageSujet: Re: Perdu dans les papiers - avec Irina   Jeu 15 Mai - 13:26

Que ces compliments étaient doux aux oreilles du jeune homme ! Après tant de rustres, un peu d’intelligence était un rafraîchissement pour lui.

Il avait tant bougé que son bandana avait commencé à glisser mais la jeune femme le lui replaça. Il s’étonna de cette familiarité, s’étonna d’autant plus du fait qu’elle sache lire. C’était étonnant, après tout, peu nombreux étaient les hommes qui savaient l’art des lettres, alors une femme ?

Il la détailla d’avantage. Non, elle n’était pas vêtue comme une aristocrate, et si elle était venue d’une telle famille elle n’aurait point eu cette étrange couleur de cheveux. Ou ces tatouages. Ou ces bottes (non, il ne regarda plus sa peau, non non non).

Mais alors, quel genre de femme pouvait… Se pouvait-il qu’elle soit… Non !

Gol’ fut soudainement horrifié. Une si jeune créature, si charmante, si gentille, lettrée, elle ne faisait pas ce métier, si ?

Il regarda en tout sens. Il voulait une autre idée qui pourrait lui affirmer qu’elle n’était pas une femme de joie, non, pas alors qu’il avait ENFIN trouvé quelqu’un de sympathique et de passionné pour les mots, comme lui !

Il se souvint soudainement de sa rencontre avec Esvir, pirate qui s’était fait passer pour une péripatéticienne pour se sortir du pétrin dans lequel ils étaient empêtrés. Était-elle pirate, elle aussi ?

L’un ou l’autre, il semblait difficile qu’elle eut un autre métier… ou occupation, tout dépendant de sa manière de voir les choses. Il mourrait de curiosité de le savoir mais ne pouvait poser aucune question.

Il se souvint qu’il avait ses papiers à attraper et se maudit de la situation. S’il y avait deux type de personne qu’il devait éviter de croiser, c’étaient bien et les Autorités, et d’autres Pirates.

Il fallait qu’il sache dans quoi il s’était entraîné… Mais comment ? Et puis ce nom, ce nom, il était sûr de l’avoir déjà entendu quelque part…

Il vit soudainement le pendentif qu’elle portait autour du cou et, toute inquiétude mise à part et toute curiosité retrouvée, il demanda :

« Comme c’est joli ! Qu’est-ce ? »

Revenir en haut Aller en bas
Nessie Blavatsky
Sloop
Sloop
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 14/08/2013
Age : 20

MessageSujet: Re: Perdu dans les papiers - avec Irina   Jeu 15 Mai - 18:51

Irina leva la tête lorsque l'homme posa sa question, ce collier ? Il était tout pour elle, c'était  son "père" qui lui avait offert pour ses 6 ans. Elle resta un moment muette avant de de répondre.
 
Oui il est magnifique, c'est un collier que mon ancien cap...Enfin père m'avait offert pour mes 6 ans. C'est le seul souvenir que j'ai de lui. Donc j'y tiens énormément, dite moi est ce que vous connaissez des choses sur l'ile Ostrov mechty ? Elle s'approcha de lui et ce mit sur la pointe des pieds avant de lui chuchoter Enfin l'ile des rêves, si vous préférer.
 
La jeune femme le regarda les yeux brillants comme des étoiles, peut être qu'il aller lui partager un peu de son savoir. Le regard de la jeune femme fut attirer par le maître de ses lieux, elle lui sourit avant de tourner la tête vers la clochette qui venait de tinter. Des Autorités ? pensa Roz'. Elle ce cacha doucement, normalement il devrait pas la reconnaitre car elle est que comptable et donc elle sortait très peu, mais son tatouage sur la nuque en disait long sur son équipage. Normalement ils ne devrait pas rester longtemps car il y avait rarement des problèmes dans ce genre d'endroit.

._______________

 
Dessin de Nessie par d'autre personnes ♥♥♥:
Spoiler:
 

 
Melédiction de Nessie en détaille sur sa fiche =====> ici
Revenir en haut Aller en bas
Sohlaly
Youyou
Youyou
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 31/03/2014
Age : 23

MessageSujet: Re: Perdu dans les papiers - avec Irina   Jeu 22 Mai - 19:24

Absorbé par la question, Gol ne réagit pas immédiatement lorsqu’une clochette teinta à l’ouverture de la porte de la boutique.

L’ île des Rêves ? Non, cela ne lui disait rien. Et pourtant, il avait longuement travaillé la géographie avec ses différents précepteurs et se tarait de connaître la quasi-totalité du monde connu !
La jeune femme lui parlait-elle donc d’une île inconnue ? Et ce nom ! Ce NOM ! Tant de promesses d’aventures épiques dans ce simple nom !

La jeune femme se figea devant lui. Il tourna le regard à temps vers les arrivants pour remarquer leurs uniformes et se figea à son tour.

Le cœur battant, il leur tourna le dos et tenta de se persuader que personne ne l’avait vu, mais droit comme il l’était, il avait tout de l’homme suspicieux.

L’attitude de la jeune demoiselle l’interpella, et il comprit qu’elle aussi se cachait d’eux.
Et pourquoi donc ? Était-elle en fuite ?

Elle se blottissait dans son ombre, tête basse, et il eut tout le loisir d’observer son tatouage. Ce qu’il ne fit pas plus de quelques instants, tout de même. Mais juste assez.

Alors tout fut clair.

Son attitude fuyante, ses peintures de corps, ses vêtements masculins.
Et le fait qu’elle cherche une île.
Irina Bukovski était une pirate, tout comme lui !

Son cœur battait toujours aussi vite, il tendait l’oreille vers les Autorités qui s’étaient appuyés au comptoir du vendeur et qui lui parlaient. Il ne cessait pas de réfléchir pour autant. Si elle aussi était une lascar des mers, de quel équipage ? Ce qu’elle avait dans la nuque ressemblait à l’emblème des Ferrés, mais il y avait passé plusieurs jours déjà et n’avait jamais croisé cette créature. Était-ce à cause de son état qu’elle n’était pas montée sur le bateau à leur dernier départ, quand lui-même avait intégré l’équipage ? Avait-elle quitté cet équipage pour en intégrer un autre, s’était-elle résignée à rester sur terre ?

« - Le Fils Golden, c’est ça. Vous avez vu quelqu’un qui serait passé prendre son courrier ? »

Ses oreilles teintèrent quand il entendit un des Autorités confirmer que ses plus grandes craintes se révélaient justes. On le cherchait. Les milices étaient sur le coup.
Il se saisit de la main de la jeune fille par réflexe et l’entraîna à l’extérieur. Il était temps de partir.


- Si on se sort de ce pétrin, murmura-t-il à son inttention, je vous aiderai à

Le fait qu’il s’encouble contre une pile de papier n’était pas calculé. Le fait qu’il bouscule un homme à l’air peu commode et pingre non plus. Que la bourse du gentilhomme s’étale sur le sol, encore moins.
Et qu’il hurle au voleur… était un comble.
De malchance.

À quatre pattes sur le sol, aveuglé par cette masse de feuilles qui volaient en tout sens et les mains empêtrées dans les pièces d’or de la bourse éventrée, Gol’ eut le temps de se féliciter de sa maladresse légendaire tout en se disant que la jeune femme avait intérêt à courir vite. Il lui lança un regard lourd de sous-entendu. Non, même sur le point de se faire avoir, il ne laisserait jamais un ami en détresse.

Il se mordit la lèvre, absorbé par une dernière pensée :
Esvir allait le tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Nessie Blavatsky
Sloop
Sloop
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 14/08/2013
Age : 20

MessageSujet: Re: Perdu dans les papiers - avec Irina   Jeu 17 Juil - 17:12

Irina nu pas le temps de comprendre ce qu'il lui arriver quant elle sentie une main ce refermée sur la sienne et l'emmener loin de autorité. Elle manqua de tomber mais elle ce laissa tirer, qui sais ou, par cette homme qu'elle avait rencontrer il y a peu d'instant mais qui était déjà très apprécier par la jeune pirate. Ses yeux verrons brillèrent lorsqu'il lui parla mais Gol fonça droit sur un homme et tomba les mains dans les pièces. Quoi de mieux pour ce faire repéraient par les autoritaires ? D'abord s'enfuirent devant eux et ensuite ce faire accuser de voleur. La jeune femme ramassa la bourse de l'homme avant de lui tendre la main, qu'il poussa violament. Irina sourit, lui rendent sa bourse en ajoutant.

Il ne manque aucunes pièce Monsieur, il y a bien les 150 pièces d'or. Pas plus ni moins.

Elle lui fit une révérence avant de relevait t'en bien que mal son compagnon de lecture, lorsqu'elle entendit les autoritaire ouvrirent la porte un frisson la parcourue. Elle leur souria puis tira Gol' vers elle avant d'ajouter, de sa douce voix innocente et mélodieuse .

Désoler c'est juste mon...compagnon qui est assez maladroit. Le problème est régler et je pense que le monsieur ici présent pourra vous le dire, mon chère..euh fiancer et moi nous vous prions de nous excusez mais nous somme attendue.

Elle se tourna avant de commencer à entrainer l'homme.

._______________

 
Dessin de Nessie par d'autre personnes ♥♥♥:
Spoiler:
 

 
Melédiction de Nessie en détaille sur sa fiche =====> ici
Revenir en haut Aller en bas
Sohlaly
Youyou
Youyou
avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 31/03/2014
Age : 23

MessageSujet: Re: Perdu dans les papiers - avec Irina   Lun 11 Aoû - 20:57

Hébété, maladroit, Gol se laissa emporté par cette forte poigne qui ne laissait rien fuir. Il lança un rapide coup d’œil au reste de tissus que tenait tant bien que mal le vieil homme en tentant d’y retenir son or et jaugea que l’estimation de la demoiselle était correcte. Il devait bien y avoir une centaine et demie de pièces.
À moins que ce ne fut point une estimation ? Mais pouvait-on seulement compter aussi rapidement ?
La voix douce de la jeune Dame se chargea d’envouter la gente masculine de l’échoppe. D’abord elle calma l’offusqué, puis elle s’adressa directement aux Autorités, calmement, hésitant à peine. Ne leur laissant pas le temps de répliquer – ni même de vraiment les regarder – elle le tira vers la porte, chemin qu’il avait tenté d’emprunter quelques instants à peine auparavant. Le feuilles terminaient de se poser çà et là, le vendeur se lamentait et le couple en uniforme ne savait plus où donner de la tête.
La cloche de la porte teinta.
Ils étaient dehors.
Gol’ se laissa trainer quelques mètres encore, d’un pas d’abord énergique et sûr de lui, puis légèrement plus lent. Il se souvint que la jeune demoiselle n’avait pas eu l’air d’être en bonne santé, et bien que sonné par cette aventure – et aussi, un peu, par l’excuse qu’elle avait donné… lui, compagnon, lui fiancé…. Voilà qui était ingénieux, mais son esprit de gentleman ne savait comment se comporter après cela. Il commençait à avoir l’habitude d’être provoqué par ses compagnons Ferrés et surtout par la plantureuse Esvir, mais il savait que rien de tout cela n’était sérieux. Le regard de la demoiselle Bukovski était doux, bon et sincère. Et maline, avec ça ! Il voulait au moins la remercier – Gol se chargea de la suite. Il ne s’arrêta pas vraiment mais tendit sa main droite, l’autre étant prise par la gauche de la demoiselle sur laquelle i posa ses doigts, lui demandant tacitement de lâcher le poignet qui le forçait à marcher d’une façon incongrue. Saisissant la main délicate ainsi libérée de son fardeau, il l’entraîna dans une ruelle moins fréquentée, à l’abri des regards indiscrets, et la fit entrer dans une taverne. Il aurait préféré un salon de Thé, de ceux dont il connaissait les tenanciers et la subtilité des arômes, mais craignait que là n’était pas leur place, surtout si elle aussi, comme il le pensait, était une pirate. Il releva rapidement sa capuche sur son crâne et ne la lâcha que lorsqu’ils atteignirent une table, à l’ombre. Alors, se tournant vers le tenancier, il ouvrit la bouche et commanda un verre de lait de chèvre. Au moins ses compagnons Ferrés ne pourraient-ils pas se moquer de lui ici. Puis :

- Et que puis-je vous offrir, Miss Bukovski ?

Revenir en haut Aller en bas
Nessie Blavatsky
Sloop
Sloop
avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 14/08/2013
Age : 20

MessageSujet: Re: Perdu dans les papiers - avec Irina   Mer 22 Oct - 15:15

La jeune femme n'avait pas eux le choix est c'était laisser emmener dans cette taverne , au moins elle pouvait parler avec quelqu'un passionner par les aventures et quelqu'un de plus raffiner que les membres des Ferrés. Elle sourit à la demande de l'homme avant de lui répondre.

Et bien un verre d'eau me suffira, mais ne vous donner pas la peine de m'offrir un verre.

Le tavernier parti alors chercher ce que ses clients avait demander, Irina lacha un petit rire.

Vous avez des goûts drôlement raffiner Gol'. Cela change des personnes que je connais. Enfin bref, parler moi un peu de vous. Si cela ne vous dérange pas bien sur.

Irina remercia le tavernier lorsque celui-ci leur apporta leurs verres.

._______________

 
Dessin de Nessie par d'autre personnes ♥♥♥:
Spoiler:
 

 
Melédiction de Nessie en détaille sur sa fiche =====> ici
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Perdu dans les papiers - avec Irina   

Revenir en haut Aller en bas
 
Perdu dans les papiers - avec Irina
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite virée dans le Canyon [libre]
» perdu dans la forêt !
» Perdu dans le désert !
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Perdu dans ses pensées et son manteau...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sea's Calling :: Sur terre... :: Les villes :: Calico-
Sauter vers: